Vous êtes ici › Les groupes / artistesDDead Or Alive › Youthquake

Dead Or Alive › Youthquake

cd • 11 titres

  • 1You spin me round (like a record)
  • 2I wanna be a toy
  • 3D.J. hit that button
  • 4In too deep
  • 5Big daddy of the rythm
  • 6You spin me round (like record) (performance mix)
  • 7Cake and eat it
  • 8Lover come back to me
  • 9My heart goes bang
  • 10It's been a long time
  • 11Lover come back to me (extended mix)

line up

Pete Burns (chant), Steve Coy (batterie), Mike Percy (basse), Tim Lever (claviers)

remarques

chronique

Après des débuts confidentiels (même carrément underground à la base), c'est en 1985 que Dead or Alive éclate au grand jour avec un hit colossal moult fois repris et dont l'original continue de faire un malheur sur tous les bons dancefloors dark: 'You spin me round'. Etrange parcours d'ailleurs pour ce groupe gothique devenu hype qui décide soudain d'injecter une bonne dose de new wave dansante dans ses compositions, à commencer par le choix des producteurs, Stock, Aitken et Waterman coupables des pires daubes commerciales des 80's (Jason Donovan, Rick Astley, Kylie Minogue...). Un tel choix laisse d'ailleurs des traces sur deux ou trois chansons, à commencer par l'infect 'D.J hit that button' avec ses insupportables cuivres disco, ainsi que 'Big daddy of the rythm' et 'Cake and eat it' (les choeurs y sont écoeurants) proprement designés comme des tubes. Mais ce ne sont pas eux qui sont intéressants dans 'Youthquake', c'est plutôt cette new wave électronique dans une veine très New Order/OMD emmenée par la voix profonde du charismatique Pete Burns, androgyne gothico-glam (qui après moult chirurgie finira avec le visage de Lolo Ferrari): rythmique synthétique hachée, nappes de clavier, mélodies directes mais efficaces (il faut dire que le but de Dead or Alive n'est pas de révolutionner la philosophie, vu le niveau très bas des textes mais bien de faire bouger)...Même à ce niveau, ce sont les pièces les moins connues (exception faite de 'You spin round') qui se dégagent à mon avis le plus des autres. Je citerais une face B, le bon 'In too deep' au feeling un brin plus mélancolique et surtout l'excellent 'It's been a long time', le plus riche de l'album. Moins calibré dancefloor, ses orchestrations se rapprochent davantage de formations comme les Bollock Brothers et ses très belles mélodies lui confèrent une touche triste complétée par le timbre de Pete Burns pour le côté grave, presque goth. Les autres morceaux comme 'I wanna be a toy' ou 'Lover come back to me' sont plaisants mais moins marquants car assez proches dans l'écriture de 'You spin me round'. Alors, certes non, 'Youthquake' n'est pas un chef-d'oeuvre (sans le chant, d'ailleurs, aurait-il eu le même impact ? Sûrement pas) mais reste malgré tout un classique du meilleur aspect d'une new wave 'dancefloor' électronique typique des 80's.

note       Publiée le lundi 2 janvier 2006

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Youthquake".

notes

Note moyenne        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Youthquake".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Youthquake".

E. Jumbo › mercredi 26 octobre 2016 - 17:02 Envoyez un message privé àE. Jumbo

http://lastdaydeaf.com/dead-or-alives-pete-burns-dead-at-57/

Voilà un effet du temps que Pete Burns ne pourra pas zigouiller au bistouri...

Note donnée au disque :       
E. Jumbo › dimanche 20 mars 2011 - 01:14 Envoyez un message privé àE. Jumbo

Si seulement... Mais je crois que le responsable est http://funweb.epfl.ch/sites/fichiers/2009-06-vaud/icfille0901/images/florida.jpg

Note donnée au disque :       
dariev stands › dimanche 20 mars 2011 - 00:39 Envoyez un message privé àdariev stands
avatar

Moi à 2 élèves : "allez, répondez-y à ce QCM, c'est pas compliqué : Right, Wrong !" - Eux en choeur : "You spin me right wrong, baby right wrong... etc".... Pete Burns et son peignoir auraient-ils déjà perverti la jeunesse ?

mangetout › mardi 30 décembre 2008 - 22:28 Envoyez un message privé àmangetout

Stand and deliver !!!! Rigolo oui !

Solvant › mardi 30 décembre 2008 - 22:26 Envoyez un message privé àSolvant

Allez plutôt écouter Adam & the Ants. -quoique c'était bien risible aussi.

Note donnée au disque :