Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesRThe Rose Of Avalanche › Never another sunset

The Rose Of Avalanche › Never another sunset

cd • 11 titres

  • 1What's going down
  • 2Nowhere to run
  • 3You don't belong
  • 4The devils embrace
  • 5The world is ours
  • 6Mistakes
  • 7Never another sunset
  • 8Delusions
  • 9Her fatal charm
  • 10Don't fly too high
  • 11A romantic vision

extraits vidéo

  • Il y a des extraits vidéo pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

KGM, Wakefield, Angleterre, 1988

line up

Philip Morris (chant), Paul J.Berry (guitare), Nicol McKay (basse), Mark Thompson (batterie), Glenn Shultz (guitare)

remarques

chronique

Il y a des groupes comme ça, dotés d'un potentiel certain mais capables d'accumuler suffisamment de bourdes dans leur carrière pour se saborder eux-mêmes. Formés en 1983 dans la ville de Leeds, fertile terreau gothique qui engendrera Sisters of mercy, Skeletal family et March Violets, les Rose of Avalanche se voient dès lors associés à ce mouvement naissant. Il faut dire qu'ils cherchent un peu: nom mystique, pochettes noires et fantomatiques, perfectos, lunettes à la Andrew Eldritch...Malgré leurs protestations ('Nous ne sommes pas et n'avons jamais été gothiques'), ils sont vite adoptés par ce public qui croit tenir en eux de nouveaux héritiers des défuntes Soeurs de Charité. OK, leur musique n'a pas grand chose à voir avec celle de la bande à Andrew mais se prête malgré tout volontiers aux canons du rock gothique. D'un autre côté, nos jeunes gens aiment les Stooges, le Velvet Underground et Jimi Hendrix et cela s'entend de par leur approche plus 'rock' ('Don't fly too high') que celle de leurs compatriotes. Pourtant, difficile de s'y tromper, ces tourbillons de guitare qu'on retrouve chez The Mission, Balaam and the Angel, cette mélancolie désenchantée...il y a bien gothique sous roche ('The world is ours', 'Her fatal charm' ou l'excellent 'Delusions'). A côté de ça, le groupe se révèle plutôt doué pour l'écriture de ballades tristes (le bon 'Never another sunset' ou 'The devil's embrace') où la voix de Phillip Morris (ne riez pas !), grave sans être caverneuse, prend son ampleur. The Rose of Avalanche ne sont pas des premiers classes mais avaient tous les atouts pour rejoindre les rangs des bons seconds couteaux aux côtés des March Violets comme le prouve sans trop de problème cette galette. Hélas, un comportement opportuniste, des constants changements de line-up, et autres erreurs de jugement les conduiront plutôt au royaume des groupes vaguement culte appréciés de quelques spécialistes...dommage, très dommage. 4,5/6

note       Publiée le vendredi 9 décembre 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Never another sunset".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Never another sunset".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Never another sunset".

Gaylord › jeudi 5 juillet 2007 - 00:33  message privé !
Ce premier album de the Rose of Avalanche est une petite merveille, à rapprocher du meilleur des Sisters of Mercy et de the Mission. Un groupe injustement méconnu et oublié.
Note donnée au disque :