Vous êtes ici › Les groupes / artistesTLes Tétines Noires › Les 12 têtes mortes

Les Tétines Noires › Les 12 têtes mortes

cd • 24 titres

  • 1En-tête
  • 2Head horse
  • 3Tête à tête no 1
  • 4Envers et contre tête
  • 5Tête à tête no 2
  • 6Teo tertem
  • 7Tête à tête no 3
  • 8Washing head
  • 9Tête à tête no 4
  • 10Tête, fard et lombrics
  • 11Tête à tête no 5
  • 12Head is a killer
  • 13Tête à tête no 6
  • 14Tête préparée
  • 15Tête à tête no 7
  • 16Eaten head
  • 17Tête à tête no 8
  • 18Empire head building
  • 19Tête à tête no 9
  • 20Tête abiotique
  • 21Tête à tête no 10
  • 22Tête molle
  • 23Tête à tête no 100
  • 24Sang, tête ni but

enregistrement

Mix It et Blow Up Studio, Paris, France, été 1995

line up

Jérôme Soudan, Le Comte d'Eldorado, Goliam, Entonie

remarques

Le cd propose un jeu de 12 pochettes différentes réalisées par Ben, Made in Eric, Jean-Luc André, Erik Dietman, Aurele, John Giorno, Fabrice Hybert, Joël Hubaut, Michel Journiac, Hermann Nitsch, Orlan, Daniel Spoerri

chronique

Il était grand temps que je le chronique, ce troisième album des Tétines noires. Pourquoi avoir attendu si longtemps ? Parce que je ne savais pas très bien par quel bout empoigner ce casse-tête (pour rester dans le thème). 'Les 12 Têtes mortes' est complètement barré, pas de surprise là-dedans mais si je le précise, c'est que que la folie et l'expérimentation ont monté d'un cran. Si le groupe évolue encore dans des sphères deathrock/batcave, on sent clairement qu'il s'en éloigne lentement en truffant ses compositions de pointes d'expérimentation plus industrielles, voire électro. Une chose est certaine, le ton s'est alourdi, les guitares se sont salies et grincent de toutes leurs forces, les vocaux sont de moins en moins mélodieux, le Comte d'Eldorado saturant son chant d'effets, hurlant comme un possédé. Il n'est pas rare que les tempi se brisent, que des tas de bruitages électros viennent flanquer la pagaille dans des morceaux déjà bien allumés (et je ne parle même pas des interludes qui séparent les douzes pièces), que des attaques de breakbeat, de beats technoïdes secouent soudain le cocotier. Jamais les Tétines noires n'ont poussé l'expérimentation si loin. Hélas, ce qu'ils démontrent en audace, ils le perdent en mélodie. En effet, si au niveau des atmosphères cinglées, on est plus que servi, les oreilles baignant dans la saturation, les changements brusques, une forme de violence artistique, on regrette les atmosphères cabaret, les mélodies entêtantes qui caractérisaient les précédents opus. Certes, 'Les douze têtes mortes' est un bon disque, glauque à souhait (pas si éloigné du 'Downward spiral' de Nine Inch Nails) parsemé de pièces intéressantes, ainsi 'Washing head' (qui sera même repris par Christian death sur 'Pornographic messiah' sous le nom de 'Washing machine'), 'Head horse', 'Tête, fard et lombrics' ou l'excellent 'Tête préparée' (dont les petits intermèdes cabaret bourrés d'humour noir se rapprochent de 'Brouettes'). Pourtant, cette saturation, cette immersion totale dans le chaos total, si elle témoigne clairement de la créativité, l'originalité et l'audace du groupe, marque également un point de non retour dans la démarche, sentiment confirmé par la création du projet Lt-NO peu après. Si le Comte d'Eldorado avait affirmé alors que les Tétines Noires n'étaient qu'en suspens, on voit mal comment le groupe pourrait se reformer et aller plus loin encore.

note       Publiée le mardi 28 février 2006

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Les 12 têtes mortes" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Les 12 têtes mortes".

notes

Note moyenne        11 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Les 12 têtes mortes".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Les 12 têtes mortes".

Solvant Envoyez un message privé àSolvant

Je le ressorts vraiment pas souvent celui-là, dieu sait pourquoi, mais dieu est un con car il est bien bon.

Note donnée au disque :       
juj Envoyez un message privé àjuj
mais c'est un vrai nez à scoops qu'on a là !
Note donnée au disque :       
The Gloth Envoyez un message privé àThe Gloth
Il y a quelques années, j'ai vu en festival le groupe "LTNO", dont j'ai lu quelque part qu'il était formé d'anciens Tétines Noires. Leur musique et leur look ressemblaient beaucoup à du Marylin Manson, le chanteur était en jupe et un type à poil lui servait de pied de micro.
cimetiere Envoyez un message privé àcimetiere
a noter ue sur l'anthologie remasterisé il ya une remix de "tête fard et lombrics" ainsi qu'une plage cd-rom avec les artworks originaix,les paroles des 3 albums,ainsi que des images
Note donnée au disque :       
cimetiere Envoyez un message privé àcimetiere
Un album fou, completement fou. L'electronique est trés présent sur l'album, les guitares nous emplissent les oreilles,tout est completement déjanté. Le thème de l'album basé sur la "tête" drôle d'idée. Les tetines utilisent des mots rechercher et les assemble même si sa n'a aucun sens (ça doit surement avoir un sens, encore faudrait t-il le trouver) .Mais dans tous ça comment trouver la beauté, bain si elle y est. L'émotion est présente tous le long de l'album un sentiment de folie.Certain titres ne sont vraiment pas terrible mais d'autres sont exceptionnels,sans parler de "tête molle" Une tête sans âme au fond d'un hôpital psychiatrique.C'est sur que les tetines on pris un chemin totalement différent de "fauvisme" et brouettes,peut être une trop grande évolution.L'album est quand même trés bon mais réserver a un public averti.^^
Note donnée au disque :