Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesFFragments Of Sentience › Hiatus

Fragments Of Sentience › Hiatus

3 titres - 26:30 min

  • 1/ Σ (√ infamie) = 7.000.000/0 (6:32)
  • 2/ Décrystallisation Psychique (8:34)
  • 3/ Hiatus Néfaste (11:24)

enregistrement

Québec, canada, 2005

line up

Shlin (guitare), Néant (chant), Néphaste (batterie), Moses (basse, choeurs), Nakhtal (guitare)

chronique

Styles
metal extrême
progressif
Styles personnels
black/death

Le Québec m'honore en me faisant parvenir la première autoproduction de Fragments of Sentience, jeune créature pentacéphale dont les influences majeures sont Die Apokaliptischen Reiter, Opeth et Korova. Pamphlet nihiliste qui fait la peau à la connerie ambiante, "Hiatus" se veut la célébration de la fin des temps, plus si éloignée finalement, où l'homme ne sera plus amené à fouler de ses pieds le sol d'un monde auquel il appartient et qu'il a cru, à tort, pouvoir s'approprier. Les trois plages de ce premier EP sont un excellent témoignage des capacités du groupe, tant en terme de composition, complexes, fouillées, bien pensées et arrangées, qu'en matière d'interprétation. Chaque musicien excelle derrière son instrument, mais j'ai particulièrement apprécié le jeu de Moses, leur bassiste, dont le style plus cossu au service d'une musique téméraire pemet à Fragments of Sentience d'être autre chose qu'un vulgaire groupe de plus dans la vaste étendue de la scène black/death. Néant, son chanteur, enfant illégitime et enroué de Bernie Bonvoisin, sort ses tripes sur tous les titres, d'un fatalisme inévitable. Il a la plume aiguisée et cultivée. Au passage, on appreciera à sa juste valeur un néologisme tel que asthénosphéresque... Les membres du groupe m'ont explicitement demandé de pointer du doigt les défauts éventuels ou autres remarques. Eh bien, mis à part un très court passage sur le premier titre où le chanteur donne dans la caricature - mais je présume que c'est voulu - le seul reproche que je pourrais formuler à leur encontre s'attarderait sur la production. Non pas qu'elle soit mauvaise ; elle est soignée. Peut-être trop à mon goût. Je ne sais pas ; je me dis qu'une telle musique pourrait sonner diablement plus redoutable et bien plus lourde si elle pouvait s'enrichir de quelques rondeurs. Je suis amateur de vrombissement de guitares, pas spécialement de grésillements perpétuels. Bien sûr, la comparaison est exagérée, et ce n'est là qu'une matière de goût. En même temps, je me dis qu'avec un gros son à la Neurosis ou à la Converge, rien de pourrait résister à Fragments of Sentience.

note       Publiée le vendredi 7 octobre 2005

partagez 'Hiatus' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Hiatus"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Hiatus".

ajoutez une note sur : "Hiatus"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Hiatus".

ajoutez un commentaire sur : "Hiatus"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Hiatus".