Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMarduk › Warschau

Marduk › Warschau

17 titres - 68:32 min

  • 1/ The hangman of Prague - 2/ Seven angels, seven trumpets - 3/ Slay the nazarene - 4/ Azrael - 5/ Burn my coffin - 6/ Panzer division Marduk - 7/ Blutrache - 8/ Bleached bones - 9/ The black... - 10/ Steel inferno - 11/ On darkened wings - 12/ With Satan and victorious weapons - 13/ Throne of rats - 14/ To the death's head true - 15/ Sulphur souls - 16/ Warschau - 17/ Wolves

enregistrement

Enregistré live le 17 septembre 2005 au Proxima de Varsovie

line up

Mortuus (chant), Morgan Steinmeyer Håkansson (guitare), Devo Andersson (basse), Emil Dragutinovic (batterie)

chronique

Styles
metal extrême
black metal
Styles personnels
black metal

"Warschau" est le troisième album live officiel de Marduk, mais le premier avec le nouveau line-up (avec notamment Arioch/Mortuus de Funeral Mist au chant). En fait, ce live a été fait rapidement pour marquer le coup des 15 années d'existence de la bande à Morgan Steinmeyer Håkansson. L'objet est limité et n'a pas été "sur-produit" loin de là, il est plutôt destiné aux fans du groupe. "Warschau" représente un concert entier, sans coupure ni overdub, du groupe lors de sa dernière tournée européenne en septembre 2005. Le son est bien raw comme il faut et laisse réellement transpirer la noirceur d'un concert du quatuor suédois. Ce qui est frappant justement est de voir les différences flagrantes d'ambiance avec le DVD "Funeral marches and warsongs", sorti il y a 1 an et demi seulement. Je n'ai jamais vu une performance du groupe aussi macabre et sombre. L'alrrivée de Mortuus y est pour beaucoup avec un chant très vindicatif, direct et haineux. Ce gars vit littéralement le concert et sa performance. Allié à la production bien roots, c'est ce qui rend ce live si authentique et brut de décoffrage. La révélation de ce disque est aussi le jeu de batterie ultra-destructeur d'Emil. Il est tout simplement époustoufflant, il n'y a pas de mots pour décrire la manière dont il joue tant on reste scotché par tant d'énergie de de dextérité. A mon avis, ce live va aussi permettre au groupe de ravir à nouveau les vieux fans du groupe car l'atmosphère présente est plus que jamais haineuse, véritablement Noire et aussi très guerrière (il suffit de voir l'artsork de l'objet !). Je pense que la formation retrouve une atmosphère plus proche de l'essence du black metal, qu'elle avait un peu délaissé sur les derniers album (pourtant très bons) du groupe avec Legion et qui en avaient déçu plus d'un. Il suffit d'écouter des titres de cette période comme l'énorme "With Satan and victorious weapons" ou "Azrael" pour comprendre ce retour aux sources. Un excellent live de black metal !

note       Publiée le dimanche 29 janvier 2006

partagez 'Warschau' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Warschau"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Warschau".

ajoutez une note sur : "Warschau"

Note moyenne :        12 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Warschau".

ajoutez un commentaire sur : "Warschau"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Warschau".

The Gloth › mercredi 2 juin 2010 - 13:41  message privé !

franchement jouissif

Note donnée au disque :       
Jacques Capelovici › mercredi 19 novembre 2008 - 19:05  message privé !

On aime, on déteste ou on s'en fout.

mysteriis › mercredi 19 novembre 2008 - 17:58  message privé !

tres bon , le soucis est qu'avec marduk c'est toujour pareil, on aime ou on deteste ,morthuus est excellent!!

Note donnée au disque :       
Demonaz Vikernes › lundi 2 juin 2008 - 13:08  message privé !
Un bon live. Assez repetitif comme Infernal (probablement parceque je ne connais pas les versions studios de nombre des morceaux joués), il reste bien meilleur que le penible Infernal Eternal, en particulier grace au chant de Mortuus qui apporte conviction et noirceur.
Note donnée au disque :       
wrath › dimanche 14 octobre 2007 - 17:45  message privé !
"Plus sérieusement il serait temps que ce groupe s'arrête... encore combien de changement de musiciens et encore combien d'albums moyennement inspirés... Marduk s'étire sur la longueur... Håkansson a beau être le leader, il aurait dû splitter le groupe depuis un petit moment déjà... A la manière de Emperor, partir en ayant plus rien à prouver. On survit à des départs de musiciens mais Legion était LA voix de Marduk et B.War était présent depuis le début, c'est un signe avant-coureur... Je me souviens d'une interview de Morgan à l'époque de Nightwing où il disait que Marduk s'arrêterai le jour où ils ne pourraient aller plus loin dans la noirceur : ils sont toujours aussi noirs (voir plus qu'avant !) c'est indéniable mais ce groupe meurt à petit feu, ça sent la fin... Dommage pour Marduk qui reste culte de chez culte de toute façon." Legion était un clown plus qu'un chanteur. Arioch à réveillé le groupe qui avec world Funeral s'enfonçait dans la chiantise. Enorme live.