Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAnekdoten › Waking the dead, live in Japan 2005

Anekdoten › Waking the dead, live in Japan 2005

cd | 11 titres

  • 1 Monolith [6:26]
  • 2 From Within [7:57]
  • 3 Kiss Of Life [4:44]
  • 4 Hole [11:17]
  • 5 SW4 [5:59]
  • 6 Moons Of Mars [2:39]
  • 7 The Sun Absolute [5:16]
  • 8 Ricochet [5:53]
  • 9 Gravity [9:26]
  • 10 This Too Will Pass [7:09]
  • 11 Sad Rain [12:03]

enregistrement

Tokyo Kinema Club, Tokyo, Japon, 25 et 26 février 2005

line up

Nicklas Berg (chant, guitare, mellotron), Anna Sofi Dahlberg (mellotron, claviers, choeurs), Jan Erik Liljeström (basse, chant), Peter Nordins (batterie, mellotron)

remarques

Il s'agit du pressage cartonné japonais à tirage limité

chronique

Assurément, le groupe progressif suédois Anekdoten ne doit plus trop bien savoir où il en est de son art, de sa carrière, et du reste. Ce trouble de la personnalité qui persiste depuis les premiers jours se manifeste aujourd'hui d'une bien étrange manière. Au point même d'affecter les membres du groupe qui ont une façon toute personnelle de traduire cette confusion qui les anime : d'un disque à l'autre, le batteur Peter Nordin hésite à ajouter un s pour ponctuer la fin de son nom, alors que Nicklas Berg, lui, nage de toute évidence en pleine crise identitaire puisqu'il a troqué son nom de famille pour un patronyme à résonance plus internationale. Celui qu'il faut appeler désormais Nicklas Barker revient donc avec un album live sous les bras portant le titre doucement ironique de "Waking The Dead". Car, oui, osons poser la question : quand Anekdoten va-t-il enfin se réveiller ? Il semble plus que jamais empêtré aujourd'hui dans un cauchemar surlequel il n'a plus aucune emprise. En concentrant son répertoire sur ces deux dernières réalisations studio, Anekdoten prend le pari de pouvoir prendre son envol sur des compositions qu'il pense suffisamment convaincante et aboutie. C'est en tout cas l'occasion de donner une seconde chance à quelques uns des titres du très fade "Gravity". Les afficionados trancheront - ma gorge peut-être - mais si le pari était courageux, il n'est hélas par relévé selon moi. Trop de titres semblent hésitants (sans parler de la voix), pas assez nets dans leur mise en place ("From Within") alors que d'autres réussissent à véhiculer cette atmosphère genre pétale de rose fanée si caractéristique ("Hole", "SW4" ou "Moons of Mars"). Curieusement, le seul travers hérité de Robert Fripp que Barker ne dénigre pas, c'est cette sale habitude d'inclure des inédits sans grand intérêt histoire de pousser à la consommation. Pour ceux qui ne possèdent pas la version remaster de "Vemod", ce sera toutefois pour vous la seule chance d'écouter un titre comme "Sad Rain". Le nouveau Anekdoten est un non-évènement, un album très moyen qui n'a pour seul réel objectif que de faire patienter les fans avant leur nouvel album espéré au plus tôt pour 2007.

note       Publiée le lundi 10 octobre 2005

partagez 'Waking the dead, live in Japan 2005' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Waking the dead, live in Japan 2005"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Waking the dead, live in Japan 2005".

ajoutez une note sur : "Waking the dead, live in Japan 2005"

Note moyenne :        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Waking the dead, live in Japan 2005".

ajoutez un commentaire sur : "Waking the dead, live in Japan 2005"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Waking the dead, live in Japan 2005".

morningrise › jeudi 16 septembre 2010 - 18:42  message privé !

6 boules et ce n'est pas volé ! Géantissime, faut connaitre le progressif avant de jacasser dessus !

Note donnée au disque :       
morningrise › samedi 15 août 2009 - 01:11  message privé !

Moi je trouve ce CD excellent... Anectdoten n'a rien d'un vulgaire plagiat de KC..

Note donnée au disque :       
bubble › mercredi 12 octobre 2005 - 15:40  message privé !
ah ok .. il se marie avec le bassiste alors ?
Progmonster › mercredi 12 octobre 2005 - 15:20  message privé !
avatar
J'apprends à l'instant qu'il est en instance de divorce. Sur le prochain album studio, Nicklas Berg, connu aujourd'hui sous le nom de Nicklas Barker, se fera désormais appeler Nicklas Liljeström...
Note donnée au disque :       
Darkanar › mercredi 12 octobre 2005 - 10:14  message privé !
Je ne vois pas de quoi tu parles, Fracture... tout comme je ne saisis pas bien le sens des permiers messages... Il y a apparemment des commentaires qui ont disparu dans la nature.