Vous êtes ici › Les groupes / artistesEExtreme Noise Terror › Damage 381

Extreme Noise Terror › Damage 381

10 titres - 30:30 min

  • 1/ Utopia burns
  • 2/ Punishment solitude
  • 3/ Icon of guilt
  • 4/ Jesus on my side
  • 5/ Cold world
  • 6/ Damage 381
  • 7/ Shallow existence
  • 8/ Chaos perverse
  • 9/ Crawl
  • 10/ Downside

enregistrement

Chapel studios, Lincolnshire, Royaume-Uni.

line up

Mark "barney" Greenway (chant), Phil Vane (chant), Dean Jones (chant), Alf Firouzbakht (guitare), Lee Barrett (basse), Was (batterie)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
death metal
grindcore
Styles personnels
death/grind

Guts Of Darkness est un site dans lequel la diversité musicale est l'un des atouts. Pas de réelle cloison, juste une passion en commun et une attirance certaine pour la noirceur. Manifestement certains oublient ce principe fondateur du site, se plaignent de la présence de certains styles sur le site, d'autres cloisonnent les chroniqueurs comme ils sont cloisonnés dans leur esprit, bref à croire que les gens voudraient un site personnalisé, dans lequel l'Autre serait à son service. Après avoir lutté plusieurs années pour faire valoir le fait que nous aussi, sommes des auditeurs, que nous avons une vie sociale et chroniquons à l'envie, j'ai comme l'impression que tous ce sefforts n'ont servi à rien. a quoi bon essayer de changer des gens qui ne veulent pas changer. Quel comble ! Jamais un site prônant l'ouverture d'esprit n'aura compté autant de gens obtus. Alors, je m'en vais faire ce que les gens ont décidé que je ferai : de la merde pour gros bourrin. Alors c'est parti, Extreme Noise Terror donc. Album des mid 90's, alors que le death et le grind battait de l'aile, le groupe a mis un peu d'eau dans son vin. On y retrouve de la batterie, de la basse, des guitares aussi, et même du chant bien gueulé (avec Barney Greenway de Napalm Death, donc forcément c'est culte). Ca va vite, normal c'est du grind/death, et les morceaux sont courts. Voilà.

note       Publiée le dimanche 12 février 2006

chronique

Styles
metal extrême
Styles personnels
death/grind

Correctif donc de la chronique ci-dessus. Additif devrais-je même dire. ENT, groupe culte de la scène crust dans les années 80 (un des fondateurs du style), se décide donc à sortir un disque en 1997, alors que le style n'ets vraiment pas en vogue. En même temps, vous me direz, ils s'en foutent complètement. Et bien pas tant que ça, car le style pratiqué ici est assez éloigné de leurs débuts. Bien plus death dans ses riffs, compos longues, passages lents ("Chaos perverse"), on est loin de l'explosivité des années 80. Ici, le groupe semble avoir mis de l'eau dans son vin, sans vouloir non plus se trahir. Résultat un disque de death/grind qui ne fait pas date. Les morceaux passent, avec de temps à autres quelques gros brûlots crust ("Damage 381" en tête, "Punishment solitude"), mais dans l'ensemble on ne retient pas grand chose. L'influence death est trop pregnante (il y a même un solo sur "Icon of guilt") et nuit à la spontanéité de l'ensemble. L'alternance de blasts typiques grind/crust et rythmiques death fonctionne bien, mais sans non plus réellement défouler.. Pas assez d'énergie, des riffs pas inspirés (et surtout milles fois entendus), trois chanteurs qui finalement ne dégagent pas grand chose (même Barney Greenway n'est pas fantastique), un disque qui serait donc totalement passé inaperçu s'il ne portait pas le nom Extreme Noise Terror.

note       Publiée le lundi 13 février 2006

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Damage 381".

notes

Note moyenne        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Damage 381".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Damage 381".

Jacques Capelovici › vendredi 20 février 2009 - 22:26 Envoyez un message privé àJacques Capelovici

Connais pas celui-la mais j’ai, sur une K7, un LP live 1988 de promo sorti avec Mick Harris derrière les fûts. Excellent. Tiens d’ailleurs : http://www.youtube.com/watch?v=0-v8I40MOEc

Gesarkhan › vendredi 20 février 2009 - 20:59 Envoyez un message privé àGesarkhan

J'ai cet album qui traîne quelque part, mais je n'en ai absolument rien retenu... A mon avis s'il faut écouter un ENT c'est retro-bution.

Møjo › dimanche 4 janvier 2009 - 01:53 Envoyez un message privé àMøjo

Tiens j'avais redonné une chance à ce groupe y'a quelques temps, découvert au même titre que poky avec cet album vraiment daubique, j'avais été plutôt agréablement surpris à la découverte de trucs un peu plus vieux (sur Holocaust in your Head notamment, ça déménage bien.. surtout à écouter en bagnole quelques morceaux disséminés sur une compile perso c'est classe). Leur problème récurrent je trouve est qu'on a tendance à s'emmerder comme pas deux quand on est pas ivre mort, passé le sourire que filent les deux trois premiers titres. Bon c'est pas forcément mon style de prédilection non plus.

sunship › vendredi 8 août 2008 - 22:36 Envoyez un message privé àsunship
En tout cas ce groupe est fantastique. "A holocaust in your head" est une boucherie! Et je pèse mes mots. Pour moi c'est aussi essentiel pour le grind que Napalm Death, Heresy et bien d'autres. Sérieusement tout est fantastique dans holocaust: les voix (d'ailleurs les growls me rappellent avec beaucoup de plaisir Blockheads), les riffs, le son etc. Lorsque je l'ai eu, je l'ai bien écouter au moins cinq fois par jours pendant pas mal de temps. Je me le suis acheté après avoir découvert le "Face Up To It" de Heresy d'ailleurs, un autre groupe de grind anglais culte. Les groupes de grind old school des 80' sont vraiment géniaux quand même. A écouter au moins une fois dans sa vie... Et tans pis si on aime pas lol!
Note donnée au disque :       
sunship › lundi 28 juillet 2008 - 15:05 Envoyez un message privé àsunship
Salut pokemonslaughter. Franchement ça ne sert à rien de s'occuper des gens dont tu parles! Je sais moi aussi combien d'imbéciles il y a dans le metal extrème. Mieux vaut les laisser dans leur délire.
Note donnée au disque :