Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCChristian Death › Death club 1981-1993

Christian Death › Death club 1981-1993

cd | 14 titres

  • 1 Dogs
  • 2 Deathwish
  • 3 Cavity-first communion
  • 4 Romeo's distress
  • 5 Cervix Couch
  • 6 The drowning
  • 7 Ashes
  • 8 The luxury of tears
  • 9 Spectre
  • 10 Haloes
  • 11 This mirage
  • 12 The angels (cruciform)
  • 13 Venus in furs
  • 14 Psalm (maggots lair)

dvd | 13 titres

  • 1 Intro
  • 2 Cavity-first communion
  • 3 Figurative theatre
  • 4 Burnt offerings
  • 5 Untitled
  • 6 Mysterium Iniquitatis
  • 7 Dream for mother
  • 8 Spiritual cramp
  • 9 Romeo's distress
  • 10 Resurrection- sixth communion
  • 11 Death wish
  • 12 Sleepwalk
  • 13 Dogs

line up

Rozz Williams (chant), Eva O (guitare), Valor (guitare), Rikk Agnew (guitare), William Faith (basse, violon), McGearty (basse), Constance (basse), Gitane Demone (claviers, choeurs), Paris (samplers, claviers), Georges Belanger (batterie), David Glass (batterie, percussions), Stevyn Grey (batterie, percussions), Aaron Shwartz (harpe)

remarques

Le cd inclut en bonus une interview téléphonique de Rozz Williams. Le DVD inclut, outre le concert, deux apparitions et une interview du groupe en 1984 ainsi qu'une interview de Rikk Agnew datant de 1990.
Il s'agit d'un double, 1 cd + 1 DVD

chronique

Etait-ce pour rattraper le coup après leur minable 'Best of Christian death featuring Rozz Williams' qui n'incluait au final que les chansons dont Cleopatra possédait les droits, soit pas grand chose ? Toujours est-il que le label américain a remis ça et cette fois, il a mis le paquet. Il a effectué les négociations qui s'imposaient, ce qui lui permet de livrer les morceaux d'origine tels qu'ils étaient sortis sur 'Only theatre of pain', 'Deathwish', 'Catastrophe ballet' et 'Ashes'. Ensuite, les chansons restantes sont sélectionnées avec soin et plutôt représentatives de la seconde période du Christian death de Rozz Williams. Grâce au côté cabaret de 'This mirage', on y découvre son goût pour Bowie (même le timbre évoque presque l'excentrique Anglais), pour le Velvet Underground également, au travers d'une bonne reprise de 'Venus in furs'. D'accord, ce n'était un secret pour personne que ces artistes l'avaient influencé mais leur présence sur cette compilation permet de mieux cerner l'homme et ses influences. 'Pslam (Maggots lair)' me semble aussi un bon choix. Durant les dernières années de sa carrière, Rozz avait beaucoup expérimenté sur des pièces plus atmosphériques et le spoken word au travers de différents side-projects, il n'est peut-être pas inutile qu'un morceau de Christian death le rappelle. 'Spectre' et 'Haloes' ont également leur place vu leur efficacité mélodique qui en a fait des classiques du groupe durant sa seconde vie. Mais attendez, tout n'es pas encore dit. Le cd se conclut en effet par une interview téléphonique de Rozz Williams, rien de moins, qui permet de mieux cerner son enfance, certains aspects de sa philosophie. Et ce n'est pas fini. Voici un DVD proposant non seulement un concert complet en 1990 mais encore deux apparitions et une interview du groupe sur une télévision locale en 1984. OK, l'image est plus que pourrie mais rien que pour voir le jeune Rozz en perfecto blanc chanter avec à ses côtés Valor, Gitane, David...c'est du beau document d'archive. On trouve encore une interview de Rikk Agnew en 1990. Toutes ces belles choses sont accompagnées d'un livret retraçant la vie de Rozz et illustré de très belles photos, dont certaines rares. Alors d'accord, peut-être que Cleopatra veut se faire des sous sur le dos de feu l'artiste mais cette fois, il faut reconnaître qu'ils l'ont fait de très belle manière. Une personnalité telle que Rozz Williams méritait bien ça.

note       Publiée le mercredi 14 décembre 2005

partagez 'Death club 1981-1993' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Death club 1981-1993"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Death club 1981-1993".

ajoutez une note sur : "Death club 1981-1993"

Note moyenne :        7 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Death club 1981-1993".

ajoutez un commentaire sur : "Death club 1981-1993"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Death club 1981-1993".

E. Jumbo › vendredi 7 novembre 2008 - 18:00  message privé !

Je connaissais déjà Rozz Williams, mais je découvre Christian Death avec cette compilation, ben ça donne envie de se plonger dans ce groupe !

Note donnée au disque :       
torquemada › samedi 13 octobre 2007 - 11:53  message privé !
Bonne compil'
Note donnée au disque :       
helllord › lundi 18 juin 2007 - 16:05  message privé !
Nul a chier cleopatra se fout de nous ca va commme avis?????
Note donnée au disque :       
Yougli › jeudi 26 octobre 2006 - 17:32  message privé !
Le concert en DVD correspondant au live Sleepless Nights au son particulièrement ignoble, je n'ai pas acheté l'objet...voila qui confirme mes a prioris... autant mettre un peu plus de tunes et s'acheter le bouquin de Nico B., au moins les photos sont nettes dans ce magnifique objet... Par contre je suis tombé sur ces rumeurs de reformation de ce qu'il reste du groupe d'origine + eva O...hmmmm je sais pas trop quoi en penser: http://thebluehour.free.fr/
nosfermanu › jeudi 26 octobre 2006 - 14:48  message privé !
Un bel objet ce double CD, avec un livret soigné et tout, mais bon... Pour les connaisseur de CDeath cela n'apporte pas grand chose. Reste les documents du second CD : des émissions télés tres floues, un concert mal filmé dans une salle minuscule... Cleopatra exploite le filon Williams depuis longtemps déjà (bootlegs dégueu', compil' sans intêret), et se voit maintenant obligé de racler ses fonds de tiroir et de reéditer son vieux matériel...jusqu'á quand ?