Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSStrength Through Joy › The force of truth and lies

Strength Through Joy › The force of truth and lies

  • 1994 - Nero, Nero VI (1 cd)

cd | 9 titres

  • 1 The force of truth and lies
  • 2 Master and slave
  • 3 Rosin Dudh
  • 4 The blond beast
  • 5 The bridge
  • 6 Absolute power
  • 7 The force of truth and lies (instrumental)
  • 8 A grave for burning wings
  • 9 Life's absurdity

enregistrement

Big Sound Studio, Adelaide, Australie, juillet-août 1994- Produit par Douglas P.

line up

Richard Leviathan (chant, claviers, percussions), Douglas Pearce (guitare, chant, e-bow), Timothy Jenn (guitare, claviers, percussions, choeurs), Kyra Smith (flûte)

remarques

'Rosin Dudh' est adapté du poème 'The little red rose shall be red at last' de Joseph Plunkett

chronique

Styles
indus
dark folk
Styles personnels
dark folk

Death in June et ses bâtards...enfin pas si bâtards que ça dans notre cas puisque Douglas P. himslef a produit ce disque et joué dessus et que Richard Leviathan (quel doux sobriquet !) collaborera au projet Kapo ! Pour l'heure, le duo nous propose un dark folk apocalyptique et pessimiste à souhait très inspiré par la musique de qui vous savez. Les ingrédients de base sont assez classiques, une ligne de guitare sèche, des nappes de claviers mélancoliques, quelques notes de piano, un peu de percussions mais aussi des ajouts de samples ('Master and slave', 'The force of truth and lies', 'The blond beast'). Je le précise car on trouve chez Strength through joy cette touche expérimentale qu'on retrouve chez Death in June, certains travaux de Sol Invictus, voire Current 93, particulièrement sur 'The blonde beast' tout en nappes grondantes, vocaux déformés, violon mourant en arrière-fond ou sur les passages dissonants qui s'élèvent sur la mélodie de base sur 'Force of truth and lies'. Vous l'avez compris, le duo ne révolutionne pas le genre mais cet album est bon, leur meilleur même de mon point de vue. Les mélodies sont simples, incisives et efficaces ('Rosin dudh', 'Force of truth and lies', 'Absolute power' ou 'A grave for burning wings' avec Douglas P.), le timbre de Richard Leviathan claque et les atmosphères sont sombres à souhait. Cela vaut donc la peine de passer outre l'infecte pochette fluo pour se pencher sur la musique.

note       Publiée le dimanche 29 janvier 2006

partagez 'The force of truth and lies' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "The force of truth and lies"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "The force of truth and lies".

ajoutez une note sur : "The force of truth and lies"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The force of truth and lies".

ajoutez un commentaire sur : "The force of truth and lies"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The force of truth and lies".

zugal21 › vendredi 31 octobre 2014 - 16:59  message privé !

https://www.youtube.com/watch?v=jSZJ4Ebm7f8

Note donnée au disque :       
zugal21 › lundi 6 mai 2013 - 23:10  message privé !

C'est très bon. Et le titre chanté par Douglas est excellent.

Note donnée au disque :       
Potters field › vendredi 25 janvier 2008 - 11:15  message privé !
la joie par le travail, la force par la joie. la force par le travail, quoi.
kama › vendredi 25 janvier 2008 - 02:02  message privé !
En se disant que c'est du DIJ, il passe creme ce dixe.
Note donnée au disque :