Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSol Invictus › Thrones

Sol Invictus › Thrones

  • 2002 - Tursa, Tursa029CD (1 cd)

cd | 10 titres

  • 1 Gods
  • 2 Do and say
  • 3 Gonesville
  • 4 Thrones
  • 5 Then he killed her
  • 6 In God we trust
  • 7 Driftwood thrones
  • 8 The thrill is gone
  • 9 No Gods
  • 10 In the blink of a star

enregistrement

Redroom, Sheffield, Angleterre. Produit par Matt Howden

line up

Karl Blake (basse, chœurs), Tony Wakeford (chant, guitare, clavier, basse), Matt Howden (violon, percussions, claviers), Sally Doherty (flûte, chant féminin), Eric Roger (trompette, cornet, choeurs, flûte à bec), Renée Rosen (piano)

chronique

Styles
folk
gothique
Styles personnels
goth folk cabaret expérimental jazzy

On ne change pas une équipe qui gagne et ça repart donc pour un tour pour l'équipe Tony Wakeford-Matt Howden-Karl Blake-Sally Doherty-Eric Roger-Renée Rosen. Serait-ce trop audacieux que de parler de trilogie en comparant cet opus aux deux précédents ? Pas totalement, à condition que le terme d'évolution y soit inclu. Il ne s'agirait en effet pas de croire que le groupe se repose sur les lauriers de cette alchimie si constructive. Certes, les structures sont typiques de Sol Invictus, une base dark folk mélancolique enrichie de violon, de touches martiales et symphoniques. Pourtant, sur 'Hill of crosses' déjà, nos Anglais s'étaient autorisés quelques audaces comme une discrète touche jazzy. Cet aspect montre à nouveau le bout de son nez car si 'Thrones' débute de manière très classique par du dark folk estampillé Sol Invictus, ce sont clairement une rythmique et des cuivres jazzy que l'on trouve sur 'Gonesville' et 'The thrill is gone', accompagnés par un piano cabaret, même si le violon de Matt vient par bribes compliquer les interprétations. L'auditeur n'est pas au bout de ses surprises, à commencer par l'introduction indus bruitiste de 'In God we trust', chanson clairement expérimentale mêlant rythmique jazzy, bruits, cuivres néoclassiques...On notera une présence accrue du piano et une réduction de la place du chant (trois titres instrumentaux tout de même). Du coup, on s'interroge...Alors oui, 'Thrones' est plus original, plus torturé aussi, très expérimental surtout et il perd dans ce processus une certaine cohérence quant à ses atmosphères. L'aspect mélodique est moins poussé et si les chansons sont bonnes, elles n'ont clairement pas l'impact émotionnel de 'In a garden green', 'German requiem' et autres pièces des opus précédents. Doit-on en conclure que contrairement aux apparences, la formation magique est en perte d'inspiration ? Sans aller jusque là, il est clair que si l'audace va crescendo, une certaine fatigue dans la composition peut se ressentir...C'est d'ailleurs le dernier disque que Sol Invictus enregistrera avec ce line-up, forcé quelque peu par la faillite de World Serpent mais était-ce forcément un mal ? Peut-être pas, toujours est-il que 'Thrones' est un bon album, ne l'oublions pas.

note       Publiée le jeudi 13 octobre 2005

partagez 'Thrones' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Thrones"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Thrones".

ajoutez une note sur : "Thrones"

Note moyenne :        9 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Thrones".

ajoutez un commentaire sur : "Thrones"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Thrones".

zugal21 › jeudi 5 décembre 2013 - 18:09  message privé !

C'est tout bon. J'aime bien. Parfois jazzy. Par contre, ayant racheté pas mal de Sol dans la belle réédition, je n'écoute pas trop le cd2 quand il y en a un : deux fois je suis tombé sur des bonus superdaubesques fort désagréables à écouter. Des fois c'est pire que ça : sur la réédition de King and Queen, les bonus sont à la suite de l'album sur le même cd ... un live, joué et chanté horriblement faux

Note donnée au disque :       
juj › vendredi 4 janvier 2008 - 10:06  message privé !
très réussi ; bon, je suis toujours vaguement frustré par sa manie des morceaux joués d'abord en instru, parfois en version écourté, avant de le rejouer chanté un peu plus loin, mais faut reconnaître que ça soude solidement les disques ; et puis, l'humour lugubre de tonio, "in god we trust, but not too much" ; et driftwood thrones a l'étoffe des chansons de king & queen : simple et brutal restage dans la tête
Note donnée au disque :       
cyberghost › jeudi 13 octobre 2005 - 21:11  message privé !
Je ne connais de Sol Invictus que ce disque, et je dois dire que j'aime beaucoup : certains éléments sont effectivement surprenant, notamment l'utilisation d'une basse saturée, qui rajoute néanmoins une touche assez particulière à certains morceaux tels que l'excellent "Then he killed her"... la touche Jazzy, aussi, sur le diptyque "-Gone-" est vraiment envoutante ... Sinon dans l'ensemble , je trouve ça très bô , et très classieux
Note donnée au disque :       
Slugbait › jeudi 13 octobre 2005 - 12:09  message privé !
Un album très original de Sol invictus... Ils reviendront à une musique folk aux relents plus traditionnels sur le dernier en date, 'the devil's steed'
Les.Mondes.Gothiques › jeudi 13 octobre 2005 - 08:55  message privé !
je l'éCOute en ce mOMenT MêmE au TAf . . Il m'aidE à AFFROnTer Une jOUrnéE quI s'aVèRe êtRe Une bONne VieilLe jOurnée de DAube PUAnte . .
Note donnée au disque :