Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSecret Chiefs 3 › Book of Horizons

Secret Chiefs 3 › Book of Horizons

cd • 14 titres • 53:01 min

  • 1Forms - The End Times
  • 2Ishraqiyun - The 4 (The Great Ishraqi Sun)
  • 3Traditionalists - The Indestructible Drop
  • 4Holy Vehm - Exterminating Angel
  • 5Forms - The Owl in Daylight
  • 6Traditionalists - The Exile
  • 7The Electromagnetic Azoth - On the Wings of the Haoma
  • 8UR - Book T: Exodus
  • 9Holy Vehm - Hypostasis of the Archons
  • 10Traditionalists - The Electrotheonic Grail Dove
  • 11Ishraqiyun - The 3 (Afgan Song)
  • 12The Electromagnetic Azoth - DJ Revisionist (The Spin Masta, Kultur Killa, With Da Mad Crypto-Colonial Skillz)
  • 13UR - Anthropomorphosis: Boxleitner
  • 14Forms - Welcome to the Theatron Animatronique

enregistrement

Etats-Unis, 2004

line up

Timba Harris (alto, violon), Danny Heifetz (batterie), Eyvind Kang (alto), Jessika Kenney (chant), Jason Schimmel (guitare acoustique), Ches Smith (batterie), Trey Spruance (piano électrique, synthétiseurs, santur, orgue, basse, guitares, rabab, baglama, soundscapes, samples, clavinet, piano, banjo, sympitar, percussions, effets sonores électroacoustiques), William Winant (tablas, shakers, glockenspiel, percussions, tympani, grosse caisse, caisse claire, cloches, gongs, cymbale), Tim Smolens (basse), Rich Doucette (esraj, sarangi), Jennifer Cass (harpe), Ursula Knudson (scie musicale), Jesse Greere (chant), Shahzad Ismaily (dhol, mridangam, ghatam, zil, percussions, daf), John Merriman (batterie), Fatima (santur), Kevin Smetz (shamisen)

remarques

chronique

Il paraît que que Trey Spruance, depuis la lecture du monumental essai de philosophie théologique d'Henry Corbin "En Islam iranien", est devenu un fervent adepte de gnôse chiite. De sa part, plus rien ne pourrait nous surprendre de toute manière. Car ce type est fou. Il faut l'être pour avoir composé la majeure partie des titres de "Disco Volante", de la regrettée formation "Mr. Bungle" ; et il faut l'être également pour mêler ainsi musique lyrique libanaise grandiloquente à la Feyrouz, easy-listening et musique de film rappelant fortement Ennio Morricone, dark ambient, délires cartoonesques, electronica, collages expérimentaux pour nanars d'épouvante, death metal (oui), et ce surf rock qui fleure si bon les plages californiennes, du temps où elles étaient parcourues par ce desperado de Dick Dale. Oui, au fond, il est là le secret de cet ahurissant melting-pot : la Californie, contrairement à New-York, est un lieu suffisamment éloigné de l'intelligentsia musicale et du bon goût européens pour que l'on puisse se permettre de tout y recréer librement et sans complexe, de s'y affranchir de toutes les tutelles. Dans les années soixantes, les formations de surf instrumentales (rien à voir avec les Beach Boys, mais plutôt avec la BO de Pulp Fiction, pour faire vite) n'hésitaient déjà pas à se frotter, de manière absolument pas orthodoxe, aux musiques moyen-orientales ou symphoniques de tout bord. Avec ce "Book of horizons", Spruance met plus que jamais les pieds dans le plat, s'en va flirter plus radicalement encore avec les extrêmes, et se retrouve finalement, et de loin, avec l'album de "Secret chiefs 3" le plus abouti et le plus jouissif à mon goût : le pouvoir d'expression en est amplifié, démultiplié ; et les excès n'en sont jamais indigestes. Un concept vaseux mais ô combien efficace où la musique est interprétée par 6 groupes différents, selon le style abordé, avec comme seul dénominateur commun le guitariste californien, et qui promet apparemment d'être le premier jalon d'une nouvelle trilogie. Dépassant "Book M" et "California", marchant sur les talons de "Disco volante", un disque tout particulièrement recommandé à ceux qui douteraient encore que l'âme de Mr. Bungle n'était pas Mike Patton mais bel et bien Trey Spruance.

note       Publiée le mercredi 22 mars 2006

Dans le même esprit, Trimalcion vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Book of Horizons".

notes

Note moyenne        28 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Book of Horizons".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Book of Horizons".

The Gloth › jeudi 1 octobre 2020 - 13:17 Envoyez un message privé àThe Gloth

Dick Dale, clairement, dont le père libanais était joueur de oud. Ce qui fait que les musiques orientales sont une des composantes majeures du surf rock.

taliesin › jeudi 1 octobre 2020 - 10:29 Envoyez un message privé àtaliesin

The Ventures ?

Rastignac › mercredi 30 septembre 2020 - 21:40 Envoyez un message privé àRastignac
avatar

Link Wray? Dick Dale?

Monsieur N › mercredi 30 septembre 2020 - 20:46 Envoyez un message privé àMonsieur N

"Dans les années soixantes, les formations de surf instrumentales (rien à voir avec les Beach Boys, mais plutôt avec la BO de Pulp Fiction, pour faire vite) n'hésitaient déjà pas à se frotter, de manière absolument pas orthodoxe, aux musiques moyen-orientales ou symphoniques de tout bord. "

Des noms !?!?

Demonaz Vikernes › lundi 17 août 2015 - 14:07 Envoyez un message privé àDemonaz Vikernes

Un bon album que ce Book of Horizons, même si un bon cran en dessous des 2 précédents pour moi.

Note donnée au disque :