Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesLLoudblast › Sensorial treatment

Loudblast › Sensorial treatment

10 titres - 38:53 min

  • 1/ Fatal attraction
  • 2/ From beyond
  • 3/ Visions of your fate
  • 4/ Agony
  • 5/ Trepanning
  • 6/ Rebirth
  • 7/ Infinite pleasures
  • 8/ Malignant growth
  • 9/ Pouss mouss
  • 10/ Oath of allegiance (bonus)

enregistrement

Ww Studios, 1989.

line up

Stephane Buriez (guitare, chant), F. Jamin (basse), Nicolas Leclercq (guitare), Thierry (batterie)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
Styles personnels
thrash/death metal

Ah ca y est je le tiens ! Enfin un cd de loudblast qui tient bien la route (avec leur surprenant "Fragments") ! Bon, hein je ne vais pas refaire ma théorie sur la girouette, mais bon en 1989 émergeait le death, et bien évidemment loudblast sur ce "Sensorial treatment" s'engouffre dans la brèche et propose donc un disque mi-death, mi-thrash à l'efficacité difficile à remettre en cause. Plus calme que sur la démo précédente, Loudblast propose un death/thrash bien speed, encore en phase de recherche de personnalité (faudra attendre "Sublime dementia" pour cela), porté par des power chords intelligement agencées, une section rythmique qui envoie sacrément la purée avec ses patterns hyper speeds très souvent à la limite du blast, et un chant assez "aboyé" genre "je balance deux syllabes a chaque intervention"... Bref jusque là pas grand chose qui différencierait ce "Sensorial treatment" de la masse, car du death/thrash il y en avait quand même pas mal... Non, ce qui me fait dire que je tiens ici un excellent disque du genre c'est cette spontanéité. Quelques breaks sombres par ci, par là, des accélérations clichées mais efficaces, des tubes ("Malignant growth en tête), une basse super audible... Surprenant donc ! Et pourtant, les premières écoutes ne m'étaient pas apparues fantastique, puis petit petit le disque s'est ancré et les qualités ressortirent alors... Quand je vous dis que je suis surpris... Après, on ne tient pas non plus une vraie perle, dans le même genre un "Beneath the remains" de Sepultura fait mille fois plus l'affaire, mais il faut bien avouer qu'il est bien plaisant ce "Sensorial treatment", avec ce son si particulier et ses compos bien foutues... Ceci etant dit, je préfère largement les versions présentes sur le "Licensed to thrash", plus agressives, crades et puissantes. M'enfin au final voilà bien un disque certes cliché mais efficace... Bon début donc.

note       Publiée le mercredi 19 octobre 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Sensorial treatment".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Sensorial treatment".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Sensorial treatment".

Dane › jeudi 29 août 2013 - 11:14  message privé !

Disincarnate a le son Scott Burne, bien caractéristique de l'époque.

Potters field › samedi 19 janvier 2008 - 14:14  message privé !
j'en ai chié pour le trouver celui-là, à l'epoque ou je le cherchais. ben je le prefere largement a disincarnate, qui m'a toujours fait exploser l'emmerdomètre. sublime dementia reste surement ce qu'ils ont fait de mieux, mais sensorial, il y a ce coté altars of madness que j'aime beaucoup.
gab › jeudi 20 octobre 2005 - 18:13  message privé !
Bah moi à part des morceaux par-ci par là... Loudblast... J'accrochais bien à "Dinsincarnate" quand j'ai connu... En plus le batteur (Thierry P.) avait un jeu plus intéressant que le batteur actuel, c'est le moins qu'on puisse dire... Mais, le gout de préfabriqué reste trop présent pour moi.
gab › jeudi 20 octobre 2005 - 18:08  message privé !
Bah moi à part des morceaux par-ci par là... Loudblast... J'accrochais bien à "Dinsincarnate" quand j'ai connu... En plus le batteur (Thierry P.) avait un jeu plus intéressant que le batteur actuel, c'est le moins qu'on puisse dire... Mais, le gout de préfabriqué reste trop présent pour moi.
pokemonslaughter › jeudi 20 octobre 2005 - 17:55  message privé !
avatar
je parlai de la seconde partie sur la réédit de licensed to thrash... c'est la démo "sensorial treatment" ... pas trop fan de la première démo aussi...