Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSvartsyn › Bloodline

Svartsyn › Bloodline

11 titres - 55:17 min

  • 1.Terrordemon
  • 2.Bloodline
  • 3.Vampyric Sleep
  • 4.Upon the throne
  • 5.Great mysteries of death
  • 6.Starcursed and dead
  • 7.From haunted depths
  • 8.Witches dance for satan
  • 9.Waves of eternal darkness
  • 10.Goat Throne (bonus track)
  • 11.Throne of the Antichrist (bonus track)

extraits audio

  • Il y a des extraits audio pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Enregistré au studio Sunlight en Septembre 1997 et Ocotbre 1998

line up

Ornias (chant, guitare) Kolgrim (basse) Draugen (batterie)

remarques

Seulement disponible en lp avant la réédition en 2005 par Sound Riot Records qui contient les deux titres du ep "Tormentor" en bonus.

chronique

Styles
metal extrême
Styles personnels
black metal

Vieux groupe suédois formé en 1993, Svartsyn présente "Bloodline" pour la première fois en cd. En effet, ce matériel n'était jusqu'alors seulement disponible sur le double lp "Bloodline/His majesty" réalisé par End all life productions en 2000, aujourd'hui épuisé et tiré à 500 copies. Je ne connaissais Svartsyn que par l'intermédiaire du split cd qu'ils ont partagé avec le mythique Arckanum et leur partie "Skinning the lambs". Voici donc un album enregistré en 1997 et 1998 pour la première fois en cd sorti en 2005. A l'écoute de ce dernier, on comprend que c'est une bonne initiative. Difficile de rapprocher le groupe d'un combo précis, ils pratiquent un black metal bien mélodique, la première chose qui saute à l'oreille est que les musiciens savent vraiment jouer, ça ne fait aucun doute. On pourrait qualifier la voix d'un mix entre Sabathan d'Enthroned pour le phrasé et Pest de Gorgoroth pour le côté saturé de certains passages. La production est bonne et massive sans enlever un petit côté cru habituel dans le style. Parfois, on ressent un petit côté Dissection dans les riffs, notamment sur le début de "Starcursed and dead" (en écoute) ou encore Immortal sur l'excellent "Bloodline". Les deux points forts du disque sont son exécution irréprochable et également sa diversité. En effet, les titres ne sont pas excessivement longs, le groupe parvient à créer des titres avec moults riffs et pas un ou deux répétés inlassablement. Cette réédition contient deux bonus tracks inutiles il faut bien le dire, tirés du ep de 1997 intitulé "Tormentor", la qualité sonore est dégueulasse et la musique du groupe n'avait rien à voir, beaucoup plus cru et assez inintéressante. C'est même une menace à l'homogénéïté de l'album tant ces deux titres, heureusement placés à la fin du disque donc évitables, dépareillent du reste. Cela permet en tout cas d'entrevoir le gouffre entres ces deux réalisations pourtant presque enregistrées à la même époque. En tout cas, on affronte parfois un bon mur de son bien solide, des compositions travaillées, pas bâclées une seule seconde et des musiciens qui croient à ce qu'ils font. Une bonne réédition donc, un groupe à suivre de près, qui ne mérite pas un 5/6 selon moi mais bien un gros quatre: on va dire 4.5/6. Assurément un opus de qualité.

note       Publiée le vendredi 10 mars 2006

partagez 'Bloodline' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Bloodline"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Bloodline".

ajoutez une note sur : "Bloodline"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Bloodline".

ajoutez un commentaire sur : "Bloodline"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Bloodline".

Baalsaroth › samedi 8 avril 2006 - 19:42  message privé !
Apparement c'est pas le même Kolgrim, celui la est aussi bassiste du groupe Unpure, a priori il a pas fait partit d'Immortal.
Demonaz Vikernes › dimanche 12 mars 2006 - 09:33  message privé !
kolgrim, l'ancien batteur de Immortal ?
Baalsaroth › dimanche 12 mars 2006 - 01:35  message privé !
je me disais bien que j'avais déja vu Draugen par la! c'est l'ancien batteur de Dark Funeral, gage de qualité pour le musicien donc.