Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCAlice Cooper › Flush the fashion

Alice Cooper › Flush the fashion

cd | 10 titres

  • 1 Talk talk
  • 2 Clones
  • 3 Pain
  • 4 Leather boots
  • 5 Aspirin damage
  • 6 Nuclear infected
  • 7 Grim facts
  • 8 Model citizen
  • 9 Dance yourself to death
  • 10 Headlines

enregistrement

Enregistré aux Cherokee Recording Studios

line up

Dennis Conway (batterie), Alice Cooper (chant), Howard Kaylan (chant), Fred Mandel (guitares, claviers, chant), "Cooker" John LoPresti (basse), Flo Volman (chant), Eddie-Mark Volman (chant), Joe Pizzulo (chant), Ricky "Rat" Tierney (chant), Keith Allison (chant)

chronique

Styles
pop
rock
Styles personnels
disco

Hum... Comment dire ? Je ne sais pas... C'est bien, euh, Alice Cooper ça ? mmmmmmhhhhhh putain, comment ça fait peur boudiou... Déjà, avant même avoir écouté une seconde le disque, on voit que cet album contient 10 titres pour 28 minutes de musique... et que 3 de ces titres n'ont pas été écrits par Alice... Voilà ce qu'on appelle un sacré niveau de créativité !!! Bon, après, c'est clair, on est en plein dans de la disco, il n'y a pas d'autres mot. Et pourtant, "Clones" et "Pain" ne sont pas si mauvaises en soit, mais putain, ce son de merde, putain, jamais je m'y ferais !!!! Mais c'est quoi ce putain de clavier qui fait chier ??? Pour le reste des morceaux, je ne sais pas quoi dire tellement c'est pourri, kitsch ("Leather boots"... Il n'existe pas de mots dans le dico pour décrire suffisamment bien le grotesque de ce titre...), c'est plat comme jamais, c'est froid, les guitares n'ont aucune consistance, même si elles gardent un semblant de pseudo aggressivité (bon, OK, le mot est un peu fort, mais bon, j'me comprends...). Alice ne sait plus ce qu'il fait, l'album est pitoyable dans sa très grande majorité, il est réellement indigne du niveau de l'artiste. Sur la pochette, le "Alice Cooper '80" est tristement bien trop significatif de la suite des aventures du sieur. Oui, la suite sera du même acabit ou presque ! Bref... *Nicko reste stoïque devant tant de gâchis*

note       Publiée le lundi 24 octobre 2005

partagez 'Flush the fashion' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Flush the fashion"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Flush the fashion".

ajoutez une note sur : "Flush the fashion"

Note moyenne :        8 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Flush the fashion".

ajoutez un commentaire sur : "Flush the fashion"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Flush the fashion".

Twilight › lundi 5 août 2013 - 06:08  message privé !
avatar

Forcément, Alice Cooper qui flirte avec la new wave, ça ne pouvait que me brancher...Purée, 'Clones', 'Pain' et 'Leather boots', c'est quand même du bon. Après, ça s'essouffle.

Note donnée au disque :       
Harry Dickson › mardi 11 juin 2013 - 00:19  message privé !

On rentre dans une période plus légère - quoique... - et plutôt jouissive si on goûte l'humour douteux du personnage. Son autodérision et sa perversion. Toujours ce sens des mélodies. Par contre si vous voulez retrouver l'Alice excessif des seventies, passez votre chemin. I'm a model citizen !

Note donnée au disque :       
taliesin › dimanche 3 mars 2013 - 09:29  message privé !

Je suis un peu comme l'ami Zug, je n'arrive pas à trouver ça juste 'moyen' - un album "faible" d'Alice Cooper reste toujours bon malgré tout ;-)

Note donnée au disque :       
zugal21 › mercredi 28 novembre 2012 - 16:53  message privé !

Toujours bon public avec Alice, j'arrive pas à trouver ça mauvais. L'humour du bonhomme est toujours là, toujours.

Note donnée au disque :       
Raven › mardi 16 décembre 2008 - 03:34  message privé !  Raven est en ligne !
avatar

Tiens, un disque d'Alice Gotainer ! :) ce n'est pas tant le son qui dérange (encore que même pour un irrécupérable amateur de disco bas de gamme & de paillasseries en tout genre comme mézigue ça reste bien laid) plutôt les compos très faiblardes dans l'ensemble; mais Clones, Pain & Grim Facts (qui fait très Cars ce qui n'est pas pour me déplaire) s'en sortent bien.

Note donnée au disque :