Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCephalic Carnage / Anal Blast › Perversion And The Guilt

Cephalic Carnage / Anal Blast › Perversion And The Guilt

33 titres - 32:01 min

  • 1. Live At Your Moms House - 2. Strung Out - 3. Exhumed Remains - 4. Britches - 5. The Struggle - 6. Trailor Park Meth Queen - 7. Phantom Pharter - 8. Strung Out On Viagra - 9. Perversions And The Guilt After - 10. Stepped In Cow Shit Blues - 11. Father Pederast - 12. Untitled - 13. Untitled - 14. Once More Without Feeling - 15. Untitled - 16. Shut Up - 17. Novacaine (Re-Installing Teeth) - 18. Shrup Po' Boy - 19. Celebrate - 20. Occular Penile Recepticle - 21. 17 Minutes Of Your Time... - 22. I Only Hit You Because Your Pretty When You Cry - 23. Internet Cunt - 24. 5.0 Bese - 25. Clottage Cheese - 26. Red Mist Rising - 27. Smells Like Phish... Tastes Like Chicken - 28. Beer Bong Enema - 29. High On Cunt Blood - 30. Bloody Fucking Mess - 31. Disease Ridden Hole - 32. Inevitability Of Rape - 33. Bonus Track

remarques

chronique

Styles
metal extrême
Styles personnels
grind

Amis de la poésie, bonsoir ! Une belle pochette représentant un collage vaginal (j'ai du mal à les compter, ça file le vertige), un sample du flipper de Windows, et Cephalic déboulonne ta race à grand coup d'ultrablast supersonique, voix gore, de riffs alambiqués à la va-comme-je-cours-plus-vite-que-toi-sans-les-pieds, encore des samples de jeux video génération 80's, des growls dans tout les sens, des intros metal vu et revu 50 000 fois, des riffs thrash clichés… mais en son clair !!, de la syncope stéréo coupée en pleine élan de remuage cervical (effet grind garanti), des breaks repris 25 fois dans le même morceau (si si !), du mid-tempo hardcore moulinet tatouages et pectoraux, ... Cephalic dans son grand art ! Anal Blast commence en nous offrant pas moins de 5 fois le même morceau de 4 secondes (classe ?), grind gras assez sonique et d'inspiration presque cephalicienne (surtout la batterie qui roule comme une pierre qui mousse), une voix gore de chez gore (j'ai vraiment horreur de ça) heureusement entrebâillée (sic) par des hurlements plus humains - et donc plus tarés, le tout enrobée d'une belle couche de monotonie, comme ces fameux pyrénéens pralinés à vomir qu'on nous offre à noël (j'y pense là, parce que c'est proche et que je vais pas y couper !) Et, comme Anal Blast, quand on en prend trop, les dents baignent et le renard malicieux guette au fond du gosier (wow, je me suis déchaîné sur cette métaphore filée). Un bon split qui pue la gerbe et la cyprine, cool pour Cephalic, cool pour l'autre, mais un peu moins cool que pour Cephalic. Cool.

note       Publiée le dimanche 18 décembre 2005

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Perversion And The Guilt" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Perversion And The Guilt".

notes

Note moyenne        3 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Perversion And The Guilt".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Perversion And The Guilt".

reno Envoyez un message privé àreno

5 boules quand même pour la prestation de C. Carnage !!!!

Mountain of Judgement Envoyez un message privé àMountain of Judgement

Première nuit dans mon nouveau chez-moi. J'serais bien tenté de tester l'isolation sonore.

Note donnée au disque :       
vargounet Envoyez un message privé àvargounet
Nickel pour se réveiller ce split.
Note donnée au disque :       
vargounet Envoyez un message privé àvargounet
Bientot le halls of amneti ^^
Note donnée au disque :       
vargounet Envoyez un message privé àvargounet
Ahah ce split est bien cool en effet , surtout la partie CEPHALIC CARNAGE entrecoupée de samples de jeux vidéos . Par contre comme tu le dis la partie ANAL BLAST est pas mal mais ils ramonent nettement moins que sur Vaginal vempire et forcément niveau originalité ANAL BLAST n'est pas CEPHALIC CARNAGE .
Note donnée au disque :