Vous êtes ici › Les groupes / artistes11349 › Hellfire

1349 › Hellfire

8 titres - 52:13 min

  • 11/ I am abomination
  • 12/ Nathicana
  • 13/ Sculptor of flesh
  • 14/ Celestial deconstruction
  • 15/ To rottendom
  • 16/ From the deeps
  • 17/ Slaves to slaughter
  • 18/ Hellfire

enregistrement

Enregistré au studio Studio Nyhagen en 2005.

line up

Frost (nor) (batterie), Ravn (Vocaux), Archaon (guitare), Seidemann (Basse), Tjalve (guitare)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
Styles personnels
black metal

Avec "Hellfire", 1349 tente manifestement de pousser encore un peu plus loin la notion d'apocalypse... il n'en avait pourtant pas besoin. Tout cela était-il de fait bien nécessaire? Ce son qui semble nous ramener aux prémaquettes de "Libération", saturé et criant à l'extrême mais sans véritable intérêt? Ces riffs résolument chaotiques qui cherchent tellement l'inconfort qu'ils finissent par ne plus rien dégager d'autre... 1349, visiblement, a voulu en faire un peu trop. Résultat : un album aux allures de brouillon, un "Liberation" sans maturité ni cervelle... un faux brûlot qui fait bien pâle figure face au passé du groupe et qui malgré la vitesse, la violence et l'horreur, le soin particulier apporté à la teneur des riffs, dissonants, chaotiques, ultra-violents, laisse de marbre. C'est tout bête et tout simple : ce disque ne fonctionne pas. Le terrible quintette enchaîne les plans sans soucis de construction; les parties pourraient être inversées, les passages permutés que la dynamique globale de chaque pièce resterait la même : une suite irréfléchie d'agressions sonores, une succession sans âme de déflagrations certes très extrémistes, mais à quoi bon? A ce stade, la conjugaison d'un son dégueu et d'une musique broyée confine à l'inutile; l'album ne tourne pas depuis quelques minutes qu'on se surprend déjà à penser à autre chose... sur fond de bruit. Oui, oui, il y a quelques bonnes choses, quelques passages scotchants, quelques riffs saisissants, quelques cris terrifiants, quelques blasts écrasants... un ultime morceau-titre qui, loin de justifier son timing d'un quart-d'heure, a tout de même le mérite d'un certain équilibre. Mais d'un point de vue global, "Hellfire" ne sert qu'à nous apprendre que Frost est aussi rapide sur boîtes de conserves que sur batterie. La belle affaire...

note       Publiée le dimanche 6 novembre 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Hellfire".

notes

Note moyenne        21 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Hellfire".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Hellfire".

Shelleyan › mercredi 26 août 2020 - 18:22 Envoyez un message privé àShelleyan
avatar

En tout cas, nulle duperie: 4 cds + un DVD + un livret fourni de paroles, pour 25 euros, voilà une journée bien gagnée.

Note donnée au disque :       
Shelleyan › mercredi 19 août 2020 - 09:08 Envoyez un message privé àShelleyan
avatar

Je viens de me commander le coffret 'Candlelight years'...Pas sûr de tout aimer mais rien que pour des morceaux de la trempe de 'Hellfire' (cette intro !)...

Note donnée au disque :       
born to gulo › samedi 13 avril 2019 - 14:55 Envoyez un message privé àborn to gulo

Tiens, je serais curieux de te lire sur le suivant, un de ces quatre.

microbe666 › vendredi 30 septembre 2016 - 13:28 Envoyez un message privé àmicrobe666

Oui, ça s'appelle "the candlelight years", ils ont sorti la même pour Blut Aus Nord, Anaal Nathrakh, Opeth, Insomnium, ... Le coffret 1349 est moche comme tout, mais y'a un petit livret avec les textes, c'est cool.

merci pour le fusil... › jeudi 29 septembre 2016 - 23:26 Envoyez un message privé àmerci pour le fusil...

L'instant bon plan : une box 5 cds à petit prix est sorti il y a maintenant deux ans et est toujours disponible. Bisous.