Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSearing 1 › Bloodshred

Searing 1 › Bloodshred

14 titres - 42:33 min

  • 1/ Empty threats
  • 2/ Tons of hate
  • 3/ The gift/curse
  • 4/ A treacherous ride
  • 5/ Head first
  • 6/ Born dying
  • 7/ The man I've known as me
  • 8/ Burn alive
  • 9/ I won't forgive
  • 10/ Vision ithin
  • 11/ Life surreal
  • 12/ True identity
  • 13/ Downfall
  • 14/ Please my hunger

extraits audio

  • Il y a des extraits audio pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Bluflame studios, Uppsala, suède.

line up

Marcus Olofsson (guitare), Mattias Hansson (basse), Andras Engman (batterie), Andreas Oman (chant), Anders Björk (guitare)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
Styles personnels
death/thrash/core

Ah ça y est, voici donc que je reçois le premier cd qui prénetd officiellement jouer du "new swedish trash/death metal". On y est donc. Faut dire que depuis The Haunted, le style est plus qu'en vogue, et les formations fleurissent comme les feux follets dans un vieux cimetière (quelle belle comparaison). Searing 1 ne démord pas à la règle : ils sont suèdois (sans déconner ?!), ils riffent thrash, ils bourrinent à tout va, ils crient, ils hurlent... Ouais. Perso, je pencherai plus pour un hardcore metal fortement influencé par la scèhe thrash que l'inverse. L'attitude des gars, le chant arraché, les breaks, cet aspect jusqu'au boutiste, tout ceci contribue à déiffrencier ce style avec le thrash tel qu'il a été établi avec les vieux Slayer, Vio-lence ou Sepultura... Reste qu ce sgroupes ont en commun l'efficacité et la violence dégagée, et cela, Searing 1 ne l'a pas vraiment. Pas vraiment de riffs mémorables, passages mélo peu convaincants, chanteur commun et surtout... Une batterie au son complètement hors propos ruinant tout efficacité. Quel gâchis mes aïeux. Car à côté de cela, ces gars savent monter une chanson, utliser leurs riffs à bon escient, mais cette batterie massacre tout. Une espèce de "tic tic" de caisse claire sans force, ruinant la conviction du marteleur de fûts. "Bloodshred" reste cependant quelque chose de tout à fait commun et déjà entendu, que ce soit chez The Haunted ou Dew-Scented. Plutôt dispensable donc pour faire court et vous éviter de perdre votre temps.

note       Publiée le samedi 19 novembre 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Bloodshred".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Bloodshred".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Bloodshred".