Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMost Precious Blood › Merciless

Most Precious Blood › Merciless

13 titres - 40:59 min

  • 01. Shark Ethic
  • 02. Two Men Enter, One Man Leaves
  • 03. Driving Angry
  • 04. Damage Control Freak
  • 05. Mad As the March Hare
  • 06. Type A Personality
  • 07. Oxygen Debt
  • 08. Diet for a New America
  • 09. Curse of the Immortal
  • 10. World War You
  • 11. Narcoleptic Sleepwalker
  • 12. A World Without Music
  • 13. Temporary Solution to a Permanent Problem

enregistrement

Produced by Dean Baltulonis and MPB Recorded and Mixed April-May 2005 At Atomic Studios in Brooklyn, NY Mastered by Tom Hutten

line up

Rob Fusco (Chant), Colin Thundercurry (Batterie), Justin Brannan (Guitare), Matty Miller (Bass), Rachel (Guitare)

chronique

Du split des légendaires Indecision découla Most Precious Blood, qui après avoir sorti les grands albums que sont "Nothing In Vain" (2001) et "Our Lady Of Annihilation" (2003) nous propose cette déception qu'est "Merciless". La recette de Most Precious Blood : des riffs et rythmiques simples mais efficaces, une violence omniprésente, un jeu de batterie extrêmement incisif, un soupçon de mélodies : du gros hardcore carton qui se permet deux trois petites expérimentations (ici illustrées par quelques touches pseudo-electro ridicules), mais reste foncièrement basique. Mais là où les riffs bétons de "Nothing In Vain" et "Our Lady Of Annihilation", virulents et pleins de feeling, avaient fait mouche, la recette ne me touche absolument plus dans "Merciless". Le constat s'impose dès le premier morceau, "Shark Ethic", où la première faute de goût est d'une évidence malsaine : un clavier grandiloquent plus typé heavy-metal épique que new-york hardcore accompagne un riff assez niais et moche (le clip tiré de ce même morceau est d'ailleurs lui même assez niais et moche). Le reste de la galette, même si certains morceaux restent plutôt corrects, voire même très bons ("Narcoleptic Sleepwalker", sa ligne de basse classieuse et son feeling limite crust; "Two Men Enter, One Man Leaves", le titre carton par excellence; "Temporary Solutions To A Permanent Problem" qui clôt l'album tout en lourdeur et mélodie), reste du MPB pur jus, mais là où la recette "simple et efficace" me touchait dans les deux premiers albums, je n'arrive pas à m'écouter "Merciless" entièrement sans zapper, aucun riff ne me reste réellement en tête après écoute complète de l'album, rien ne fait franchement bouger la tête, ni même taper du pied, excepté lorsque le tempo s'accélère un peu... Non pas que ce soit foncièrement mauvais : certains riffs gardent tout de même une certaine classe, la voix est toujours aussi travaillée et violente (très grand chanteur, ce Rob Fusco), on y trouve toujours de bonnes mosh-parts; mais quand j'écoute MPB, je veux des titres comme "In Effigy", "Heroes And Conspiracy", "So Typical In My Heart"... Pas cet album décevant, tout en longueurs et en fautes de goût. Premier faux pas pour un groupe que je trouvais très bon... Peut-être la barre placée par "Our Lady Of Annihilation" était-elle trop haute, mais je ne peux m'empêcher d'être déçu par "Merciless".

note       Publiée le jeudi 6 avril 2006

partagez 'Merciless' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Merciless"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Merciless".

ajoutez une note sur : "Merciless"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Merciless".

ajoutez un commentaire sur : "Merciless"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Merciless".

Painkiller › jeudi 27 décembre 2007 - 01:26  message privé !
Je l'aime bien, même si c'est pas le meilleur.
Note donnée au disque :       
boumbastik › jeudi 20 septembre 2007 - 17:01  message privé !
la pochette est très jolie
poussin › mardi 24 juillet 2007 - 15:39  message privé !
atroce cette pochette ! c'est un vrai cadavre non ?
Potters field › mardi 24 juillet 2007 - 11:00  message privé !
Vaut mieux se reécouter du Indecision, pour le coup.
Aiwass › mardi 24 juillet 2007 - 03:28  message privé !
Dediou, cette pochette m'interpelle à chaque fois, assez Unsane je trouve, ça donne faim... malgré la chro...