Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesKRoland "Rahsaan" Kirk › The case of the 3 sided dream in audio color

Roland "Rahsaan" Kirk › The case of the 3 sided dream in audio color

21 titres - 73:50 min

  • 1/ Conversation (0:58) - 2/ Bye Bye Blackbird (2:38) - 3/ Horses [monogram/republic] (0:19) - 4/ High Heel Sneakers (4:48) - 5/ Dream (0:51) - 6/ Echoes of Primitive Ohio and Chili Dogs (6:52) - 7/ The Entertainer [done in the style of the blues] (6:01) - 8/ Freaks for the Festival (4:00) - 9/ Dream (1:30) - 10/ Portrait of Those Beautiful Ladies (6:23) - 11/ Dream (0:59) - 12/ The Entertainer (6:17) - 13/ Dream (1:03) - 14/ Dream (0:23) - 15/ Portrait of Those Beautiful Ladies (7:55) - 16/ Dream (0:51) - 17/ Freaks for the Festival (5:32) - 18/ Sesroh (0:21) - 19/ Bye Bye Blackbird (2:35) - 20/ Conversation (0:55) - 21/ Telephone Conversation (12:39)

enregistrement

Regent Sound Studios, New York City, USA, novembre 1975

line up

Francisco Centeno (contrebasse), Cornell Dupree (guitare), Steve Gadd (batterie), Arthur Jenkins (claviers), Lawrence Killian (congas), Pat Patrick (saxophone baryton), Richard Tee (piano), Rahsaan Roland Kirk (saxophone ténor, manzello, flûte, trompette, voix), Keith Loving (guitare), Hugh McCracken (guitare), Hilton Ruiz (claviers), Metathias Pearson (contrebasse), Bill Salter (basse), Sonny Brown (batterie), Steve Gadd (batterie), John Goldsmith (batterie), Ralph MacDonald (congas, percussions)

remarques

chronique

Styles
jazz
ovni inclassable
Styles personnels
jazz fusion

Avant de partir pour Warner, "Rahsaan" Roland Kirk devait honorer son contrat qui le liait à Atlantic. Comme il était stipulé qu'il devait encore réaliser deux albums pour eux, le saxophoniste se mit en tête d'en réaliser un double, histoire d'accélerer le processus. "The Case of The 3 Sided Dream in Audio Color" en est le résultat, disque hors norme d'un artiste qui l'est tout autant. Mais n'allez pas imaginer que Kirk a été bâcler le travail ! Comme d'habitude, même si on s'efforcera de rattacher ce nouvel opus au courant jazz rock et jazz fusion, il ne faut pas perdre de vue (sans jeu de mots) que "Rahsaan" Roland Kirk ne fait absolument rien comme les autres. Enrobé derrière l'esthétique d'un faux concept album, les vingt-et-un titres réunis sur cet enregistrement résument à la perfection le parcours accompli par le saxophoniste depuis ses tous débuts. On y retrouve ses inclinaisons funky les plus récentes ("High Heel Sneakers"), avec ce sens indéfectible du groove que certains dj's auront le flair d'aller recueillir ("Freaks for the Festival"), l'empreinte envahissante du blues ("Bye Bye Blackbird" où il se paye le luxe de revisiter Miles à la trompette), sa technique imparable au saxophone ténor et au manzello qu'il aura l'occasion d'exercer en de multiples endroits, et puis, bien sûr, ce goût pour l'excès sans lequel Roland Kirk ne serait jamais devenu "Rahsaan". Il n'hésite pas à donner des interprétations différentes d'un même titre, parmi lesquels "Portrait of Those Beautiful Ladies", comme si tout ici était un jeu de miroir déformant, stigmatisant la bipolarité de son auteur. Entre gravité et légerté. Sa folie s'exprime aussi à travers les courts interludes "Dream" et "Horses", de petits montages sonores faits de bruit d'hélicoptère, de bruit de foule, de voix retravaillée, de sirènes qui hurlent, de balle de ping pong, de course de chevaux, terminant sa cavalcade irraisonnée avec "Telephone Conversation" ou comment inventer le principe du morceau caché avant l'avènement du cd... Un grand n'importe quoi, mais pas réalisé n'importe comment.

note       Publiée le mardi 8 novembre 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "The case of the 3 sided dream in audio color".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The case of the 3 sided dream in audio color".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The case of the 3 sided dream in audio color".

chelonian dundee › mercredi 24 juin 2009 - 16:52  message privé !

ce disque je le trouve un peu commun,parfois il semble indiquer son masque du bout du doigt,et là on voit tout autre chose... difficile de trancher meme si c'est l'essentiel.