Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesIInterlock › Crisis//reinvention

Interlock › Crisis//reinvention

11 titres - 44:21 min

  • 1/ Skinless (3:57)
  • 2/ Eradication (4:10)
  • 3/ This Waking Moment (4:46)
  • 4/ Cause (4:14)
  • 5/ Never//Lost (4:26)
  • 6/ Straight (4:25)
  • 7/ The Hold [cdw] (3:32)
  • 8/ Creed (2:46)
  • 9/ Cold Air (2:57)
  • 10/ Sleepless (4:38)
  • 11/ In Stasis (4:30)

extraits audio

  • Il y a des extraits audio pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

Angleterre, 2004

line up

Syan (basse), Emmeline May (chant), Matt Platts (batterie), Chris Dixon (guitares), Hal Sinden (chant), John Tyrell (guitares, programmation)

remarques

chronique

Styles
indus
metal extrême
Styles personnels
cyber métal

L'Angleterre est depuis longtemps déjà complètement larguée. Fini le temps où sa culture musicale rayonnait sur le monde au point de lui imposer le chemin à suivre. Mais chacun son tour après tout ; après une domination d'un quart de siècle ou presque, on ne va tout de même pas se lamenter si les sources réferentielles nous parviennent aujourd'hui des quatre coins de la planète. Multiplier les perspectives, après tout, c'est le meilleur moyen d'avancer. Si je vous dis tout ça - je suppose que vous me voyez venir - c'est parce que les britanniques de Interlock, après sept longues années de gestation, viennent s'imposer en force avec "Crisis//Reinvention", un album métal d'une rare densité. La plage d'ouverture, "Skinless" est un appât de premier choix : mêlant patterns électroniques à des plans purement métal, limite néo, le groupe part à l'assaut de nos tympans avec un duo de chanteurs aux rôles parfaitement définis et aux timbres triés sur le volet : la part féminine, incarnée par Emmeline May, s'occupe des phrasés lyriques évanescents façon Third and The Mortal comme des passages plus rageurs voire possédés ("Cause", "Straight" ou "Creed"), alors que le chant vicieux ou guttural selon les cas est assuré par Hal Sinden, élu mec le plus baisable selon Terrorizer Magazine, la seule chose qu'est foutu de nous apprendre le dossier promotionnel du groupe ! À leur place, je changerais d'agent... Si vous êtes de ceux qui appréciaient à leur juste valeur les premiers enregistrements de Fear Factory, le cyber métal d'un nouvel âge prodigué par Interlock mérite vraiment toute votre attention, la variété des timbres et des atmosphères tout au long de l'album garantissant un plaisir d'écoute sur le long terme. C'est à John Tyrell que revient la lourde tâche de gérer au mieux les effets de dynamiques qui donnent à "Crisis//Reinvention" cette touche noire, presque gothique à renforts d'effets divers et de parties de clavier hantées ("The Hold", "Cold Air"). Travail parfaitement négocié qui donne toute sa dimension à ce disque redoutable.

note       Publiée le vendredi 4 novembre 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Crisis//reinvention".

notes

Note moyenne        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Crisis//reinvention".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Crisis//reinvention".