Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCA Challenge Of Honour › Seven samurai

A Challenge Of Honour › Seven samurai

cd • 9 titres

  • 1Introduction
  • 2Kambei
  • 3The village
  • 4A quest for knights
  • 5The seventh samurai
  • 6Preparing the village
  • 7They came over the hill
  • 8The final confrontation
  • 9Victorious

extraits audio

  • Il y a des extraits audio pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Ecrit par Peter Savelkoul sauf 1 & 9 écrit par Peter Savelkoul & Steven Arkwood ; enregistré au studio INF:butchen, Pays-Bas, 13 juillet 2004-27 juillet 2005 ; enregistrement additionnel au studio SMI, Leeds, Grande-Bretagne.

line up

Peter Savelkoul (tous instruments)

remarques

CD digipack+insert carte postale.

chronique

Styles
ambient
Styles personnels
ambient martiale, b.o. de film.

Si 2004 aura été une année prolifique en terme de sorties pour A Challenge Of Honour, 2005 risque d'être celle de sa consécration en terme de qualité musicale. "Seven samurai" confirme une fois de plus que les meilleures réalisations du néerlandais sont l'apanage de Divine Comedy Records qui manifestement choisit plus que soigneusement ses productions. L'année dernière, 'Monuments' présentait déjà un visage différent pour ACOH en raison de sa teneur beaucoup plus intimiste avec moins d'envolées lyriques au profit de thèmes au piano et de mélodies mélancoliques. Un cocktail plutôt surprenant, honnête mais auquel manquait un soupçon d'âme malgré tout. Oubliez donc ce que vous pouvez connaître du projet car "Seven samurai" est son oeuvre la plus aboutie et habitée. Evitant le cliché d'utiliser à tout bout de champs des références japonisantes (mélodies ou samples de film) pour rendre un hommage à Kurosawa et à son chef-d'oeuvre, Peter Savelkoul a composé sa vision du film en en respectant le déroulement par le biais des intitulés des morceaux et la structure dramatique en alternant moments apaisés et explosions martiales. Débutant sur une 'Introduction' électronique, l'album sombre d'entrée dans une forme d'onirisme réaliste (ceux qui ont vu le film peuvent mettre des images sur les sons) qui se fera tour à tour solennel (le grandiose 'Preparing the village'), recueilli ('Kambei') ou inquiétant ('The final confrontation', basé presque uniquement sur les percussions). Les envolées épiques sont les meilleures jamais composées par Peter S., arrangements de qualité et percussions sentencieuses (et surtout efficaces ! 'The village', 'They came over the hill'). La production limpide offre un confort d'écoute vraiment remarquable, laissant libre court à l'auditeur d'entrer dans cette bande-son personnelle qui rend un hommage sincère à ce monument du cinéma. Sans grandiloquence excessive ni séquences pompeuses à rallonge, 'Seven samurai' trouve un équilibre parfait entre sobriété et efficacité, collant le plus possible à la réalité des images. A telle enseigne que le 'Victorious' final ressemble plus à un requiem martial (les samourais vainqueurs ont perdu 4 de leurs camarades) qu'a une célébration festive. Une oeuvre forte, dont la modestie avérée n'a d'égal que son rendu impeccable et de toute beauté. Ne passez pas à côté...

note       Publiée le lundi 7 novembre 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Seven samurai".

notes

Note moyenne        11 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Seven samurai".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Seven samurai".

Demonaz Vikernes › lundi 3 décembre 2012 - 19:49  message privé !

Deuxième album de ACOH que j'achète, et le constat est le même : c'est sympa, rien de transcendant. Une bonne affaire pour les 2€ que j'ai payé, mais je ne ressent pas le besoin d'approfondir ce projet. Surtout si celui-ci est considéré comme l'une de ses meilleures réalisations.

Note donnée au disque :       
vargounet › vendredi 7 novembre 2008 - 23:37  message privé !

Oui, on m'en avait fait tout un foin et finalement je suis vraiment déçu ... Si quelqu'un a de bonnes bos de films dans ce créneau à proposer je reste preneur, surtout dans le style de celle citée plus bas.

Note donnée au disque :       
jcandli › vendredi 7 novembre 2008 - 19:47  message privé !

ACOH n'a de toute façon jamais fait une musique exceptionnelle. Pas forcément dégueu, mais sans conviction ; toujours un peu fade, disons, sans être pour autant dérangeante.

vargounet › vendredi 7 novembre 2008 - 18:45  message privé !

J'avais beaucoup aimé le film et la pochette est classe mais bon j'trouve pas ça exceptionnel. Ca passe limite bien en musique de fond, en faisant autre chose ... Dans le même genre bo du soleil levant celle de crying freeman est infiniment meilleure.

Note donnée au disque :       
Solvant › vendredi 15 août 2008 - 21:27  message privé !
Envoûtant, vraiment on revit le film (différemment de la bo) par l'oreille, ce qui est trés fort. C'est lyrique c'est beau, il faut juste se laisser aller.
Note donnée au disque :