Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSieben › Ogham inside the night / Sex and wildflowers

Sieben › Ogham inside the night / Sex and wildflowers

  • 2005 - Trisol, TRI 240 CD (2 cd digipack)

cd ogham inside the night | 12 titres

  • 1 Ogham the sun
  • 2 Ogham the spirit
  • 3 Ogham in the soul
  • 4 Ogham the moon
  • 5 Ogham the melody
  • 6 Ogham the knowledge
  • 7 Ogham on the hill
  • 8 Ogham inside the night
  • 9 Ogham the blood
  • 10 Ogham in the ground
  • 11 Ogham the blade
  • 12 Ogham carved in the tree

cd sex and wildflowers | 15 titres

  • 1 Spring snowdrop
  • 2 Forget me not
  • 3 Virgin in the green
  • 4 John in the pulpit
  • 5 Knudlustysummer
  • 6 Deadly nightshade
  • 7 Bleeding heart
  • 8 Winter snowdrop
  • 9 Love's promise
  • 10 Loki
  • 11 Deathlust
  • 12 Bluebell
  • 13 Handfasting
  • 14 Crimson clover
  • 15 Loki rides again

enregistrement

OGHAM INSIDE THE NIGHT: Redroom Studio, Sheffield, Angleterre, avril 2004-février 2005. SEX AND WILDFLOWERS, Redroom Studio, Sheffield, Angleterre, printemps 2003-hiver 2005. Produit par Matt Howden.

line up

Matt Howden (chant, violon, guitare, programmation), Jason White (cajon), Carlos Boll (guitare, choeurs), Manos K (guitare sèche), Kostas T (clarinette), Viki S (violoncelle), Sofia S (flûte), Manos V (cor), Stamos A (basse), April Howden (choeurs), Marco 'il blue' (xylophone), Paolo Dellapiana (accordéon), Roberto Maria Clemente (guitare), William Faith (guitare, choeurs), Monica Richards (chant), Fabrizio Modonese Palumbo (guitare, e bow), Simone Salvatori (choeurs), Andy Weaver (choeurs), Jane Griffiths (choeurs), Chris Eckman (guitare, choeurs)

remarques

Ogham est une figure de la mythologie celte qui aurait également crée une sorte d'alphabète. 'Sex and wildfowers' a été remasterisé pour cette édition.

chronique

Merci monsieur Matt Howden, merci pour cette musique si merveilleuse qui est la vôtre. Elle est à l'image de cette nature à laquelle vous rendez hommage, si simple mais si profondément émouvante, reçelant sans cesse moult petits secrets que nos différentes humeurs nous révèlent au fur et à mesure. Un rythme, quelques notes pincées pour compléter la rythmique, puis vos magnifiques et mélancoliques envolées de violon; les fées qui se sont penchées sur votre berceau devaient vous aimer vraiment pour vous avoir donné le don de faire danser ainsi l'archet entre vos doigts magiques. Le reste, c'est votre voix qui le fait, et c'est beau. Quand j'écoute des morceaux tels que 'Ogham the sun', 'Ogham the spirit' ou 'Ogham the moon', j'ai l'impression de me promener dans la campagne anglaise, celle-là même qui inspira à Wordsworth son poème 'Daffodils' ou à Thomas Hardy l'arrière plan de la plupart de ses romans, une nature emplie de vallons ombragés, de forêt où les anciens dieux n'ont pas encore perdu leur pouvoir, où ceux qui savent ouvrir leur coeur peuvent encore croiser de temps à autre une fée...Et si la plupart des invités qui vous suivent en cette belle aventure sont inconnus du grand public (les groupes Larsen, Défilé des Ames...), d'autres, en revanche sont plutôt prestigieux, ainsi Monica Richards et William Faith de Faith and the Muse que l'on retrouve aux vocaux de 'Ogham the knowledge' ou encore Simone Salvatori de Spiritual front. Vous êtes un artiste généreux, monsieur Howden, et vous avez le goût des belles choses. C'est ce qui explique probablement que vous nous livriez ce magnifique cd dans un somptueux digipack avec en prime votre précédent opus' Sex and wildflowers' agrémenté de 4 titres bonus. Comme je vous comprends, on y retrouve le même genre d'atmosphère profonde et mystérieuse où la nature est reine, en plus tribal peut-être, comme un pendant sombre. Parfois, je me surprends même à trouver quelques similitudes entre votre chant et celui de Brendan Perry de Dead can dance. Une chose est sûre, je m'immerge pleinement dans la mélancolie poignante de 'Virgin in the green' ou les gigues endiablées, voir torturées de 'Forget me not' ou' John in the pulpit'...Mon Dieu, vos lignes sont si simples et si insondables à la fois...Oui, merci monsieur Howden, merci pour ces moments de bonheur quasi magiques...

note       Publiée le lundi 26 septembre 2005

partagez 'Ogham inside the night / Sex and wildflowers' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Ogham inside the night / Sex and wildflowers"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Ogham inside the night / Sex and wildflowers".

ajoutez une note sur : "Ogham inside the night / Sex and wildflowers"

Note moyenne :        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Ogham inside the night / Sex and wildflowers".

ajoutez un commentaire sur : "Ogham inside the night / Sex and wildflowers"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Ogham inside the night / Sex and wildflowers".

Solvant › dimanche 20 mai 2012 - 23:49  message privé !

eh les gars va falloir ressortir le pieu, la gousse d'ail et la balle en argent !

Les.Mondes.Gothiques › dimanche 20 mai 2012 - 23:42  message privé !

jE mE reveILlE 7 Ans APrèS CETTE ChRoNIqUE ... et je ne pEUx meTTre qUe 6 BoULEttEs :/

corbak › lundi 24 décembre 2007 - 16:47  message privé !
Certains coté m'ont évoqué la féérie qu'on peut ressentir à l'écouter de certains Current 93. C'est apaisant et imposant comme disque, tout simplement beau. 2 CDs pour un conte finalement tres long et qu'on ne voit pas passer, comme Myrddin, ce disque c'est en boucle qu'il tourne et à chaque écoute je tends l'oreille pour découvrire une subtilité qui m'avait auparavant échappé. Inépuisable : chef d'oeuvre.
Note donnée au disque :       
Myrddin › samedi 1 avril 2006 - 01:45  message privé !
Un artiste unique qui nous livre depuis plusieurs années une musique d'une maturité incroyable, maîtrisée de bout en bout et d'une mélancolie à faire frémir les plus endurcis, tout en sachant faire preuve d'auto-dérision (Bleeding heart). A mes yeux, c'est l'album de la consécration, parfait de bout en bout. Impossible d'appuyer sur la touche "Eject" du lecteur, je l'écoute en boucle au boulot depuis des mois. Je suis cependant un poil déçu du duo avec Monica Richards, sa voix n'étant pas assez mise en avant et ne dévoilant pas tout son potentiel émotionnel. A part ça, un pur chef d'oeuvre, un travail d'orfèvre par un joaillier de génie.
Note donnée au disque :       
Slugbait › lundi 26 septembre 2005 - 23:38  message privé !
Ah! Sieben sur guts ! Merci Matt Howden, et merci Twilight, tu es un homme de goût ! Ce double album est absolument somptueux. "Ogham inside the night" présente des morceaux entierement basé autour du violon (début en note piquées, nappes, mélodies), aggrémentés de cajun (excellent idée d'ailleurs! cet instrument est formidable) et de quelques invités de marque. Sex and wildflowers est plus tribal en effet, plus rock peut etre aussi... Il n'y a rien a jeter ici, cette musique est simple, riche et par dessus tout, tres belle. (Sinon, rien à voir, mais j'ai bien aimé ta citation du poème "Daffodils" de Wordsworth, poeme superbe que nous nous étions permis de mettre en musique, avec un groupe d'amis) En tout cas, écoutez cet album de Sieben, il s'agit vraiment d'une perle !
Note donnée au disque :