Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesIInquisition / Profane Creation › Summoning the black dimension in the Farallones / Nema

Inquisition / Profane Creation › Summoning the black dimension in the Farallones / Nema

7 titres - 53:28 min

  • INQUISITION :
  • 1/ Intro : Chant of the unholy victory / Whispering in tears of blood
  • 2/ Incense of rest
  • 3/ Encounter in the Dee shadows
  • 4/ Vision of the pagan Lord
  • 5/ Meditation before the kill
  • 6/ Summoning the black dimension in the Farallones
  • PROFANE CREATION :
  • 7/ Prelude / Nema / Cross of the deads / The rebellion (Part I : ...Full moon / Part II : Angel's tears / Part III : Lamentation) / No mercy

enregistrement

Inquisition : Titres 1 à 5 enregsitrés durant la onzième pleine lune de l'année 1994. Titre 6 enregistré en février 1996. Profane Creation : Enregistré durant l'hiver 1995.

line up

Inquisition : Dagon (chant, guitares, basse), Jhon Santa (batterie sur les titres 1 à 4), Endhir Xo Kpurtos (batterie sur le titre 6), Carlos Arcila (claviers, flûte). Profane Creation : Ciro Vooherers (chant), Rochester Cypher (guitares, basse), Roger Cypher (batterie)

chronique

Styles
metal extrême
Styles personnels
black/thrash metal / doom/black metal

J'ai acheté ce CD car je connais la suite de la carrière d'Inquisition et c'est la seule raison ! Sur ce split, on peut y découvrir donc les premiers travaux (après quelques démos & EP's) des colombiens (à l'époque, cela se limite à Dagon et quelques membres de sessions !) ainsi que d'une trentaine de minutes d'un groupe brésilien totalement inconnu, Profane Creation ! Bref, un split, 100% sud-américain ! Sur la partie Inquisition, on peut déjà dire une chose ! Si à l'apoque du premier album, en 1998, le style si singulier et original d'Inquisition était en place, ce n'était pas le cas en 1996 ! Sur ce "Summoning the black dimension in the Farallones, Dagon joue du black/thrash très influencé par le premier album d'Immortal, surtout aux niveaux des vocaux et de l'ambiance. Vous le savez peut-être, mais je n'aime pas du tout le premier album des norvégiens, donc là, forcément, ça ne passe pas ! Ca a beau être sombre, je trouve le style vide. La production est digne d'une démo estonienne de la fin des années 80, on a donc une puissance proche du néant avec des guitares... qui font peur ! Les compos sont tout ce qu'il y a de plus banal et je ne parle même pas des paroles tant elles sont clichesques ! Ca faisait peut-être son effet à l'époque, mais 10 ans plus tard, c'est bien mauvais ! Et ce ne sont pas les intermèdes aux claviers et (surtout !) à la flûte qui vont améliorer le constat, bien au contraire ! Ils desservent leur partie du split, plus qu'autre chose en étant en total décalage avec le reste ! On passe maintenant à Profane Creation. Et là encore, c'est pas la joie... Les brésiliens jouent une sorte de heavy/doom/black bien pauvre. Alors oui, l'ambiance est très sombre, noire, comme sur la partie d'Inquisition, mais à part ça, non, il n'y a rien ! C'est du heavy metal (et même, y'a quelques riffs de thrash !) typé 80's joué lentement ! Avec par dessus, du chant typiquement black ! Ce n'est pas pourri, mais c'est juste long et à la longue ennuyeux. Il y a ici et là quelques parties pas mauvaise comme sur le final "No mercy" et sa partie en arpège, mais ça manque de rythme, c'est toujours plus ou moins le même mid-tempo, et au bout de 25 minutes, ça gonffle ! Je ne sais pas ce qu'ils sont devenus, mais avec ce "Nema", je doute que cela suffise pour sortir de la masse. Un split bien fade qui ne vaut que pour son ambiance vraiment inquiétante et noire. Le reste, à oublier !

note       Publiée le mercredi 25 janvier 2006

partagez 'Summoning the black dimension in the Farallones / Nema' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Summoning the black dimension in the Farallones / Nema"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Summoning the black dimension in the Farallones / Nema".

ajoutez une note sur : "Summoning the black dimension in the Farallones / Nema"

Note moyenne :        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Summoning the black dimension in the Farallones / Nema".

ajoutez un commentaire sur : "Summoning the black dimension in the Farallones / Nema"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Summoning the black dimension in the Farallones / Nema".

vincenzo › dimanche 20 septembre 2009 - 21:58  message privé !

L'influence d'Immortal sur Inquisition est toujours bien présente...

Demonaz Vikernes › samedi 21 février 2009 - 16:27  message privé !

Bon, finallement Vision of the Pagan Lord et Sumonning... sont plutot sympa. La prod les dessert quand meme pas mal. Par contre Medication Before the kill est un echec total ! La partie de Profane Creation est bien sympa en revenche.

Note donnée au disque :       
Demonaz Vikernes › mercredi 25 janvier 2006 - 15:58  message privé !
ayant ecouté les 2 1ers titres d'inquisition, je peut deja confirmer que c'est mauvais ! A noter que la partie Inquisition est en fait la demo Incense Of Rest parue la meme année (d'aileurs, pourquoi ressortir un split aussi vilain ?) par contre la ou je hurle au scandale, c'est oser comparer ce split insipide a Immortal (meme si c'est le 1er album, peu glorieu mais nettement au dessus). enfin bon, il n'empeche que voir la progression qu'Inquisition va effectuée en 2 ans est extraordinaire, ce qui rajoute un plus a l'album qui va suivre
Note donnée au disque :