Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesIIkon › Psychic vampire

Ikon › Psychic vampire

cd • 8 titres

  • 1Psychic vampire
  • 2I never wanted you
  • 3Blue murder
  • 4Crucified
  • 5As fate decrees
  • 6The garden of the lost
  • 7A heartless soul
  • 8Purgatory

enregistrement

Toyland Studios, Melbourne, Australie, mars 2004

line up

Chris McCarter(chant, guitare, clavier, programmation), Dino Molinaro (basse), Clifford Ennis (guitare)

remarques

chronique

Pour être honnête, depuis le départ de Michael Carrodus, j'avais suivi assez distraitement les pérégrinations de Ikon. Certes, Chris McCarter s'était révélé un chanteur tout à fait valable et les titres entendus sur diverses compilations plutôt corrects. Une certaine lassitude ? Peut-être bien, je ne sais pas...Et puis ce débat sur un forum où l'on accusait Ikon de faire de la propagande pour une secte satanique nazie...N'importe quoi, Dieu merci ! La vérité est que les membres du groupe ont effectivement rejoint l'Eglise de Satan et que sur cet avant-dernier album, il traient du thème du 'vampire psychique' (obscure notion reprise par des groupuscules sectaires assez dangereux semble-t-il...allez savoir). Qu'importe, la démarche d'Ikon reste personnelle et ce 'Psychic vampire' n'a strictement rien d'une quelconque propagande, ils ne font que refléter les interrogations de Chris McCarter. Toujours est-il que, intrigué par cette inhabituelle pochette, je me suis offert le cd et que j'ai bien fait. Musicalement, c'est un peu toujours la même chose mais je dois dire que les mélodies et arrangements sont plutôt efficaces. On a affaire ici à une sorte de goth rock assez soft dans la lignée de Clan of Xymox avec de-ci de-là quelques influences In my Rosary (les bons 'Crucified' et 'As fate decrees'). Pour le reste, nous trouvons quelques morceaux bien rythmés dont certains se rapprochent du son des débuts ('I never wanted you' ou le bon 'Blue murder' aux arrangements 'Curesques') où Chris parvient à marier synthés et mélancolie en évitant le piège pop de certains de leurs morceaux précédents. De pop, il n'est en tous cas nullement question dans la pièce finale, 'Purgatory', collage glauque de hurlements, grognements et autres bruits. Sont-ce ces nouvelles interrogations mystiques ? Toujours est-il que la musique a regagné une forme de maturité profonde qu'elle avait un peu perdue. Au final, on retrouve du bon Ikon, ça fait plaisir.

note       Publiée le dimanche 15 janvier 2006

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Psychic vampire".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Psychic vampire".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Psychic vampire".

Darkstar Seven › dimanche 14 mars 2010 - 21:24  message privé !
avatar

Découvert chez Twilight, je ne possède que "When the shadows of angels...", il faut que je me prenne d'autres Cds... La chanson "psychic Vampire", façon goth-rock/electro, donne des ailes...