Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCAlice Cooper › The last temptation

Alice Cooper › The last temptation

cd • 10 titres

  • 1Sideshow
  • 2Nothing's free
  • 3Lost in America
  • 4Bad place alone
  • 5You're my temptation
  • 6Stolen prayer
  • 7Unholy war
  • 8Lullaby
  • 9It's me
  • 10Cleansed by fire

enregistrement

Enregistré aux Music Grinder Studios, aux Record One Studios ainsi qu'aux Charon Studios

line up

Alice Cooper (chant), Chris Cornell (chant sur les titres 6 et 7), Derek Sherinian (claviers, chant), Greg Smith (basse, chant), Stef Burns (guitares, chant), David Vosikkinen (batterie), Dan Wexler (guitares sur le titre 3), John Purdell (claviers sur les titres 5, 8 et 9), Lou Merlino (chant), Mark Hudson (chant), Craig Copeland (chant), Brett Hudson (chant)

remarques

chronique

Styles
rock

Voilà un album assez peu connu d'Alice Cooper, et pourtant il est loin d'être mauvais. mais il faut dire qu'à cette époque (on est en 1994 quand cet opus sort), on est en plein dans le grunge et les vieilles gloires du rock ont du mal à garder leur succès. Surtout après la réussite des deux précédents album que sont "Trash" et "Hey stoopid", "The last temptation" arrive tout simplement au mauvais moment, et ce, même si on peut noter la présence de Chris Cornell du groupe... de grunge Soundgarden ! Sur cet album, Alice a un peu mis de côté le rock classique, direct et sans foritures de "Hey stoopid", ici le style est un peu plus recherché avec un concept autour de l'album (il y aura même un comics réalisé à partir de ce concept) et des titres alliant efficacité (ça reste du Alice Cooper !) et ambiance sombre. En fait, ce qui me plait personnellement dans cet album, c'est d'avoir un CD typique d'Alice avec des mélodies caractéristiques légèrement douce et naïve, tout en étant moderne avec un son et un style très encré dans les années 90. Les guitares sont plus lourdes et aggressives qu'à l'accoutumée. Bref, Alice sait vivre avec ton temps ! L'américain continue de nous sortir de bons morceaux dans sa plus pure tradition ("Lost in America", "Stolen prayer", "You're my temptation", "It's me") tout en regardant vers l'avenir avec une production adéquate qui marque une véritable évolution depuis le précédent album.

note       Publiée le lundi 20 février 2006

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "The last temptation".

notes

Note moyenne        10 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The last temptation".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The last temptation".

Procrastin › vendredi 22 mai 2020 - 19:58  message privé !

C'est effectivement de la bonne musique de teen Alice Cooper, même dans les 90's. Je m'endormais dessus à l'époque, il ne vaut pas les 6 boules que je lui met par "madeleine" mais il reste très bon! A noter que l'album était sorti en format Comics en collab' avec Neil Gaiman au scenar (et c'était cool). D'ailleurs c'est un peu la prequel à l'autre bon concept-album de Cooper, le "welcome to my nightmare". On comprend mieux pourquoi "Steven" a vrillé.

Note donnée au disque :       
torquemada › jeudi 28 mai 2009 - 13:35  message privé !

Un retour aux sources bien trop mou à mon goût, d'autant plus que l'album est assez long. Dommage qu'on entende si peu Chris Cornell.

Note donnée au disque :       
superbolt › lundi 3 décembre 2007 - 12:32  message privé !
retour aux sources après 4 ans de hard commercial, ce deuxième album concept après welcome to my nightmare est superbe, rock'r roll et très travaillé. En plus alice abandonne l'invitation de tous ces potes sicos trop accentué sur Hey stoopid, on passe de 20 musiciens à un groupe normal ! l'un des meilleurs disques du coop
Note donnée au disque :       
Aiwass › mardi 8 mai 2007 - 19:50  message privé !
Aaah, tu vois, Vince, quand tu veux !("Lullaby" "You're My Temptation" et "Cleansed By Fire", la classe). Toujours teinté F.M. mais avec ce côté craspec qui semble vouloir revenir, une sote de lissage/crassage/glaçage à la façon d'un Motörhead mid-nineties, très rock dans le plus simple appareil mais aussi bien meublé, et pis ce petit truc craspec, comme je disais, qu'on avait pas vu depuis "Welcome To My Nightmare" et qui se bagarre encore un peu...
Note donnée au disque :       
darkoverwestphalia › mardi 21 février 2006 - 11:27  message privé !
Hmmm..."pour moi, le seul"
Note donnée au disque :