Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCAlice Cooper › Dada

Alice Cooper › Dada

cd | 9 titres

  • 1 Dada
  • 2 Enough's enough
  • 3 Former Lee Warner
  • 4 No man's land
  • 5 Dyslexia
  • 6 Scarlet and Sheba
  • 7 I love America
  • 8 Fresh blood
  • 9 Pass the gun around

enregistrement

Enregistré aux Phase One Studios à Toronto et aux E.S.P. Studios à Buttonville

line up

Alice Cooper (chant), Bob Ezrin (claviers, percussions, batterie programmée, chant), Prakash John (basse sur le titre 8), Dick Wagner (guitares, basse, chant), Graham Shaw (claviers, chant), Richard Kolinka (batterie sur les titres 3, 6 et 9), John Anderson (batterie sur le titre 8), Karen Hendricks (chant), Lisa Dal Bello (chant), Sarah Ezrin (chant sur le titre 1)

chronique

Styles
pop
Styles personnels
80's

Que pouvait-on espérer de ce "Dada", sorti un an seulement après le très dispensable "Zipper catches skin" (et aussi quand on ajoute les albums des 4-5 années précédentes...) ? Et quand j'ai entendu le début de l'album, je me suis dit qu'Alice avait réussi l'impossible... Faire encore pire ! Après une intro chiantissime et longue, "Enough's enough" (qui porte finalement très bien son nom !!!) déboule et ça fait très mal, un son tellement kitschesque qu'on se demande comment un peut sortir un truc pareil tellement c'est ridicule !! Vraiment, ça fait peur avec des claviers Bontempi dernier cri (!) et une mélodie bien pourrie pour enfants de 4-5 ans, pas plus ! Il n'y a aucune rythmique rock, bref, on va pas s'éterniser... Et puis le miracle intervint ! La suite est inspirée. Pour la première fois depuis 6 ans, revoilà le Alice Cooper inspiré avec des titres vraiment bons avec une véritable émotion derrière et une atmosphère prenante. Et ça arrive dès le troisième morceau, l'émouvant "Former Lee Warner". Et la suite est honnêtement écoutable, le très beau "Scarlet and Sheba" dans un style un peu oriental, le marrant "I love America" jusqu'au final "Pass the gun around", l'inspiration est là ! On sent un retour à la fin des années 70, c'est pas encore parfait, mais c'est déjà ça ! Bon, après, c'est sûr qu'il reste ce son vraiment pourri... Putain, même la batterie est programmée (sur la majeure partie de l'album - m'enfin bon, il y a quand même un truc bien marrant : On retrouve derrière les fûts le français Richard Kolinka - de Telephone ! - sur 3 titres !). Il faut faire avec, mais je suis persuadé qu'avec une production digne de ce nom, la note aurait pris un point de plus. Une éclaircie dans ce... "No man's land" (hé hé !) de la carrière d'Alice Cooper du début des années 80.

note       Publiée le lundi 26 décembre 2005

partagez 'Dada' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Dada"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Dada".

ajoutez une note sur : "Dada"

Note moyenne :        7 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Dada".

ajoutez un commentaire sur : "Dada"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Dada".

zugal21 › vendredi 14 septembre 2018 - 18:27  message privé !

Ici on chope que du cd ; je vois une réédition de cette année... ça aurait été pas mal qu'elle soit du remastered. Je dis ça parce qu'hier ai fait tourner " Special Forces " après " Dada " Aladdin Sane me rappelant au bon souvenir, et la production du " Dada " m'a semblé nettement moins bonne.

Note donnée au disque :       
Aladdin_Sane › mercredi 12 septembre 2018 - 20:37  message privé !

Totalement d'accord avec le commentaire précédent. Un album à réhabiliter notamment en vinyle (la face 2 est superbe) qui vient d'ailleurs de ressortir dans une très belle édition couleur.

Note donnée au disque :       
Ramon › lundi 10 juin 2013 - 22:45  message privé !

Un très grand disque, totalement...déroutant, mais néanmoins génial

Note donnée au disque :       
taliesin › mercredi 20 mars 2013 - 10:49  message privé !

Bon, eh bien celui-là ne remportera que 3 boules... Mon premier album "ouaibof" du sieur Fournier ;-)

Note donnée au disque :       
Solvant › mercredi 26 décembre 2007 - 21:00  message privé !
Dés l'intro " Dada" , je me suis demandé si je ne m'étais pas trompé de disque, lancinant : J'aime bcp. Mais le texte (absent du livret) raconte quoi au juste ? Ensuite arrive comme un grain de cc dans un buvard de LSD "Enough's Enough" tout guilleret & maboul', j'aime bcp forcément. La chanson suivante "Former Lee Warmer" est magnifique, belle comme un tapis volant. J'aime bcp. "No Man's Land" est bien dans son époque rock yankee FM, sans surprise, sympa sans plus. J'ame moins. "Dislexia" -"and no one knows what's wrong with me" oui, sûrement cette chanson n'arrange pas les choses. Quasi-nulle. et "Scarlet and Sheba" entre en piste, claviers orientalistes d'outre-tombe, oui, bonne tension, bon chorus pour briquets. Elle fait du bien cette p'tite calvacade. J'aime bcp. Voyons ce "I love America"... Le texte est tres tres bon ! J'aime bcp (ahahah !) A conserver pour une exploitation ciné ! Du kitsch comme ça, ça vaut de l'or. "Fresh Blood" est proche de la pure daube, disons que c'est entrainant... Je me dis que Gilmour aurait pu la câler dans "A momentary lapse of reason" du pseudo Floyd. Reste "Pass the Gun Around" le dernier titre de cet album. Un chouette final. Vraiment, le genre de truc qui évite de rigoler en mettant une note. Album étrange certes, mais pas mauvais du tout. Merci Alice d'être allé au bout. Bonne cure.
Note donnée au disque :