Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDeutsch Nepal › Tolerance

Deutsch Nepal › Tolerance

cd • 11 titres

  • 1Horses give birth to flies
  • 2Tolerance 1
  • 3Manuel to utilization
  • 4Tolerance 2
  • 5The eagles gift
  • 6Tolerance 3
  • 7Nonexistance
  • 8Tolerance 4
  • 9Chip chop
  • 10End of tolerance
  • 11Deathmanners

line up

Lina Baby Doll (musique)

remarques

chronique

Styles
ambient
indus
Styles personnels
indus ambient rituel

C'est chouette les soirées entre copains, on s'assied par terre, on ouvre des bières, le maître de maison met un CD dans la platine et voilà que retentit dans l'air opaque de la chambre un hennissement de cheval, avec en arrière-fond une sorte de pulsation organique qui se met en marche... En général, c'est là que mon sang de Twilight se met à bouillonner... Waow ! Mais qu'est-ce donc ? Deutsch Nepal, bien sûr ! Rien qu'à l'écoute de 'Horses give birth to flies' (ce fameux premier morceau), j'ai su qu'il me faudrait ce disque. D'autant que le reste tient largement ses promesses ; niveau picole et dark ambient indus, Lina Baby Doll en connaît un rayon. Fidèle à sa technique, notre lascar crée des boucles répétitives qui se superposent progressivement. C'est particulièrement flagrant et jouissif sur 'Manuel to utilization' dont les rythmes rituels évoquent volontiers des souvenirs de 'Deflagration of hell'. Plus le morceau avance, plus une oreille concentrée décèle de nouveaux petits bruits qui s'ajoutent à l'édifice. Autre morceau de bravoure, 'The eagles gift' œuvre dans un registre plus angoissant, infrabasses, voix chuchotées et étouffées, puis des sons plus aigus semblables à des gémissements s'élèvent avant que ne s'installe un battement lourd et des montées de synthés... Au génie ! Avec 'Horses give birth to flies', c'est clairement ma pièce favorite. Moins prenant mais efficace néanmoins, 'Nonexistence' reprend un aspect rituel en introduction avec pour final des lignes de clavier plus mélodiques. Avec 'Chip chop', Deutsch Nepal opère une sorte de croisement entre Lustmord et les rythmiques Ant-Zen, intéressant mais un peu long. À noter qu'entre chaque morceau se glissent de petits interludes ambient et malsains, les variations de 'Tolerance', la dernière étant 'End of tolerance'. Après l'écoute d'un tel travail, on se dit qu'il n'est nul besoin de ganja pour ouvrir les portes de la perception.

note       Publiée le mardi 14 février 2006

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Tolerance".

notes

Note moyenne        8 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Tolerance".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Tolerance".

nicola › vendredi 3 avril 2020 - 12:31  message privé !

Je confirme moi aussi : ses derniers disques sont plus ambient et aussi excellents que le reste.

Note donnée au disque :       
Twilight › vendredi 3 avril 2020 - 12:18  message privé !
avatar

'Alcohology' et 'Staring at my wall', mes deux derniers achats justement.

Raven › vendredi 3 avril 2020 - 12:12  message privé !
avatar

Alcohology est terrible ; et la seconde Dystopian Partycollection indispensable.

Note donnée au disque :       
Dead26 › vendredi 3 avril 2020 - 11:58  message privé !

Le dernier 'staring at my wall' est vraiment bon. 'Vintage Musikk from DN' avec des anciens enregistrements années 90', achat indispensable.

Note donnée au disque :       
Twilight › vendredi 3 avril 2020 - 11:47  message privé !
avatar

J'ai récemment renoué avec Deutsch Nepal, avec du coup achat de quelques galette récentes...Il y a du lourd !