Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesLLydia Lunch & Rowland S. Howard › Shotgun Wedding

Lydia Lunch & Rowland S. Howard › Shotgun Wedding

cd • 15 titres • 78:38 min

  • 1Burning Skulls6:17 [reprise de Jeremy Gluck]
  • 2In My Time Of Dying4:55 [reprise de Led Zeppelin]
  • 3Solar Hex3:36
  • 4Endless Fall3:43
  • 5What Is Memory5:30
  • 6Pigeon Town4:58
  • 7Cisco Sunset5:43
  • 8Incubator5:30
  • 9Black JuJu9:20 [reprise de Alice Cooper]
  • Bonus tracks (réédition 2012)
  • 10Some Velvet Morning4:28 [reprise de Lee Hazelwood & Nancy Sinatra]
  • 11Burning Skulls (live)6:55 [reprise de Jeremy Gluck]
  • 12Oh Jim (live)4:17 [reprise de Lou Reed]
  • 13Pigeon Town (live)4:41
  • 14Run Through the Jungle (live)4:44 [reprise de Creedence Clearwater Revival]
  • 15Solar Hex (live)3:16

extraits audio

  • Il y a des extraits audio pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Enregistré en six jours à Easly Studios, Memphis, TN, Mai 1991. Produit par J.G. Thirlwell. Bonus live enregistrés à Amsterdam, Sydney et Gent.

line up

Rowland S. Howard (guitares, chant), Lydia Lunch (chant, paroles), Joe Drake (basse), Brent Newman (piano, tambourin, batterie), Link "Wreckage" Benka (guitare rythmique)

Musiciens additionnels : Jim Sclavunos (batterie (11, 13-15)), Spencer P. Jones (guitare 12), Rainer Lingk (guitare 14), Craig Williamson (batterie 12)

remarques

chronique

Styles
gothique
rock
Styles personnels
rock 70's/90's/post-punk

1991 compta pas moins de quatre sorties musicales pour Lydia Lunch. Parmi celles-ci, "Shotgun Wedding". La reine de la "no-wave" a travaillé cette fois-ci avec Rowland S. Howard (The Birthday Party) sur un album rock, un des plus rock auxquels elle ait contribué, avec ses collaborations avec Sonic Youth. Les compos de Howard sont brutes, écorchées et teintées de spleen. Elles s'inspirent tant du post-punk (l'excellent "Black Juju", post-punk mais pourtant reprise d'Alice Cooper) que du rock des années 70 ("Burning Skulls") et 90 ("Solar Hex"). Un tantinet psychédélique ("In time of dying", reprise de Led Zeppelin), elles laissent derrières elles une atmosphère fièvreuse, alimentée par les mots non moins fièvreux de Lydia Lunch. Sa voix écorchée-vive, mi-spoken-words, mi-chant, hypnotise et séduit. Elle dévoile une femme vénéneuse et énigmatique. Elle capte l'atmosphère qui l'entoure et y apporte sa touche si particulière. Elle séduit pour mieux vous assener un coup de couteau dans le dos ensuite. "Shotgun Wedding" est un album séduisant, terrifiant, et addictif. Le parfait reflet de Lydia Lunch.

note       Publiée le mardi 3 janvier 2006

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Shotgun Wedding".

notes

Note moyenne        8 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Shotgun Wedding".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Shotgun Wedding".

(N°6) › dimanche 9 octobre 2016 - 22:58  message privé !
avatar

Lunch & Howard, c'est vraiment Hazelwood & Sinatra version déglingue, comme en témoigne leur reprise d'anthologie de Some Velvet Morning, déjà une chanson complètement louche du cowboy moustachu, présente sur la réédition de Cherry Red, qui comporte aussi des titres live d'époque, donc avec Roland S. Howard himself. Et encore plus de reprises impeccables, Lou Reed, le Creedence. Déjà que les trois originaux, enfin les trois reprises originales, étaient incroyables, ben voilà, y a encore plus. A marriage made in heaven, a marriage made in hell.

Note donnée au disque :       
Klarinetthor › mardi 6 août 2013 - 18:53  message privé !

C'est peut-etre le meilleur de tout Lydia, juste devant 13:13

Note donnée au disque :       
Reflection › lundi 16 février 2009 - 19:35  message privé !

Elle est quand même monstrueuse cette guitare (tous les Riffs sont géniaux, tout en étant bien ROCK/BLUESY crade et plein de groove...) ! (oui Black juju est assez incroyable...). Excellente découverte qui tourne en boucle depuis quelques jours... Assez galvanisant mais c'est une sorte de "rédemption"

cyberghost › vendredi 13 février 2009 - 08:19  message privé !

y a aussi Honeymoon in red, avec la clique des Birthday Party justement, pis Thirlwell sur quelques morceaux aussi

Reflection › jeudi 12 février 2009 - 22:12  message privé !

oui j'en ai entendu parlé ! Sinon le gratteux c'est un des gas de " the birthday party "... Humm encore un groupe dont j'ai pas mal entendu parlé mais je ne connais aucun de leurs albums... Il va falloir que j'écoute ça !