Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDarkthrone › Goatlord

Darkthrone › Goatlord

cd | 10 titres

  • 1 Rex
  • 2 Pure demoniac blessing
  • 3 Grimness of which shepherds mourn
  • 4 Sadomasochistic rites
  • 5 As desertshadows
  • 6 In his lovely kingdom
  • 7 Black daimon
  • 8 Toward the thornfields
  • 9 Virgin sin
  • 10 Green cave float

enregistrement

1990 et 1991 (les vocaux ont été rajoutés en 1994)

line up

Ted Skjellum (chant, guitares), Ivar Enger (guitares), Dag Nilsen (basse), Hank Amarillo (batterie), Satyr (chant - 1, 4)

remarques

Il s'agit de bandes de répétitions de 1990 et 1991 auxquelles ont été rajoutés des vocaux 3 ans plus tard.

chronique

Styles
metal extrême
black metal
death metal
Styles personnels
black/death metal

Cet album aurait dû être le second de Darkthrone et aurait dû sortir en 1991. Le groupe préféra de ne pas le sortir après avoir décidé d'abandonner le death-metal pour jouer du black-metal. Musicalement, le style se rapproche beaucoup du death-metal du premier album, mais avec une ambiance plus sombre que sur "Soulside journey". Les vocaux, qui ont été rajoutés en 1994, sont entièrement criards. On peut noter la présence de Satyr de Satyricon sur deux titres. Hélas, l'album ne brille pas par son originalité, bien qu'il soit plus diversifié que son prédécesseur, cela reste relativement médiocre malgré la très bonne technique de Fenriz à la batterie. On peut quand même retenir un superbe morceau, "Black daimon", mais à part cela, il n'y a pas grand chose de vraiment novateur. Pour fans seulement.

note       Publiée le dimanche 7 janvier 2001

partagez 'Goatlord' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Goatlord"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Goatlord".

ajoutez une note sur : "Goatlord"

Note moyenne :        25 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Goatlord".

ajoutez un commentaire sur : "Goatlord"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Goatlord".

Demonaz Vikernes › vendredi 7 octobre 2016 - 16:26  message privé !

Bon, la version rehearsal sur les frostland tapes passe un poil mieux, mais ça suffit pas à rendre le truc intéressant. Un album qui aurait du rester caché ça.

Note donnée au disque :       
Dead26 › lundi 23 mars 2015 - 17:36  message privé !

Goatlord, aussi sec qu'un vieux fagot de bois qui traîne dans le garage et prêt à être brûlé dans la cheminée du chalet familiale (en Norvège). En fait c'est un des disques de Darkthrone que j'écoute le moins et que j'ai toujours trouvé bancal, bien underground et bien dégueulasse (dans tous les sens du terme). Rien que la voix et les drôles de chœurs, on sent le malaise bien présent, mais ça empêche pas que cet album a un certain charme que les autres n'ont pas....

Note donnée au disque :       
Demonaz Vikernes › mercredi 13 mars 2013 - 22:13  message privé !

détends toi.

Note donnée au disque :       
p2h › mercredi 13 mars 2013 - 21:33  message privé !

une "tuerie experimentale avant-gardiste loufoque" dt seul Zappa avait le secret à son époque Mother of Invention.

Note donnée au disque :       
saïmone › lundi 4 février 2013 - 19:13  message privé !
avatar

J'aimais bien soulside journey. Ça se test (le mec qui découvre des albums de Darkthrone maintenant... ça doit être à cause du nouveau My Bloody Valentine)