Vous êtes ici › Les groupes / artistesNNecromantia › Crossing the fiery path

Necromantia › Crossing the fiery path

9 titres - 46:17 min

  • 1.The Vampire Lord Speaks
  • 2.The Warlock
  • 3.Last Song For Valdezie
  • 4.Unchaining the Wolf (At War...)
  • 5/6.Les Litanies De Satan
  • 7.Lord of the Abyss
  • 8.Tribes of the Moon
  • bonus de la réédition:
  • 9.Death rider (Omen cover)

enregistrement

Enregistré au studio Sin Ena au printemps 1993

line up

Morbid (basse, chant) Baron Blood (basse 8 cordes) Inferno (claviers, piano) Nick (session batterie)

remarques

La réédition 2005 par Black Lotus Records contient un titre bonus: la reprise d'Omen, "Death rider". Il y a une erreur dans le tracklisting de la version Osmose Productions, conservée sur la réédition 2005.

chronique

Styles
metal extrême
Styles personnels
black metal grec occulte

Voici le premier album de Necromantia intitulé "Crossing the fiery path", il fait suite au split cd avec un autre pilier de la scène black metal grecque, Varathron. Le disque commence par une intro grandiloquente et cérémonieuse, Nécromantia ouvre le bal occulte. "The warlock", titre de près de 14 minutes, nous introduit avec le grain très particulier du groupe, sombre au possible, sans guitares mis à part quelques solos et une ambiance superbe mais spéciale. En effet, la production sonne un peu faiblarde, mais le disque date tout de même de 1993, il suffit juste de monter le volume un peu plus qu'avec les disques actuels. Necromantia n'a rien à voir avec les "canons" modernes et c'est tant mieux. Un peu de old school dans ce monde carré, ca fait du bien. Un morceau qui se termine sur 6 minutes d'atmosphère ritualistique, on est en plein culte maléfique. "Last song for Valdezie" débute pare une superbe intro à la basse; très talentueuse, performance réellement inédite dans le style, titre entièrement pratiqué à la basse, pas du tout black metal. Un titre fantastique et un chef d'oeuvre de jeu de basse. "Unchaining the wolf (at war)" est un titre plus typiquement black metal avec un break emphatique et guerrier répété plusieurs fois couplé à un passage symphonique de qualité, ainsi que quelques claviers dissonants vers la fin. Ensuite une petite erreur dans le tracklisting (d'ailleurs conservée sur la réédition 2005) puisque le titre 5 est considérée comme deux pistes différentes (piste 5 de quarante secondes et piste 6 de 9 minutes), ce qui fait que les titres suivants ne correspondent pas aux pistes indiquées sur l'arrière du disque. Le titre 5 est donc une adaptation du poème de Baudelaire, "Les litanies de Satan", ouverte par des choeurs grandiloquents. Il s'agit d'un morceau plutôt orchestral avec deux voix claires mêlées, une qui récite, une en fond comme un murmure. Le poème est récité en anglais. Ensuite vient "Lord of the abyss", un morceau qui me fait penser à du old Samael de par la voix utilisée et la musique occulte mid-tempo sur les couplets principalement. Un titre qui fleure bon la vieille école et qui était inclue sur le split avec Varathron sorti en 1992. Le disque se termine sur un septième titre (mais piste 8) en forme d'outro macabre aux claviers, comme une ode éternelle à la nuit et aux créatures qui la peuplent. La réédition 2005 contient la reprise d'Omen, "Death rider", déjà présente en bonus sur le lp de "IV:Malice" et la compilation "Covering evil". Globalement, on a affaire ici à un très bon disque de black metal peu conventionnel, obscure, doté d'une ambiance particulière, presque vampirique. "Of blood and fire, hate and doom... We shall be reborn".

note       Publiée le mercredi 8 mars 2006

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Crossing the fiery path" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Crossing the fiery path".

notes

Note moyenne        10 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Crossing the fiery path".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Crossing the fiery path".

Cinabre Envoyez un message privé àCinabre
avatar

Ouais, c'est carrément ça!

Rastignac Envoyez un message privé àRastignac
avatar

Belle ambiance sur cet album vi. L'impression qu'à chaque seconde un putain de vampire va passer la tête par la porte en faisant "mouwahaha" ; alors que dehors y a des mecs déguisés en sorciers qui courent en faisant des mimiques.

Reverend Wizard Envoyez un message privé àReverend Wizard

c'est le haut degrés de black metal vaudou, version antique de Darvulia en quelque sorte

Note donnée au disque :       
Dead26 Envoyez un message privé àDead26

Re-écouté il y a quelques minutes de ça! Ça faisait longtemps, un album vraiment sympa et plein de de charme avec une ambiance savante et occulte que je retrouve dans aucun autre ... Vraiment bon!

Note donnée au disque :       
Gesarkhan Envoyez un message privé àGesarkhan

En tout cas l'artwork est un peu pompé : http://www.jefftown.com/wartourist/temp/details/285.html ... C'était la minute du nerd.