Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAmorphis › Am universum

Amorphis › Am universum

cd • 10 titres

  • 1Alone
  • 2Goddess of the sadman
  • 3The night is over
  • 4Shatters within
  • 5Crimson wave
  • 6Drifting memories
  • 7Forever more
  • 8Veil of sin
  • 9Captured state
  • 10Grieve stricken heart

line up

Pasi koskinen (chant), Tomi Koivusaari (guitare), Esa Holopainen (guitare), Olli Pekka-Laine (basse), Pekka Kasari (batterie)

remarques

L'edition digipack contient le titre "Too much to see" en bonus, extrait du single "Alone".

chronique

Amorphis est un grand mystère...Comment peut on passer de "Tales from the 1000 lakes" (un des meilleurs albums de tout les temps) à ce "Am universum" ? En effet ces 2 albums n'ont absolument rien mais alors rien à voir , si ce n'est dans l'atmosphère qu'ils dégagent. Mais la plus grande énigme dans tout celà, c'est que malgré leurs nombreux changements radicaux, tout leurs albums sont excellents. Ainsi, après avoir servi du heavy bien folklorique dans le mondialement reconnu "Tuonela", Amorphis nous propose ici un rock légèrement metal partculièrement atmosphèrique et plein d'énergie ! Fichtre, dire que 6 ans plus tôt, ils nous jouaient du death metal, le temps passe vite ! Que dire sur cet "Am universum" ? Il constitue la suite logique de "Tuonela", les melodies sont toujours aussi entêtantes bien que differentes de celles du passé. La voix se veut beaucoup plus mélodique et l'on peut noter la présence d'un saxophone et d'un clavier très "seventies" qui, fait rare, apportent beaucoup à la musique et l'enrichit considérablement. Bien entendu, Rock oblige, l'album comporte bon nombre de hits superpuissants : "Alone" (et son refrain pas très joyeux mais terriblement efficace), "Goddess of the sadman" (digne d'être chanté sous la douche), "Crimson wave" et "Captured state" notamment. Rare sont les groupes capables de jouer les caméléons avec autant de brio, mais Amorphis fait partie de ceux là et peut ainsi être un des rares à prétendre à avoir une véritable carrière. Définitivement un grand groupe...

note       Publiée le samedi 29 décembre 2001

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Am universum".

notes

Note moyenne        13 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Am universum".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Am universum".

empreznor › vendredi 11 décembre 2009 - 17:27  message privé !

ouais il passe vite le temps, juste le temps de retourner sa veste entre death melo et melo FM.

Note donnée au disque :       
pokemonslaughter › dimanche 22 août 2004 - 20:27  message privé !
avatar
pas de chance ! :D
Note donnée au disque :       
noar › dimanche 22 août 2004 - 20:20  message privé !
Je l'aime un peu moins que Elegy et Tuonela mais ca reste du bon, l'évolution est légère mais ca reste moins inspiré je trouve. Sinon le côté seventies est effectivement renforcé par de l'orgue Hammond et quelques petites nouveautés au niveau des instrus folklos apparaissent. Malheureusement pour la suite j'ai pas encore réussi à apprécier le tout dernier! Sinon au niveau des remarques, mon digipack ne contient de morceau bonus??
Note donnée au disque :       
solarfall › mardi 29 avril 2003 - 12:46  message privé !
Pour moi c'est tout le contraire, Elegy me tente de moins en moins, alors que les 2 derniers Amorphis tournent toujours assez régulièrement, notamment ce Am Universum que j'avais véritablement mal compris, et qui s'avère être excellent, a l'image des Shatters Within et autre Veil of Sin... Franchement excellent !
Note donnée au disque :       
panzerfaust › lundi 28 avril 2003 - 21:55  message privé !
@chatterton: ouai, je le pense aussi, cet album, qui est très bien quand même, est un peu trop facile d'accès, tout comme l'était d'ailleurs Tuonela. Pour les 2 c'est la même chose, on les écoute en boucle au début, puis ils prennent la poussière pendant 1 année, puis on les réécoute et a nouveau ont les adore, et rebelotte. je trouve qu'elegy résiste mieux à la longue.
Note donnée au disque :