Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCOrnette Coleman › Twins

Ornette Coleman › Twins

5 titres - 43:13 min

  • 1/ First Take (17:03)
  • 2/ Little Symphony (5:14)
  • 3/ Monk and The Nun (5:53)
  • 4/ Check Up (10:09)
  • 5/ Joy of a Toy (4:54)

enregistrement

Atlantic Recording Studios, New york City, USA, 22 mai 1959 - 21 décembre 1960

line up

Ed Blackwell (batterie), Don Cherry (trompette de poche), Ornette Coleman (saxophone alto), Eric Dolphy (clarinette), Charlie Haden, Billy Higgins (batterie), Freddie Hubbard (trompette), Scott Lafaro (contrebasse)

chronique

Styles
jazz
Styles personnels
free jazz

Ça y est ! "Twins" a enfin eu droit à sa réédition officielle, c'est tout frais, ou tout chaud, comme vous voulez... Je l'ai vu dans les rayons de la Fnac ; une présentation sommaire sous forme de digipack maigrelet à un prix très abordable, dans la série Atlantic Master, celle-là même qui avait eu l'outrecuidance de ressortir quelques Mingus et autres Herbie Hancock que l'on croyait perdus à jamais dans les limbes de l'oubli. À l'origine publié en 1972, ce recueil d'inédits avait surtout l'avantage de nous proposer une première ébauche du gargantuesque "Free Jazz", un essai tout jeune encore appelé "First Take" et qui, en réalité, n'a rien du coup dans l'eau. Depuis, au gré des rééditions, ce titre s'est souvent retrouvé en bonus aux remasterisations, parfois luxeuses, de l'album en question, chose qui a en tout cas suffisamment conforté la maison mère quant à l'inutilité de republier "Twins". Mais c'est oublier qu'en dehors de ce long quart d'heure de jazz terroriste, il y a encore quatre autres titres qui se languissaient de pouvoir crier à la face du monde à quel point la grammaire de Mr.Coleman, à l'entrée des années soixante, était quelque chose d'absolument fabuleux tant il charriait des sentiments contradictoires. "Little Symphony" ou "Check Point" sont de superbes pièces qui peuvent s'enorgueillir de posséder la même force de persuasion que d'autres majestueuses comme "Eventually" ou "Beauty is a Rare Thing". Élégants, racés, et pourtant toujours aussi troubles. Le fringant "Joy of a Toy" et le particulièrement peu équivoque "Monk and The Nun" sont des compléments tout aussi satisfaisants qui raviront tout particulièrement les amateurs de l'âge d'or du Charlie Parker du free.

note       Publiée le lundi 7 novembre 2005

partagez 'Twins' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Twins"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Twins".

ajoutez une note sur : "Twins"

Note moyenne :        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Twins".

ajoutez un commentaire sur : "Twins"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Twins".

Coltranophile › lundi 24 décembre 2007 - 10:37  message privé !
Des trois albums de Coleman sortis des voutes Atlantic , celui-ci est le plus éclaté, on y retrouve un morceau datant de la fameuse première session qui donnera "The Shape Of Jazz To Come", deux de celles qui donneront "This Is Our Music" (et le plus grand nombres d' inédits qui réapparaitront sur "Twins" et "The Art Of The Improvisers"), un de la session avec La Faro et bien entendu le "First Take" de "Free-Jazz". En un sens, "First Take" a aussi bien sa place ici que couplé avec "Free-Jazz", ce qui montre bien à quel point la musqiue d'Ornette était un monde en soi, d'une unité protéiforme. "Little Symphony" est un bijou. Indispensable.
Note donnée au disque :