Vous êtes ici › Les groupes / artistesEEvohe › Tellus mater

Evohe › Tellus mater

10 titres - 45:13 min

  • 1/ intro
  • 2/ Through the eyes of the sky, I see...
  • 3/ Drawn in fire
  • 4/ Frozen hate
  • 5/ Terin'na
  • 6/ Tellus mater
  • 7/ In crowned places
  • 8/ Interlude
  • 9/ Rotten angel
  • 10/ Night

enregistrement

La poudrière studios, hiver 2004-2005, par Ludovic Tournier

line up

Abssyd (guitare, chant), Furthass (guitare, chant), Dalgrïn (basse, chant), Oldar (batterie)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
black metal
Styles personnels
black metal

Voici donc un cas d'école dans le petit monde de la chronique : Le disque qui n'invente rien, voire pille ses influences, plus inspiré par les autres que par lui-même, mais qui repasse pourtant encore et encore... Et oui, ce "Tellus mater" j'en ai bouffé, et pas qu'un peu ! Et le pire c'est que je le faisais avec le sourire. Le genre de cds où l'on passe son temps à trouver des défauts (le principal étant "ptain comme c'est pompé à la scène black suèdoise !") mais qui plait aux oreilles... On se met à jouer de l'air guitar, voire de l'air drums pour les plus endurants d'entre vous... Mais non, ce disque est presque une honte. Alors oui, les puristes du genre me diront que c'est inhérent au black, de respecter cette "tradition"... Mouais, mais si Evohe (contrairement à sa démo, plus black/death) joue un black des plu suèdois, je ne suis pas certain que ceux-ci rentrent totalement dans le moule du genre... Quelques mélodies Dissection-iennes, quelques ralentissement opportuns, des blasts pas systématiques (ils sont quand même très nombreux), et tant mieux tant leur côté "tic tic" métronimique gâche un peu la furie du style, une partie acoustique... Evohe met un peu d'eau dans son vin. D'une base purement black, assemblage de plusieurs gros accords black, quelques arpèges, il essaye de diversifier sa musique. Et ma foi cela fonctionne plutôt bien puisque l'écoute intégrale se fait sans sourciller... Côté son, les avis peuvent être partagés. En effet, la prod a un peu le cul entre deux chaises. Un son de guitare très black metal, malade et obscur, malheureusement trop lissé par cette prod' bien trop polie... Idem pour la batterie dont on aurait aimé un meilleur traitement (cela aurait pu être une clef). Et arrive donc le point faible du groupe : le chant. Il l'était déjà sur la démo "Non serviam", il apparaît ici encore plus flagrant. Un vague miaulement sans puissnce ni réelle conviction qui je l'espère sera vite corrigé. Pour le reste, chronique bien paradoxale, tant l'écoute de ce "Tellus mater" est sympathique, mais plus de personnalité ne serait pas un mal. Je demeure en tout cas très confiant pour la suite.

note       Publiée le mercredi 26 octobre 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Tellus mater".

notes

Note moyenne        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Tellus mater".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Tellus mater".

metaledge › vendredi 13 septembre 2013 - 14:37 Envoyez un message privé àmetaledge

Tout a fait d'accord avec la chronique ! Je me suis mis ce disque dans la tronche plusieurs fois à sa sortie, et même bien plus tard... C'est toujours le même constat, l'album est bon, mais l'impression d'avoir déjà entendue ce genre d'album des centaines de fois est la plus forte. La production n'est pas trop à la hauteur, elle rend ce "Tellus Mater" presque fade, pourtant l'ambiance et là sur "Terin'na" par exemple. Dommage, car ce groupe nous montre qu'ils maîtrisent complètement le sujet, le tout manque beaucoup trop de personnalité ...

Note donnée au disque :       
metal eciton › lundi 29 octobre 2007 - 14:00 Envoyez un message privé àmetal eciton
Super album,la chronique est a refaire!
Note donnée au disque :       
K › mardi 30 janvier 2007 - 09:52 Envoyez un message privé àK
tout à fait d'accord avec Lord Corvus Irkalla
Note donnée au disque :       
Lord Corvus Irkalla › mercredi 13 septembre 2006 - 19:31 Envoyez un message privé àLord Corvus Irkalla
un cd mortel je ne suis pas d'accord avec la chronique. Riff accrocheur, son à la pentagram de Gorgoroth, vraiment bon cd
Note donnée au disque :