Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMassacra › S/t

Massacra › S/t

cd | 10 titres

  • 1 Apocalyptic warriors
  • 2 Researchers of tortures
  • 3 Sentenced for life
  • 4 War of attrition
  • 5 Trained to kill
  • 6 Nearer to death
  • 7 Final
  • 8 Eternal hate
  • 9 The day of massacra
  • 10 Beyond the prophecy

enregistrement

Rash studios, octobre 1989.

line up

Chris Palengat (batterie), Fred (guitare, chant), Jean Marc Tristani (guitare), Pascal (basse, chant)

chronique

Styles
metal extrême
death metal
thrash metal
Styles personnels
death/thrash metal

Ce disque je me demande parfois s'il n'est pas plus connu pour son intro qu'autre chose. Quand je le vois catalogué "neoclassical death metal" j'ai bien failli m'étouffer ! D'ailleurs si quelqu'un pouvait nous apporter un peu sa culture et nous dire d'où est tiré cette intro, nous (les metalleux idiots) lui en serions gré. Pour le reste, Massacra soyons clair, ça n'a RIEN de neoclassique. Massacra sur ce premier album, c'est du gros death/thrash qui tache, ultra efficace et direct. Tout au long de ces dix compos, Massacra pousse son riffing profondément thrash (et énervé, on a l'impression que J.M Tristani veut péter ses cordes) jusqu'à l'extrême et propose un prototype exemplaire du thrash/death de l'époque. Futes moulants, vieux t-shirt kitsch, des pumps au pied, Massacra c'est aussi tout un esprit qui n'existe plus. Un esprit 80's, balancé via des textes tout ce qu'il y a de plus nazes et clichés, mais porté par une musique vindicative, rapide et, je le répète, méchamment énervée... Sur ce premier effort, on peut déjà noter un riffing très particulier, en double croches, avec des parties mutés bien carré. Ce sera d'ailleurs la marque de fabrique du groupe, cet aspect carré, impeccable tout en gardant cette sale gueule de thrasheur bourré à la heineken... On sent parfois des influences d'un Possessed ou de l'école thrash allemande de l'époque, mais le groupe arrivera à passer l'écueil du copier/coller et sait rendre ses morceaux reconnaissables. Ceci étant dit, malgré son aspect culte et vénéré par bien des gens (encore plus pour "Enjoy the violence"), cet album n'atteint pas non plus d'immenses sommets à mon sens. S'il demeure assez unique, les morceaux (exceptés les tubesques "Apocalyptic warriors" et le final mythique "Beyond the prophecy" très thrashy) ont quelque peu pris de l'âge et souffrent de certains passages parfois un peu mou... Rien de bien rédhibitoire, mais en comparaison de ses successeurs, "Final holocaust" apparait comme un disque plus immature, plus instantané mais moins bon sur la longueur, les morceaux se ressemblant parfois un peu trop. Après hein, faut pas exagérer, j'échangerai difficilement ce disque contre autre chose... Reste tout de même une pièce importante du metal extrême français, l'un des rares groupes à avoir eu un nom international et qui 15 ans après brille encore par ses qualités... Pas mal du tout !

note       Publiée le mercredi 7 décembre 2005

partagez 'S/t' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "S/t"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "S/t".

ajoutez une note sur : "S/t"

Note moyenne :        8 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "S/t".

ajoutez un commentaire sur : "S/t"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "S/t".

kathaarian › lundi 27 août 2007 - 13:19  message privé !
tout simplement monstrueux énorme tout simplement le meilleur groupe de métal français de tout le temps, aucun actuellement ne leur arrive à la cheville
Note donnée au disque :       
Arno › jeudi 30 novembre 2006 - 21:13  message privé !
Tu veux dire: 1859... Sinon, sur le même mythe, Arrigo Boito a composé un opéra bien plus génial que Gounod: Mefistofele... (Une version grandiose existe en DVD avec un Samuel Ramey... diabolique... huhu...) Vous connaissez certainement cet air pour basse... http://www.librettidopera.it/mefis/15_esecuzione.mp3 (un peu pâlichon par rapport à Ramey, mais ça permet de se faire une idée...)
syphilador › jeudi 30 novembre 2006 - 20:50  message privé !
Mon premier album de death aussi !!! une merveille,,, on n'en fait plus des comme ca! d'ailleur, j'ai pas accroché aux albums qui ont suivit... Sinon, j'aimerai connaitre l'interet du gars qui a mis que l'intro venait d'aida de verdi...faut arreter les conneries!! c'est dans "Faust" de GOUNOD, un opera francais de 1959.... une petite merveille egalement !! (mais assez culcul dans l'ensemble..) ecoutez donc la scene ou marguerite est dans l'eglise et se fait condamnée par Satan !!! je conseille la version de 1959 d'André Cluytens.... Boris Christoff est un mephitofeles diabolique !!! en passant, je dirais que la version qu'a prise massacra est nul à chier !
nicliot › samedi 28 octobre 2006 - 21:04  message privé !
Ca a été également mon premier achat de ce style de musique. HA HA HA la gueule de mes parents je m'en souviens encore...
Note donnée au disque :       
Scap › mercredi 9 août 2006 - 19:19  message privé !
C'est avec cet album que j'ai découvert le Death (eh oui, ça arrive). Bon, en fait, je l'avais acheté à un fan de Slayer qui ne supportait pas les voix. Ca reste un très bon album, très bourrin.
Note donnée au disque :