Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCJohn Coltrane › Dear old Stockholm

John Coltrane › Dear old Stockholm

5 titres - 49:47 min

  • 1/ Dear Old Stockholm (10:44)
  • 2/ After the Rain (4:14)
  • 3/ One Down, One Up (15:31)
  • 4/ After the Crescent (13:40)
  • 5/ Dear Lord (5:37)

enregistrement

Rudy Van Gelder Studio, Englewood Cliffs, New Jersey, USA, 29 avril 1963 et 26 mai 1965

line up

John Coltrane (saxophone ténor), Jimmy Garrison (contrebasse), Roy Haynes (batterie), Mccoy Tyner (piano)

chronique

Styles
jazz
jazz modal
Styles personnels
jazz modal > free form

Autre publication posthume, "Dear Old Stockholm" recombine encore à sa manière quelques titres éparpillés un peu partout au gré des desiderata des directeurs artistiques qui se sont succédés à la tête d'Impulse! au cours de deux décennies. Cette collection jette un regard nostalgique sur le Coltrane d'avant la révolution ultime, en braquant ses projecteurs sur deux sessions en particulier qui ont toutes deux en commun la présence de l'intérimaire Roy Haynes au poste de batteur. L'une d'avril 1963 qui nous apporte deux titres : la plage titulaire - parue à l'origine au milieu d'autres artistes sur la compilation "The Definitive Jazz Scene Volume Two", mais aussi le morceau "After the Rain", pourtant déjà publié, lui, sur "Impressions". Du jazz modal bien pépère en somme qui fera surtout plaisir à tous ceux qui ont rapidement développé une allergie aux tendances plus free assumés par l'artiste. L'autre session date, elle, de mai 1965 et nous propose fatalement des pièces quelque peu plus relevées ; c'est d'abord "One Down, One Up", que l'on peut enfin entendre en version studio puisque, jusqu'à présent, seule son interprétation en concert au festival de Newport avait été mise à disposition. Puis, ensuite c'est au tour de "After the Crescent", compilé pour la première fois sur "The Mastery of John Coltrane, Vol.Two : To the Beat of a Different Drum", et enfin le poignant "Dear Lord", inclus à l'origine sur la première version de "Transition" mais retiré depuis... Tout cela ne gâche en rien le plaisir réel que peuvent nous procurer ces trois derniers titres, de haute facture sans être essentiels, mais pour le collectionneur assidu, ce réassemblage/réemballage, soit disant pratique mais surtout bassement mercantile, fera une fois de plus double emploi.

note       Publiée le dimanche 27 novembre 2005

partagez 'Dear old Stockholm' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Dear old Stockholm"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Dear old Stockholm".

ajoutez une note sur : "Dear old Stockholm"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Dear old Stockholm".

ajoutez un commentaire sur : "Dear old Stockholm"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Dear old Stockholm".