Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesVFranck Vaillant › Benzine

Franck Vaillant › Benzine

  • 2005 - Signature, SIG 11036 (1 cd digipack)

14 titres - 60:00 min

  • 1/ Fa ngoum quay (3:36)
  • 2/ Jioeke (2:47)
  • 3/ Tambour merle (3:29)
  • 4/ Shibuya II (3:37)
  • 5/ Super drago (6:01)
  • 6/ The party with Derrick (6:25)
  • 7/ Benshi (2:12)
  • 8/ Siz zarb (4:53)
  • 9/ Dans l'univers (3:05)
  • 10/ Shoeï (2:13)
  • 11/ Honey clone (7:29)
  • 12/ Profile (4:35)
  • 13/ Mei chun (3:47)
  • 14/ Serving suggestion (5:35)

enregistrement

A la maison entre décembre 2000 et janvier 2003, sauf "Shibuya II", studio 103 de Radio-France le 9 janvier 2004.

line up

Franck Vaillant (fabrication de la musique), Guillaume Orti (saxophone alto sur "Jioeke"), Benoît Delbecq (piano sur "Jioeke" et "Shibuya II"), Denis Guivarc'h (saxophone alto sur "Super drago"), José Séguido (guitare sur "Super drago"), Arthur Higelin (texte et voix sur "Dans l'univers"), Yves Robert (trombone sur "Shibuya II"), Jenfi Morel (contrebasse sur "Shibuya II").

remarques

Edition digipack avec ouverture magnétique et livret-poster.

chronique

Styles
electro
Styles personnels
avant-garde

Franck Vaillant est un batteur (et pas n'importe lequel, vu la qualité des invités présents sur ce disque) ; ça s'entend à la primauté donnée au rythme dans ces pièces électroniques mâtinées d'échantillons concrets (ha, les balles de ping-pong de "Jioeke", dont les rebonds montés en boucle forment le beat, et quel beat !) Franck Vaillant est aussi un admirateur de John Cassavetes ; ça s'entend à cette volonté de saisir la fulgurance de l'instant, de donner à l'electro fluctuante qu'il développe des espaces de liberté, puisés dans les paysages orientaux ou africains que sa musique évoque en filigrane (samples de percussions traditionnelles, de voix, de scènes de rue...) La pulsation implacable qui gouverne chaque titre, interrompue en certains moments par des ambiances jazzy éthérées ou déjantées (Yves Robert au trombone sur "Shibuya II", ce n'est pas rien), n'est jamais obtenue de manière conventionnelle, ce qui fait tout le sel de la chose. Quelques exemples : le ravissement qui vous saisit lorsque déboulent les cordes de "Fa ngoum quay", donnant une couleur nostalgique à ces sons capturés en terre d'Afrique ; le sitar qui se mêle doucement aux buzz à la fin de "Super drago" ; les beats ultra-saturés de "The party with Derrick", qui tournoient pour créer une ambiance des plus inquiétantes avec des moyens minimaux (un des morceaux les plus fascinants du lot, il faut dire qu'avec un titre pareil...) ; ou bien "Siz zarb" qui marie zarb et drum 'n' bass ; l'hypnotique "Honey clone", qui présente une véritable dentelle d'échantillons pour former la trame rythmique à laquelle s'ajoutent sans cesse, en toute transparence, de nouveaux éléments... Bref, ce disque d'electro avant-gardiste présente le profil type de pas mal d'opus du catalogue "Signature" : indescriptible, entre improvisation et recherche formelle, entre plastique du son pour lui-même et évocation d'un ailleurs, familier et étrange à la fois. Celui-ci, outre qu'il offre un véritable trip, n'est jamais ennuyeux, malgré son caractère brouillon et hétérogène - ou peut-être grâce à lui.

note       Publiée le dimanche 8 janvier 2006

partagez 'Benzine' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Benzine"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Benzine".

ajoutez une note sur : "Benzine"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Benzine".

ajoutez un commentaire sur : "Benzine"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Benzine".