Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAudiopixel › Memento rumori

Audiopixel › Memento rumori

cd • 9 titres

  • 1Je te parle maintenant, même si tu ne répondras jamais
  • 2Rumori brouillon
  • 3J'ai plus de peine pour un chat écrasé
  • 4Puzzle fragment/pop shove-it
  • 5Velocity ballerina
  • 6Origami mon ami
  • 7Rumori papillon
  • 8From Caldas da Rainha to São Martinho do Porto
  • 9Natas

extraits audio

  • Il y a des extraits audio pour ce disque. Vous devez être membre pour les télécharger : devenez membre.

enregistrement

En différents lieux et à différents moments entre 2002 et 2005 à Brest, Lisbonne, Quimperlé et Nantes.

line up

Miguel Constantino (guitare, réalisation sonore), Shuang Song (voix sur les titres 1/ 4/ 8/ 9/), Stéphane Laporte (basse et piano sur 1/ et 3/, manipulation de bande sur 2/, production conseil), Faustine Seilman (piano sur 5/), Carla Pallone (violon sur 7/), Eric Pasquereau, Arthur de la Grandière (guitares électriques sur 1/), Jonathan Kingsley Seilman (basse sur 9/), Pierre-Antoine Parois (batterie sur 9/), Luna ("kitty" sur 3/).

remarques

chronique

Voici une belle découverte ! Derrière le nom d'Audiopixel se cache le guitariste avant-garde Miguel Constantino, dont "Memento rumori" est l'opus n°1, même s'il a déjà participé à la production d'autres artistes du label nantais Effervescence. Cherchant à obtenir une palette de sons riche et colorée à partir de sa guitare et d'un appareillage particulier, le caractère expérimental de ses recherches est ici totalement camouflé derrière des compositions pop graciles, envoûtantes, déliant leurs harmonies par des suites d'accords qui semblent évidentes, aux textures la plupart du temps soyeuses et voluptueuses. L'influence du Christian Fennesz de "Venice" est palpable. Par ailleurs, ceux qui fréquentent les artistes du label mego ne seront pas dépaysés puisqu'on retrouve aussi les échos electro-pop, soufflant la glace et le feu, de Tujiko Noriko - impression renforcée par la présence sur plusieurs titres d'une voix féminine qui chante en chinois (à défaut de japonais...) Dans ce disque, les grésillements et autres drones se confondent avec la la pluie qui tombe, les boucles de guitare se répercutent de manière hypnotique comme les anneaux qui s'étalent à la surface de l'eau lorsqu'on y fait contact. Ainsi, nous sommes presque constamment dans l'élément liquide. La tempête se lève parfois lors d'interludes noisy plus agressifs, mais globalement, il s'agit d'une eau calme, qui incite au rêve et à la méditation, par des ritournelles souvent tristes et fantômatiques, distillant une atmosphère de douceur et de mélancolie. A la guitare ondulante et aquatique déformée par le dispositf particulier mis en place (table de mixage, pédales samplers, câblage spécial) se mêlent parfois une guitare acoustique, un piano lointain. Et quand Shuang Song pousse la chansonnette de sa voix d'enfant sur cette eau frémissante, on n'a qu'une envie, c'est d'y plonger. Il manque peut-être encore un petit quelque chose, un brin de cohérence, de développement, pour arriver à un vrai grand disque. Mais j'attends tout de même avec impatience la suite de ce trop court album. Et courez voir Audiopixel qui va bientôt se produire sur scène ; ça doit en valoir la peine.

note       Publiée le dimanche 9 octobre 2005

Dans le même esprit, Trimalcion vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Memento rumori".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Memento rumori".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Memento rumori".

Trimalcion › lundi 10 octobre 2005 - 21:31  message privé !
avatar
j'ai trouvé 2 titres (les 2 titres "acoustiques" de l'album) en écoute