Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCAlice Cooper › The Alice Cooper show

Alice Cooper › The Alice Cooper show

cd | 11 titres

  • 1 Under my wheels
  • 2 Eighteen
  • 3 Only women bleed
  • 4 Sick things
  • 5 Is it my body ?
  • 6 I nerver cry
  • 7 Billion dollar babies
  • 8 Devil's food / The black widow
  • 9 You and me
  • 10 I love the dead / Go to hell / Wish you were here
  • 11 School's out

enregistrement

Enregistré live durant la tournée américaine de 1977

line up

Alice Cooper (chant), Pentti Glan (Pentti "Whitey" Glan) (batterie), Steve Hunter (guitare), Fred Mandel (claviers), Prakash John (basse, chant), Dick Wagner (guitare, chant)

chronique

Styles
rock
Styles personnels
théâtral

Il en aura fallu du temps pour que sorte enfin le premier album live d'Alice Cooper, après 10 opus studio tout de même ! Première constatation, une déception, la durée, l'album ne dure qu'une quarantaine de minutes, déjà, je ne comprends pas, un double-live n'aurait vraiment pas été de trop. Mais n'empêche, quel live de tueur... Heureusement, la set-list est énorme, QUE des hits. Le premier moment incroyable est cette version démente d'"I'm eighteen", très très forte, intense, avec d'excellents soli un peu partout. Ah la la, du très grand art. Même si les récents albums sont moins rock n' roll qu'avant, en live, Alice reste une référence. Les trois slows ("Only women bleed", "I never cry" et "You and me") sont de véritables réussites pleines d'émotion et passent parfaitement l'épreuve de la scène. L'atmosphère inquiétante et horrifique de la musique d'Alice est bien retranscrite notamment sur le très sombre "Sick things" (hélas trop court !) ou l'énorme duo "Devil's food / The black widow" avec la narration fabuleuse de l'acteur Vincent Price. La performance du groupe est tout ce qu'il y a de plus acceptable avec une interprétation live appropriée, le point d'orgue étant certainement cette version bien furieuse de "Wish you were here" avec des soli excellent, proche de ceux du "Transylvania" d'Iron Maiden qui sortira 2 ans et demi plus tard. Ce live n'est peut-être pas considéré comme un standard du genre, pourtant je le trouve excellent et très réussi et surtout, très caractéristique des 70's avec un son si particulier. Un must !

note       Publiée le dimanche 2 octobre 2005

partagez 'The Alice Cooper show' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "The Alice Cooper show"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "The Alice Cooper show".

ajoutez une note sur : "The Alice Cooper show"

Note moyenne :        8 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The Alice Cooper show".

ajoutez un commentaire sur : "The Alice Cooper show"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The Alice Cooper show".

vargounet › vendredi 15 février 2013 - 17:49  message privé !

Ca fait des années qu'il tourne celui là aussi, énormissime puis une ambiance intimiste, des morceaux retravaillés voir peaufinés pour la scène. Un live qui sert à quelque chose et à prendre complètement à part, indispensable !

Note donnée au disque :       
taliesin › vendredi 15 février 2013 - 13:16  message privé !

Vind'd'jouss, mais il est gigantesquissime ce live ! Sûrement un des meilleurs albums en concert de toute l'histoire du rock dur ;-) Les titres sont effectivement bien choisis !

Note donnée au disque :       
Solvant › jeudi 27 décembre 2007 - 02:25  message privé !
Live énorme. Que dire d'autre ? Sa durée est idéale, sans surplus, sans intro-longuettes ni versions instru.. Aucun temps mort, nous voici immergé totalement. Du direct annihilant 30 ans d'espace-temps. Plus qu'un modèle du genre, un témoignage qui remue le foie et les fantasmes de cette époque. 'Ah si on avait pu vivre 77' !
Note donnée au disque :       
superbolt › lundi 3 décembre 2007 - 11:52  message privé !
cas particulier cet album, il est bon voir très bon mais pourquoi ? Voilà peut être la réponse: Le son est déja excellent, le groupe maitrise chaque instant et pourtant alice n'est pas là, alice est bourré chaque soir, alice chante faux mais c'est également cela qui donne une putain de dynamique à ce disque purement rock'n roll ! d'ailleurs le seul témoignage visuel de cette époque demeure le live sorti à l'époque " alice and friends" ou devant plus de 80 000 personnes alice est tellement raide qu'il n'arrive plus à chanter, le coté théatral atteint son ampleur voir un peu trop, lorsque alice mitraille des poulets géants ( mannequin ) en détective privé durant le morceau " lace and whiskey" ça devient lourd ! D'ailleurs quelques semaines après cette tournée, alice fera un sérieux stage de plusieurs mois à l'asile !
Note donnée au disque :