Vous êtes ici › Les groupes / artistesVTownes Van Zandt › Live at the Old Quarter, Houston, Texas

Townes Van Zandt › Live at the Old Quarter, Houston, Texas

2 cd • 27 titres • 92:32 min

  • 1Announcement
  • 2Pancho & Lefty
  • 3Mr. Mudd & Mr. Gold
  • 4Don't you take it too bad
  • 5Two girls
  • 6Fraternity blues
  • 7If I needed you
  • 8Brand new companion
  • 9White freight liner blues
  • 10To live is to fly
  • 11She came and she touched me
  • 12Talking thunderbird blues
  • 13Rex's blues
  • 14Nine pound hammer
  • 15For the sake of the song
  • 16Chauffeur's blues
  • 17No place to fall
  • 18Loretta
  • 19Kathleen
  • 20Why she's acting this way
  • 21Cocaine blues
  • 22Who do you love ?
  • 23Tower song
  • 24Waiting 'round to die
  • 25Tecumseh Valley
  • 26Lungs
  • 27Only him or me

enregistrement

juillet 1973

line up

Townes Van Zandt (voix, guitare acoustique)

remarques

chronique

Styles
blues
folk
Styles personnels
country

Un type tout seul qui chante et qui s'accompagne à la guitare sèche. En public. Pendant une heure et demie. Certains auront toujours des réticences à admettre que ce type de musique puisse être aussi sombre, dépressif et suicidaire que n'importe quel disque de black metal ou de dark ambient. Bandes de sans-cœur, va. Alors si pour vous Neil Young ou plus encore Will Oldham n'ont pas encore gagné la bataille, vous pouvez toujours vous pencher sur le cas Townes Van Zandt : un vrai, un roots, celui-là. Personnellement, je l'ai découvert complètement par hasard, au visionnage du film des frères Coen "The Big Lebowski", lorsqu'au générique de fin retentit une reprise complètement hantée de "Dead flowers" des Rolling Stones, avec un chanteur à la voix aussi rocailleuse, aride et mortelle que la Death Valley. Sacré choc. Renseignements pris, ce titre était issu de "Road songs" (1994), recueil de reprises très tardif dans la carrière du bonhomme (mort prématurément en 1997, à l'âge de 52 ans). L'essentiel de son répertoire propre, il l'avait en fait déjà composé avant d'enregistrer ce live à Houston en 1973 ; il avait alors sorti, depuis 1968, dans l'anonymat quasi-complet, quelque chose comme six albums en six ans. La voix n'est d'ailleurs pas la même que celle de ce fameux "Road songs" : moins rocailleuse, certes, parce que plus jeune, mais mieux timbrée, plus chaude, profonde comme un gouffre... Les chansons sont presque toutes gravées pour l'éternité : lamentations pathétiques, entre amours contrariées, rêves d'une vie meilleure dans l'au-delà, et revers de fortunes. Sans oublier le petit clin-d’œil en prime. "Two girls", "To live is to fly", "Waiting 'round to die", "Tecumseh Valley"... même la reprise du traditionnel "Cocaine blues" est bouleversante ("Are you all cocaine ?") Je n'ai pas grand-chose d'original à formuler, en fait. Dites-vous que le blues blanc existe, c'est tout. En ce qui concerne ce disque (qui dut attendre quatre ans avant de sortir, faute de maison de disque pour l'artiste, alors qu'il est aujourd'hui considéré et chéri comme son plus grand classique), c'est somme toute la compilation idéale - et en plus un moment véritablement privilégié qui permet de partager la complicité que le Texan entretenait avec son public. Prestation rapprochée, étonnamment humaine, inoubliable.

note       Publiée le mardi 24 janvier 2006

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Maldoror
  • Rastignac
  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Live at the Old Quarter, Houston, Texas" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Live at the Old Quarter, Houston, Texas".

notes

Note moyenne        7 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Live at the Old Quarter, Houston, Texas".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Live at the Old Quarter, Houston, Texas".

Rastignac Envoyez un message privé àRastignac
avatar

Un autre meilleur live de tous les temps. Comme à la maison, on pose les pieds sous la table, on est quinze (edit : ah non, je viens de vérifier, c'était plein à craquer, à Houston, en plein juillet. soif)... on boit des bières, y a Van Zandt qui enchaine les chansons, les blagues, les anecdotes, on rigole et on pleure toutes les cinq minutes, c'est cool.

Message édité le 07-08-2022 à 13:30 par Rastignac

Note donnée au disque :       
varg Envoyez un message privé àvarg

en ce moment, et ce moment commence à durer, lorsque je ferme les yeux, je m'imagine à tecumseh valley, à écouter ce mec au pardessus poussiéreux nous raconter la vie des pauvre âmes du coin, le regard éteint et la voix lasse, la guitare seule vibre, encore. bientôt il faudra revenir. mais pas encore. le type au pardessus a encore des trucs à dire, et je vais l'écouter.

Grandgousier Envoyez un message privé àGrandgousier

Merde, j'avais jamais vu que Townes Van Zandt était sur Guts. Excellent live, d'autant plus bon qu'il a été enregistré devant peu de public, ce qui amène l'intimité qui sied si bien à sa musique. Du haut niveau, tous comme ses albums studio.

Note donnée au disque :       
pinnickX Envoyez un message privé àpinnickX

Le coffret 4cd "Texas Troubadour" est excellent et on le trouve pour pas cher sur un site commençant par un "a" et finissant par "zon".

Note donnée au disque :       
gregdu62 Envoyez un message privé àgregdu62
J'ai trouvé ce site sur la toile, pas mal du tout: http://townesvanzandt.over-blog.com/
Note donnée au disque :