Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMalicious Secrets / Antaeus / Mutiilation / Deathspell Omega › From the entrails to the dirt

Malicious Secrets / Antaeus / Mutiilation / Deathspell Omega › From the entrails to the dirt

7 titres - 53:59 min

  • MALICIOUS SECRETS :
  • 1/ Part I : Interior psycho angel bitch
  • 2/ Part II : Rejection and raising perdition blaze
  • 3/ Part III : Send me to hell day of wine and thorns
  • ANTAEUS :
  • 4/ Gates to the outside
  • MUTIILATION :
  • 5/ My way
  • 6/ Tears of a melancholic vampire
  • DEATHSPELL OMEGA :
  • 7/ Mass grave aesthetics

line up

Antaeus, Antaeus : MkM (chant), Set (guitares), Servus (guitares), LsK (basse), ZvN (batterie) Mutiilation : Meyhna'ch

remarques

La pochette proposée représente le dos du Digipack.
Pour la version 3 LP : Le premier LP est un EP split entre Malicious Secrets et Antaeus, le deuxième est un LP 10" entre Malicious Secrets et Mutiilation et le troisième est un LP entre Malicious Secrets et Deathspell Omega. Les trois LP sont vendus ensemble.

chronique

Styles
metal extrême
black metal
Styles personnels
black metal

En voilà un 4-way split intéressant et beau. Déjà le format... A l'origine, il s'agit de 3 LP (1 EP + 1 LP 10" + 1 LP) avec à chaque fois sur une face un titre de Malicious Secrets et sur l'autre, un groupe français à chaque fois différent (respectivement Antaeus, Mutiilation et Deathspell Omega). Ces 3 LP, vendus ensemble, ont la même pochette et des artworks magnifiques, réellement de l'excellent boulot. Rien que cela vaut le prix des LP ! Par la suite, à la fin de l'année 2005, ces 3 LP ont été ré-édités sur un simple CD Digipack. Sur cette dernière édition, ça commence par les trois titres de Malicious Secrets, regroupés. Ces morceaux sont bizarres, très dérangeants, un peu lourds par contre, avec des structures à géométrie (et tempos !) variables ! L'ambiance est extrêmement malsaine avec un son de guitares très spécial. En les écoutant, j'ai vraiment eu un sentiment de répulsion, de rejet. Vraiment quelque chose de bizarre. Ils sont assez semblables, mais ont cette particularité d'être repoussants, réellement. Je ne suis pas du tout fan, mais ils ont le mérite de faire un truc original et un peu curieux. Ça enchaine avec un morceau d'Antaeus très convaincant. J'avais été un peu déçu par leur précédent EP, mais là, le morceau est bien destructeur et agressif. Il est vraiment massif, dès le début on est scotché, avec un chant très bon. Les variations et breaks sont énormes, la partie speed du début est franchement terrible ! Le break du milieu est plutôt original avec un pattern de batterie peu commun (ZvN dans ses œuvres !). Du très bon boulot et surtout un morceau qui est foncièrement différent de ce qu'ils faisaient dans le passé tout en gardant cette même atmosphère oppressante et compacte. On passe ensuite à Mutiilation qui entame sa partie avec une reprise du fameux "My way" de Paul Anka (la version anglaise du "Comme d'habitude" rendue célèbre par Claude François !) complètement déjantée !! Encore plus que celle des Sex Pistols ! Le deuxième titre est plus traditionnel, du bon true black à la Judas Iscariot avec une alternance entre blasts et mid-tempo, le tout baignant dans un son bien crade, mais tout à fait audible, bref, un son de true black quoi ! L'atmosphère est bien maîtrisée, bien que la boite à rythmes soit un peu cheap. Enfin, pour finir, on a LE morceau de l'année ! Deathspell Omega nous a pondu ici un truc de 20 minutes tout simplement hallucinant ! Très religieux dans l'ambiance, grandiose à tous les sens du terme, on dépasse le cadre du black metal. Avec "Kénôse" déjà, on avait vu que le groupe voulait se démarquer des autres groupes du genre en incluant des structures alambiquées, lourdes et pesantes (!). Je considère d'ailleurs ce "Mass grave aesthetics" comme étant le quatrième morceau de "Kénôse" (le meilleur en plus !). C'est un peu une sorte de black "progressif" (au sens premier du terme !) qui garde une atmosphère destructrice et poisseuse. Les structures et les rythmes sont très travaillés, peu orthodoxes (!) avec des parties monumentales, pleines de feeling, limites ambient/planantes et lourdes avec notamment une basse magique. Deathspell Omega réinvente ici une certaine vision de l'essence du black metal, la répulsion et la Mort, avec une fin de vision d'apocalypse. Du très grand art de la première à la dernière seconde et qui vaut à lui seul l'achat de ce très intéressant et bel objet qui nous propose plusieurs facettes du prisme...

note       Publiée le lundi 23 janvier 2006

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "From the entrails to the dirt".

notes

Note moyenne        17 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "From the entrails to the dirt".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "From the entrails to the dirt".

Rendez-Moi2 › lundi 18 janvier 2021 - 20:58  message privé !

Le gars de Mutiilation a quand même un côté génial. Il est pas que loufoque.

Demonaz Vikernes › mercredi 20 janvier 2016 - 10:08  message privé !

Ressorti hier, toujours aussi bon. Malicious Secrets n'a plus grand chose à voir avec ce qu'ils faisaient sur la démo, c'est sale et barré, j'adore. Antaeus est primitif et crade, même si la version album du morceau est nettement mieux. Mütiilation c'est du classique deuxième époque, ça reste très bon. Et la piste de DSO est excellente, l'un des rare truc post Shaxul qui vaille le coup.

Note donnée au disque :       
Demonaz Vikernes › jeudi 5 décembre 2013 - 22:32  message privé !

Un split indispensable, rien à jeter.

Note donnée au disque :       
yog sothoth › mercredi 17 mars 2010 - 06:46  message privé !
avatar

la version CD, oui

ericbaisons › mardi 16 mars 2010 - 23:19  message privé !

ça se trouve encore?