Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDGitane Demone › Love for sale

Gitane Demone › Love for sale

cd 1 • 9 titres

  • 1Intro
  • 2Sound of war
  • 3Revolution of love
  • 4Somewhere
  • 5Eye to eye
  • 6Intro-piano
  • 7Gloomy Sunday
  • 8Lullaby for a troubled world
  • 9Golden age

cd 2 • 10 titres

  • 1Intro-saxophone
  • 2Passion, pleasure and pain
  • 3Perv
  • 4Sing the blues
  • 5I feel mean
  • 6Too much tension
  • 7I only have eyes
  • 8Little birds
  • 9Incendiary lover
  • 10Lover

enregistrement

Enregistré live à l'ISC Club, Berne, Suisse, le 3 juin 1993

line up

Gitane Demone (chant), David Hammink (basse), John Isaac (batterie, clavier), Pieter Rekvelt (piano, percussions), Inge Sax (saxophone)

remarques

chronique

Styles
blues
gothique
Styles personnels
cabaret

Allez, je vais me faire du mal, vous parler de ce superbe live de Gitane Demone enregistré en Suisse, à Berne (soit 30 minutes de train de Neuchâtel) en 1993 et auquel je n'ai pu assister à l'époque (aaargh). Réparti sur deux cds, il se divise en trois parties: 'Lullabies for a troubled world', 'Voice and piano' et enfin 'Fetish, psycho, encores and improvisations'. Nous sommes à des années lumière de Christian Death, tout sur le premier cd n'est que cabaret. Accompagnée principalement d'un piano, avec de temps à autre une batterie jazzy et quelques touches de saxo, la diva interprète magistralement des titres de son répertoire, deux pièces de Christian death (' Golden age', la reprise de 'Gloomy Sunday'), le tout pimenté d'une intro constituée de collages de samples. Elle l'avait prouvé à maintes reprises, bien que blanche, Gitane a une voix à gospel et elle sait s'en servir à merveille. C'est dire si elle est à l'aise dans ce genre d'atmosphères feutrées, sensuelles et mélancoliques...un pur moment de bonheur servi par un son tout à fait correct. Le deuxième cd débute avec une introduction au clavier assez étrange sur laquelle se greffent des improvisations au saxophone qui donnent une touche plus expérimentale au climat. Gitane en effet se concentre sur l'aspect sexuel de son univers, tout d'abord avec 'Passion, pleasure and pain' écrit sur une ligne sifflante à peine perceptible, une percussion sporadique sonnant comme un fouet, la voix de la diva faisant le reste, sensuelle et suggestive. L'ambiance est plus sombre, un brin malsaine, et rythmée. Le piano intervient toujours beaucoup mais de manière plus décalée pour des touches glauques assez jouissives ('Perv'). Si le chant est toujours aussi magnifique, il se colore de touches inquiétantes et se fond à merveille dans ce cabaret expérimental. A priori, le concert s'est bien passé. Après 'Sing the blues', Gitane remercie chaleureusment le public et démarre plusieurs rappels renouant avec le côté chant/piano ('I feel mean'), les influences cabaret jazzy. Elle nous propose notamment une excellente interprétation de 'Incendiary lover' qui se glisse à merveille dans ce nouvel habit. Bref, un très grand moment, intense en émotions...Tonnerre, mais que faisais-je donc ce 3 juin 1993 pour n'avoir pas été là ?

note       Publiée le mardi 28 mars 2006

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Love for sale".

notes

Note moyenne        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Love for sale".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Love for sale".

Hazincourt › samedi 5 novembre 2016 - 18:37  message privé !

Pourquoi ma version ne comporte qu'un cd !! je vous le demande grrr ... "With Love & Dementia" est un super live aussi, il y a une super version de Tales Of Innocence et surtout il se termine par Sleepwalk et Lament avec Rozz.

Twilight › dimanche 13 novembre 2011 - 17:00  message privé !
avatar

Réparé ! Vu hier soir en acoustique dans un café...WAOW !!! Quelle voix ! J'en ai encore des frissons et pas toujours les yeux secs hier soir...Une expérience plutôt intense ! Si vous avez l'occasion, n'hésitez surtout pas !