Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSpear Of Longinus › Nada Brahma

Spear Of Longinus › Nada Brahma

7 titres - 25:17 min

  • 1. I.A.O.
  • 2. Antero Vipunen (In Gods Trance Hour)
  • 3. Nutron Hammer
  • 4. Bloodlines
  • 5. Cosmic Devastator (Watching the Watcher)
  • 6. Zeal for the Law for the War for the Day of Vengeance
  • 7. Interplanetary Warfare and the Attack of the Culture Heroes

enregistrement

Titres 1 et 7 enregistrés en 1995; pistes 2-6 enregistrées en 1998

line up

Camazotz (chant) SS Death dealer (guitare) Griffiths (batterie) Mouse (session basse)

remarques

La présence de Spear of Longinus sur ce site ne signifie en aucun cas l'adhésion, même partielle, de la rédaction de Guts of Darkness aux idées véhiculées par le groupe.

chronique

Styles
metal extrême
Styles personnels
thrash/black

Nada Brahma est le mini cd qui suit la sortie de l'album "Domni Satnasi". Nada Brahma est un titre en langue indienne, "Nada" signifiant son/ bruit en sanskrit, tandis que Brahma est une des trois plus importantes divinités hindou, les deux autres étant Shiva et Vishnu. Brahma représente l'univers, le cosmos, la divinité créatrice. Passons à la musique. La première chose qui frappe est le son: il est plus sombre, plus dense que sur "Domni Satnasi", le chant semble plus en retrait et le tout sonne plus saturé. Deuxième aspect: le style est plus thrash que black à proprement parler mais on sent quand même la patte indéniable et inimitable que le groupe avait installé avec le précédent album. Le mini cd débute avec "I.A.O.", véritable titre incantatoire et méditatif avant le déchaînement barbare sonore. On pourrait d'ailleurs le rapprocher de ce que le groupe fait avec son autre projet, qui là est du pur thrash old school, Vomitor, dans lequel Death Dealer et Griffiths jouent ( d'ailleurs le titre 2 de ce mini cd, "Neutron Hammer", est également le titre d'un ep de Vomitor). Les morceaux sont joués sur un rythme rapide et toujours aussi accrocheurs que sur Domni Satnasi, bien que je les trouve un peu moins bons, ceci étant surement du à la production pas parfaite pour le style, ça manque un peu de puissance et d'agression "dans-ta-gueule". A noter qu'encore une fois, comme pour Domni Satnasi , le label allemand Burznazg Productions a rencontré des problèmes puisque l'artwork original a été confisqué par les autorités allemandes. Exit la pochette noire d'origine, accompagné du logo habituel d'ailleurs utilisé sur les réalisations suivantes. Le design actuel est une pochette rouge, au livret photocopié de manière plutôt pauvre. C'est pourquoi en 2002, le label espagnol Death to Mankind records (maintenant Die Todesrune records) a réédité en vynil ce mini cd avec en bonus la première démo du groupe de 1995, "Nazi Occult Metal". Un bon essai donc, mais à mes yeux, il s'agit du disque du groupe le plus dispensable, préférez lui un Domni Satnasi ou TYONS si vous souhaitez vous familiariser avec ce groupe, mais si vous êtes fan , vous voudrez jeter une oreille à ce mini cd, qui sans révoltuionner le genre, est assurément de bonne facture.
"Woe woe to the maker of my body
Woe woe to the chainer of my soul
Woe woe to the rebels who have reduced me to servitude. "

note       Publiée le mardi 21 février 2006

réseaux sociaux

tags

  •  (14) 

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Nada Brahma".

notes

Note moyenne        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Nada Brahma".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Nada Brahma".

Demonaz Vikernes › jeudi 12 octobre 2017 - 15:01  message privé !

Mon premier contact avec SoL, je m'attendais à quelque chose de plus barré après la lecture de certaines interviews. Passé la déception immédiate, les écoutes successives m'ont permis d'apprécier cet EP bien rentre dedans. Mention spéciale pour le tubesque Nutron Hammer.

Note donnée au disque :       
cantusbestiae › mercredi 22 février 2006 - 00:58  message privé !
Ce qu'ils ont fait de mieux avec la démo "Nazi Occult Metal". Je retrouve chez SOL la flamme des groupes originels tels que HELLHAMMER, brut et thrashisant, leur black metal refuse cependant toute étiquette. Quitte à me redire, SOL est définitivement à part, que ce soit à ses débuts comme dans son évolution.
Note donnée au disque :