Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCJohn Coltrane › Expression

John Coltrane › Expression

5 titres - 51:06 min

  • 1/ Ogunde (3:36)
  • 2/ To Be (16:20)
  • 3/ Offering (8:25)
  • 4/ Expression (10:50)
  • 5/ Number One (11:55)

enregistrement

Rudy Van Gelder Studio, Englewood Cliffs, New Jersey, USA, 15 février et 7 mars 1967

line up

Rashied Ali (batterie), Alice Coltrane (piano), John Coltrane (saxophone ténor, flûte), Jimmy Garrison (contrebasse)

remarques

chronique

Styles
jazz
free jazz
Styles personnels
free jazz

Le 17 juillet 1967 s'éteignait John Coltrane. Un homme dont la dévotion sans faille pour la cause musicale a fait s'ériger, au propre comme au figuré, des églises en son nom. À cette occasion, il est tentant de paraphraser Jean Wagner, ancien journaliste de Jazz Magazine, et qui, au sujet de sa disparition, tenait ces propos, ma foi, assez justes : "Si nous sommes quelques uns à avoir ressenti sa mort comme une blessure personnelle, nous sommes aussi très conscients que cette mort n'a en rien interrompu une œuvre qui nous semblait - à tort, peut-être - déjà terminée". Car en effet, John Coltrane, même dans ses dernières heures, en infatigable bûcheur qu'il était, revenait toujours sur son métier, dans cette quête ultime et presque désespérée d'une perfection qui n'admet aucun facteur humain. À chacun de ses pas, les frontières semblaient s'évanouir, les limites repoussées. "Giant Steps", "Olé", "A Love Supreme", "Meditations" furent autant de balises laissées à l'histoire de la musique contemporaine prouvant si nécessaire que l'expression de l'individualité, quand elle tend vers l'universel, peut franchir toutes les barrières, et les repousse, à chaque fois, un petit peu plus. "Expression" a ceci d'important qu'il nous présente quelques pièces issues du tout dernier enregistrement du géant aux studios de Englewood Cliffs, les seules aussi où l'on peut entendre son quintette fraîchement officialisé dans pareil contexte. Ça n'étonnera plus personne ; la voie du free jazz dans laquelle notre homme s'était engagé dernièrement est consolidée par l'approche radicalement moins tributaire des racines bop et blues de ses nouveaux acolytes. Toutefois, si tout ceci reste un exercice de haute voltige, il ne transcende pas. "To Be", pour duo de flûtes, ressemble déjà étrangement à ce que Alice Coltrane tentera par la suite. Et le torturé "Offering" suscitera des vocations bien au-delà du territoire jazz. Oui, torturé est le mot car même dans ses moments les plus calmes (la plage titre), John Coltrane ne s'est jamais épargné la moindre souffrance...

note       Publiée le dimanche 27 novembre 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Expression".

notes

Note moyenne        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Expression".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Expression".

bibi85 › samedi 26 juillet 2008 - 16:40  message privé !
Sans doute mon album préféré avec Méditations. Très ambitieux dans la forme comme dans le fond, cet album gagne de la valeur à chaque écoute et on se trouve bouleversé même après l'avoir écouté maintes et maintes fois. La magnifique et mélancolique ouverture, "Ogunde", donne le ton de cet album tout en émotion et en gravité. Le second titre, "To Be", plus planant, contient un incroyable solo de piano d'Alice Coltrane, plus virtuose que jamais. "Offering" oriente l'atmosphère de l'album vers une dimension cosmique, avec une effervescence de notes soutenu par une nappe de piano continuelle. Et enfin "Expression", magnifique et échevelé, à la fois mélancolique et énergique. Du très grand Coltrane, sans doute plus difficile d'approche que d'autres albums, et c'est ce qui fait aussi son mérite. Virtuose, créatif et d'une très grande sincérité. Je le trouve bien meilleur qu' "A Love Supreme" pour être franc.
Note donnée au disque :       
Ayler › mardi 2 octobre 2007 - 16:45  message privé !
C'est avec la flûte du regretté Eric Dolphy que Coltrane a enregistré "To Be".
CeluiDuDehors › samedi 2 juin 2007 - 17:13  message privé !
"Si nous sommes quelques uns a avoir ressenti sa mort comme une blessure personnelle, nous sommes aussi très conscients que cette mort n'a en rien interrompu une oeuvre qui nous semblait - à tort, peut-être - déjà terminée"; j'avais pas fait gaffe à cette phrase mais juste pour dire que je ne suis absolument pas d'accord avec ça...terminer une version orchestrale de "A love supreme", jouer avec Ravi Shankar et Jimi Hendrix, enregistrer un album solo...et l'ambiance de "To be" sur cet album laissait présager de quelque chose d'encore nouveau, peut être plus "planant" ou "ambient" je sais pas trop comment le décrire...En tout cas quand je réécoute ce disque j'avoue que la mélancolie m'envahit, y'a un vrai spleen sur cet album, peut être est-ce réellement ici que dans l'esprit de Coltrane tout s'arrête, que son espérence d'universalité n'arrivera jamais à son terme, qu'il va laisser derrière lui un champ vide. Snif
Note donnée au disque :       
CeluiDuDehors › mardi 24 avril 2007 - 22:23  message privé !
Je le trouve très bien cet album, peut être pas super équilibré et des morceaux parfois trop longs mais bon rien que pour le génial "Offering" et Sanders à la flûte sur "Expression", ça veut le coup d'oreille!
Note donnée au disque :