Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMortal Memories › The stone and the grail

Mortal Memories › The stone and the grail

cd • 14 titres

  • 1Deceive
  • 2Steel on steel
  • 3Mist
  • 4A circle of floating fires
  • 5A mutual consent
  • 6Coalbin inn
  • 7Waiting
  • 8Pain (everything is great tonight)
  • 9Bullet
  • 10A day
  • 11Please do it again, but don't...
  • 12The funniest thing
  • 13Frozen mind (basic sync mix)
  • 14Seventh reality

enregistrement

Ludde's, Suède, septembre 1992, sauf 'Seventh Reality' enregistré à Köket, Suède, juin 1991

line up

Basic, Patrik, Joakim, Jesper aidés de Anders (saxophone, violon)

remarques

chronique

Aaaah les soldes de cds...J'aime...Allez, un mail order qui liquide...Mortal Memories ? Dans une veine Deine Lakaien ? Intéressant...Hop, vendu ! Pour être honnête, je ne m'attendais pas vraiment à ce que j'ai reçu...Quel groupe étrange ces Mortal Memories, melting pot de new wave, de dark wave planante, d'électro triste et de pop gothique qui nous propose un disque tiraillé entre atmosphères urbaines ('Pain', 'A mutual consent'...) et climats empreints de nature et de mystère ('A circle of floating fires', 'Waiting'...). Tout se joue au niveau des sonorités en fait: rythmées, aux guitares présentes pour 'Steel on steel', 'A mutual consent', new wave débridée (genre The Cure période 'Head on the door') sur 'The funniest thing' et 'A day', emplies de violon et d'accents quasi celtiques sur 'A circle of floating fires' et 'Waiting', mystérieuses et sombres sur 'Deceive' et 'Seventh reality', sans oublier les accents plus que tristes de 'Please do it again, but don't', 'Pain'(et son climat lounge) et 'Coalbin inn'. On retrouve en Mortal Memories des traits de The Cure, Deine Lakaien, Legendary Pink Dots et une larmounette de Depeche Mode, le tout épicé d'un humour cynique. Quel mélange, pas vrai ? Une chose est sûre, si la musique peut surprendre à la première écoute, l'efficacité des mélodies et le charme envoûtant de ce spleen profond et froid en même temps s'insinuent progressivement dans l'esprit distillant écoute après écoute une palette d'émotions plutôt addictives. 'The stone and the grail', un disque dont je ne savais trop que faire au début et qui me fascine depuis près de dix ans déjà...Aaaah, les soldes.

note       Publiée le lundi 12 décembre 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "The stone and the grail".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The stone and the grail".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The stone and the grail".