Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesYThe Young Gods › Only heaven

The Young Gods › Only heaven

cd • 11 titres

  • 1Outside
  • 2Strangel
  • 3Speed of night
  • 4Donnez les esprits
  • 5Moon revolutions
  • 6Kissing the sun
  • 7The dreamhouse
  • 8Lointaine
  • 9Gardez les esprits
  • 10Child in the tree
  • 11Kissing the sun (orange mix)

enregistrement

Eastside Sound, Bearsville Studio, New-York, USA. Produit par Roli Mosimann

line up

Al Comet (samplers), Franz Treichler (chant), Use (batterie, percussions)

remarques

Ce disque sera suivi de 'Heaven deconstructed' dans lequel le groupe remixe entièrement ses morceaux.

chronique

Styles
indus
Styles personnels
indus tribal / indus ambient

Après un album plus accessible au niveau mélodique, presque rock ('TV sky'), les Jeunes Dieux ont décidé une fois de plus de réinventer leur son. Influencés par le côté ambient de la techno, ils ont cherché à travailler cet aspect-là en se donnant le temps et les moyens de leurs ambitions. Débutant par un très (trop) court morceau vaguement rituel et étouffé (le bon 'Outside'), nos Helvètes trompent leur monde de belle façon. Comment ? Hé bien, en plongeant l'auditeur dans une fausse sécurité pour le mettre à l'aise. Je parle de 'Strangel', très efficace et réussi mais également très typique du son Young Gods, rythmique tendue, explosions de samples de guitare, chant puissant...Et ce n'est pas la chanson suivante, très proche du feeling 'L'eau rouge' qui dissipe cette impression de 'déjà entendu', pourtant...Après une batterie bien martelante, une avalanche d'électricité, le tempo se casse, des nappes organiques se faisant rythmique, les sonorités prennent une forme d'envol...vite reprise par les percussions et la violence interne. Fausse impression ? Non, cette fois, le virage atmosphérique, organique même, est amorcé pour de bon. 'Donnez les esprits' débute sur un simple beat, la musique n'étant composée que de collages vaporeux, une sorte de rituel proche de la transe... La voix est plus calme, presque récitative dans son message. L'auditeur est prêt pour laisser son esprit s'élever. C'est bien ce que propose le superbe 'Moon revolutions' qui reprend ces structures quasi tribales avec une touche de violence en plus, comme pour franchir un échelon supplémentaire. En effet, si les samples de guitare électrique sont de retrour, ils n'explosent plus, ils se glissent, comme des guides spirituels jusqu'à l'épreuve suivante, 'Kissing the sun' qui se fait plus intense et rythmé...qu'importe, le corps et l'âme sont préparés pour cette danse plus énervée. Vidé de l'énergie physique, il convient maintenant de bercer l'esprit pour qu'il puisse voler à son aise; c'est ce que proposent les climats très ambient et la voix chuchotante, un brin lointaine, de 'Dreamhouse'. 'Lointaine' qui poursuit le travail en devient presque un moment paisible. 'Gardez les esprits' reprend exactement le même petit rythme rituel qui débutait le disque sous le nom de 'Outside'. Fin du voyage ? Hélas, non. Ce merveilleux périple renferme une faute de goût, une chanson pop acoustique, 'Child in the tree' parfaitement insupportable. Ce n'est pas bien grave, pour conserver l'émotion intacte, il suffit de sauter ce titre pour arriver au très bon et purement ambient remix de 'Kissing the sun'. Les Young Gods seront tellement motivés par ces recherches au niveau des atmosphères qu'ils n'hésiteront pas à sortir un album complet de remixes des pièces de 'Only heaven'.

note       Publiée le vendredi 6 janvier 2006

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Only heaven".

notes

Note moyenne        11 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Only heaven".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Only heaven".

Giboulou › vendredi 23 avril 2021 - 12:49  message privé !

Mais de rien ! Je (re)découvre le plaisir de partager l'expérience musicale (l'essence même de notre passion commune). C'est d'ailleurs assez marrant (inconscient ?) que j'ai eu envie de partager mon ressenti sur un disque qui aborde le son de manière organique / sensorielle (et aérienne liquide par moments) et qui parle d'expérience intérieure / extérieure partagée (Franz étant l'initiateur qui te prend par la main et te parle pendant le périple).

Note donnée au disque :       
Shelleyan aka Twilight › vendredi 23 avril 2021 - 07:16  message privé !
avatar

Interprétation très pertinente, je vais l'écouter sous cette perspective, ça peut être intéressant. Merci :0)

Giboulou › jeudi 22 avril 2021 - 22:14  message privé !

L'album des Young Gods que j'écoute le plus souvent. À la fin des 90's, j'avais vu Al Comet et Franz Treichler mettre en musique les textes de Jeremy Narby, un anthropologue qui avait passé plusieurs années à étudier les pratiques "hallucinantes" de peuples amazoniens. Ce petit happening m'avait alors permis de reconsidérer cet album. Album concept qui ne dit pas son nom. En effet, la construction narrative et rythmique renvoient à une prise de produits alterant la conscience. "On te reserve un vol à l'extérieur" nous dit le premier titre. L'accélération du rythme cardiaque et le contrôle respiratoire forment l'ossature de "Speed of Night", une montée qui s'achève sur un état de plénitude (les nappes de guitare très Ashra à la fin du morceau). C'est alors le moment de se donner pleinement à l' expérience (donner les esprits). Le climax sensoriel se fait sur Moon Revolution et Kissing the sun. La redescente ensuite (plus ambiguë) où, Franz, qui nous guide, nous met en garde sur le fait qu'il faut garder les esprits. Child in a tree (décriée dans la chronique) illustre le cas de celui qui est resté perché après ce type d'expérience. Enfin, le remix de Kissing the sun peut être interpreté comme le souvenir de l'expérience (ou le fameux retour d'acide). Bref, commentaire trop long, mais envie de partager mon interprétation.

Note donnée au disque :       
Shelleyan aka Twilight › lundi 9 juin 2008 - 19:15  message privé !
avatar
pour te répondre...la chro de TV Sky avait été faite par un des anciens chroniqueurs qui l'a reprise avec lui. J'ai déjà songé à la réécrire mais j'ai pas eu beaucoup de temps pour me replonger dans l'album...mais ça va venir ^^
mmyassaisonfirex › lundi 9 juin 2008 - 11:30  message privé !
POur les remix je sais pas, mais cet album est terrible (euh pour moi ça veut dire qu'il est bien !^^^)!!! ??? Je vois pas le rapport avec TV sky ! Le son est moins froid. La musique est beaucoup moins baston, plus "planante". Cet album est bien et le son a moins vieilli que celui de tv sky. Mais d'ailleurs j'hallucine : il est où TV Sky???????? Vous l'avez oublié dans la discographie ? TV sky est le plus ouvertement "rock indus" !
Note donnée au disque :