Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesPThe Protagonist › Songs of experience

The Protagonist › Songs of experience

cd • 8 titres

  • 1The sick rose
  • 2Hesperia
  • 3Spirits of the dead
  • 4Down there
  • 5The hunt
  • 6Strife
  • 7La fin de la journée
  • 8Sermon

extraits audio

  • Il y a des extraits audio pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Composé et produit par Magnus Sundström, Stockholm, Suède, 2004-2005. 'Strife' enregistré partiellement au Théâtre Royal d'Art Dramatique de Suède.

line up

Magnus Sundström (tous instruments et voix) ; guests : Jonathan Grieve (Contrastate, voix sur 1), Tomas Petterson (Ordo Rosarius Equilibrio, voix sur 6), Marjorie Stievenart (voix sur 7).

remarques

Texte sur 1, poème de William Blake ; texte sur 6 tiré de 'Roméo & Juliette' de William Shakespeare ; texte sur 7, poème de Charles Baudelaire ; texte sur 8 tiré de 'LXXX sermons' de John Donne.

chronique

Styles
ambient
Styles personnels
ambient neoclassique et martiale

Extraordinaire ! Voilà le seul mot dont je devrais décemment me servir pour résumer ma chronique avant même de l'avoir commencée. Si 'Interim' sorti il ya quelques mois nous rassurait sur le devenir de ce projet attachant, 'Songs of experience' renverse carrément toutes les attentes en propulsant son géniteur au-devant de la plupart des formations indus neoclassiques. Plus martial qu'autrefois et encore plus épique ce nouveau manifeste symboliste et romantique qui emprunte son titre à l'oeuvre de William Blake se veut aussi plus noir. Tel un oriflamme des poètes maudits notamment célébrés sur une version plus emportée de 'La fin de la journée' grâce à des percus appuyées. Le titre liminaire (déjà présent sur la compilation 'Flowers made of snow') également tiré du poème de Blake atteste de la noirceur qui nous englouti au fur et à mesure que l'on progresse dans ce labyrinthe de cordes habitées ('The hunt', quel morceau d'anthologie !), de percussions martiales en veux-tu en voilà ('Strife', agrémenté de la voix de Tomas Petterson, absente de la version de 'Interim'). La traduction littérale du rampant et triste à mourir (un vrai moment cinématographique !) 'Down there' est 'Là-bas', visiblement une nouvelle référence à Huysmans comme sur 'A rebours', tandis que les raretés de compilations 'Hesperia' et 'Songs for the dead' ont été dépoussiérées pour l'occasion, offrant ainsi deux nouvelles versions méconnaissables et largement améliorées ! La production est logiquement plus fouillée et surtout en adéquation avec la technologie actuelle, si bien que le son aéré et limpide décuple la puissance et la dynamique de chaque composition et habille 'Songs of experience' de la meilleure parure sonore jamais entendue dans ce registre (et je pèse mes mots). L'album se termine par un 'Sermon' sentencieux et apocalyptique dans son propos et l'on se rend compte que les moments les plus lumineux qui parsemaient 'A rebours' ont quasiment disparu au profit d'un apparât définitivement plus 'sérieux' et tourmenté que l'opus précédent. Une oeuvre majeure, et l'album de l'année en ce qui me concerne.

note       Publiée le dimanche 11 décembre 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Songs of experience".

notes

Note moyenne        14 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Songs of experience".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Songs of experience".

julius_manes › lundi 23 mai 2011 - 16:15  message privé !

Effectivement, très "cinématographique" tout ça. C'est joli, c'est bien fait, mais c'est aussi répétitif et relativement monotone. Dans le genre, je préfère des trucs plus percutants, genre IN SLAUGHTER NATIVES ou WAPPENBUND... 3,5/6
Ceci dit, je crois que je vais me lancer dans la lecture de "Là-bas" de HUYSMANS (dont le 4ème morceau semble faire référence). Ce qu'il y a de bien ici, c'est que même si on est pas tout à fait d'accord avec les chroniqueurs, ben on arrive quand même à se cultiver... ^^

Note donnée au disque :       
shinjuku thief › mardi 1 septembre 2009 - 22:05  message privé !

Bien léché comme il le faut ;)

Note donnée au disque :       
Werk › dimanche 25 novembre 2007 - 14:29  message privé !
Musique martiale de toute beauté. De la très grande classe.
Note donnée au disque :       
Wotzenknecht › lundi 12 mars 2007 - 00:19  message privé !
avatar
ISN pour filles ?
Note donnée au disque :       
kama › lundi 8 janvier 2007 - 21:41  message privé !
A rapprocher de In Slaughter Natives, en moins incisif, moins indus et plus romantique oui. Tres bon disque en tout cas.
Note donnée au disque :