Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSol Invictus › The hill of crosses

Sol Invictus › The hill of crosses

  • 2001 • Tursa Tursa028CD • 1 CD

cd • 10 titres

  • 1Chime the day
  • 2A German requiem
  • 3Black dawn
  • 4December song
  • 5Eve
  • 6Chime the night
  • 7God told me to
  • 8The street of many murders
  • 9Hundreds
  • 10Hill of crosses

enregistrement

Redroom, Angleterre. Produit par Matt Howden

line up

Karl Blake (basse, chœurs), Sally Doherty (flûte, chant féminin), Jane Howden (chœurs), Matt Howden (violon, chœurs), Eric Roger (trompette, cornet, chœurs, flûte à bec), Renée Rosen (piano), Tony Wakeford (chant, guitare, basse)

remarques

chronique

Styles
folk
gothique
Styles personnels
dark folk symphonique / goth folk

Certains parfois en viennent à se demander si des projets de dark-folk comme Death in June ou Sol Invictus sont réellement des groupes étant donné qu'ils comptent tous un seul membre stable et qu'à priori, ce leader est à la base de tous les morceaux. Pourtant, toute écoute attentive de la discographie de ces formations révèle que oui, il s'agit bien de groupes, à géométrie variable certes, mais dont les divers membres influencent clairement les atmosphères et l'écriture des chansons. Depuis l'opus précédent, le merveilleux 'In a garden green', on sent Tony Wakeford appuyé par une solide équipe (le magicien du violon Matt Howden, Karl Blake à la basse, Eric 'Gae Bolg' Roger à la trompette et aux choeurs, Sally Doherty à la flûte et aux chants...), confiance qui se sent dans la richesse et la profondeur de la texture des titres. 'Hill of crosses' s'inscrit dans la continuité de 'In a garden green' de par son aspect mélodique très travaillé, avec de-ci de-là, de petites audaces nouvelles comme la touche jazzy de 'December song', la pointe néoclassique de 'Chime the night'...Les talents de chaque protagoniste sont utilisés de manière on ne peut plus efficace, ce qui est particulièrement sensible dans les parties de cuivre et de chant féminin. Si la mélancolie baigne cet album, on y sent tout de même un éclair de lumière qui contraste avec les disques de jeunesse plus pessimistes...Ce qui n'empêche pas la présence de morceaux plus martiaux dont l'excellent 'Hundreds'. Bref, ce fabuleux mélange d'influences dark folk, cabaret, symphoniques, martiales confirment sans hésitation Sol Incitus dans sa position de groupe-phare de la scène néo-folk.

note       Publiée le jeudi 13 octobre 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "The hill of crosses".

notes

Note moyenne        10 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The hill of crosses".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The hill of crosses".

allobroge › mardi 27 mai 2014 - 23:58  message privé !

Sommital dans l'œuvre de Tony, bref Everestien!

Note donnée au disque :       
novy_9 › samedi 30 novembre 2013 - 10:56  message privé !

Sol Invictus, Death In June & co sont vraiment des groupes que j'écoute en automne et en hiver, rarement le reste de l'année, vivement la premiére neige que je me passe "Winter Sadness" de Sixth Comm !

novy_9 › vendredi 29 novembre 2013 - 11:28  message privé !

"December Song" me fait toujours craquer ... j'adore cette trompette .. écouté ce matin au réveil que du bonheur.

zugal21 › jeudi 28 février 2013 - 15:09  message privé !

j'entends pas "veudjaïneu requiem" comme wotz, et je le regrette. Tony gagnerait à être drôle. Sinon, quatre boules, mais comme tout Sol, à petites doses.

Note donnée au disque :       
Wotzenknecht › jeudi 9 février 2012 - 13:05  message privé !
avatar

Suis-je le seul à entendre "Vaginaaa Requiem" quelle que soit la version du second morceau ? Ca me l'a toujours gâché... Sinon en effet, 'Eve' est bien plus belle en acoustique (sur la compile Ascension of Motherdance ce me semble)