Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAnthurus D'archer › Plastofilène

Anthurus D'archer › Plastofilène

cd • 23 titres

  • 1Anthurus FM
  • 2Parking Krimson
  • 3Délibération
  • 4Le Kayak
  • 5Fate of a duck
  • 6Les aventures de Shaban au pays des oiseaux midi
  • 7American way of death: Live
  • 8Danish caravan
  • 9Arte cornedBif'h
  • 10Psycho Circus
  • 11Carned riff
  • 12Happy Jazz Project
  • 13Dense avec les mous
  • 14Glaurier
  • 15Max bass's hot session
  • 16Spanish trucker
  • 17Jojo swing
  • 18Tchak!
  • 19Shadow of the beat
  • 20Régiment Alpin
  • 21Valse tropicale
  • 22Chapeaux, Ménuires et Bottes de con
  • 23Buying a Wecksenizer

line up

Gandrio - String drum, voix, électronique Jar jar Gilbert - Guitare électrique Max Bass Ménardi - E(c)lect(r)ic guitar Pat Le Mortel - Flûtes, piccolo, cris Math Metzger - Saxophones, samples, machine

remarques

chronique

Sous le nom loufoque d'Anthurus d'archer se cache le groupe le plus débridé de toute la klonosphere. Rien à voir avec le metalcore de ses compatriotes, non, Anthurus vogue dans une sorte de jazz funky flamenco souvent Zappatesque et bigarré de samples tordus et hilarants. Deux guitares, un flûtiste (oooooooh), un batteur-guitare (string drum, ou faire des percus à l'aide d'une guitare) et un saxophoniste pas piqué des hannetons et réellement talentueux. Le premier titre de cet opulent album s'avère être l'un des chants du cygne (mouaha) d'Anthurus: des samples Ground Zero-esque super efficace, des hurlements de sax, du bruit, du funk flamenco délirant et des voix débilisantes. Ca fout une claque, je vous le dis. Dommage que le reste de l'album ne soit pas aussi débridé: en effet, la string drum ne convainc guère (un VRAI batteur aurait fait sans doute pas mal de différence niveau puissance et groove), et le reste des 7 titres du disque (dont le dernier est une sorte de live réunissant plein de morceaux et d'hommages) peine à faire émerger un délire qui tient assez peu la durée (70 min tout de même). Alors bon, les passages à base de samples sont tout bonnement bandants (je pèse mes mots: les mecs, si vous me lisez, fouillez un peu cette voie, il y a ici matière à un truc énorme), les trips jazz barré quasi expérimentaux sont géniaux (putain, ce saxophoniste !), mais cette tonne de guitare entre Tryo et Gypsie King s'avère pour moi insupportable à long terme. Néanmoins, ça fait chaud au cœur de voir un groupe s'essayant au mélange contre nature, sans filet et d'un naturel impertinent, ce qui est rare en ces temps morose et où règne le conformisme musical. Une démarche qui force le respect et un potentiel carrément énorme. J'attends de pied ferme le prochain album.

note       Publiée le samedi 22 octobre 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Plastofilène".

notes

Note moyenne        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Plastofilène".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Plastofilène".

dwarf oscar › jeudi 2 août 2007 - 01:20  message privé !
"Rien à voir avec le metalcore de ses compatriotes, non" Bah si justement, y'a un (léger) rapport en la personne de Math Metzger, qui officie également au sein de Klone!
jajard › lundi 22 mai 2006 - 18:24  message privé !
yeah!! le groupe de part chez moi culte (Poitiers). Anthurus d'Archer est à découvrir en live, surtout ne les ratez pas s'ils passent par chez vous.
Note donnée au disque :