Vous êtes ici › Les groupes / artistesPPhoenix › Cantafabule

Phoenix › Cantafabule

14 titres - 72:08 min

  • 1/ Invocatie (10:52)
  • 2/ Norocul Inorogului (3:33)
  • 3/ Scara Scarabeului (2:30)
  • 4/ Definul, Dulce Dulful Nostru (10:57)
  • 5/ Uciderea Balaurului (2:32)
  • 6/ Stima Casei (5:26)
  • 7/ Pasarea Calandrinon (0:43)
  • 8/ Filip Si Cerbul (4:43)
  • 9/ Vasiliscul Si Aspida (3:39)
  • 10/ Sirena (4:23)
  • 11/ Pasarea Roc..k And Roll (5:50)
  • 12/ Cintic Lu A Cucuveaua Lliei (7:25)
  • 13/ Zoomahia (6:22)
  • 14/ Phoenix (3:13)

enregistrement

Roumanie, 1975

line up

Nicolae Covaci (guitare, chant), Iosif Kappl (basse,chant, violon), Mircea Baniciu (chant, guitare), Ovidiu Lipan (batterie, bongos, gongs, chimes, tambourin), Gunter Reininger (piano, piano électrique, synthétiseur, orgue, celeste)

remarques

chronique

L'histoire du groupe roumain Phoenix est assez incroyable dans son genre et je ne résiste pas à vous en toucher un mot, même si après il y aura encore quelques ronchons pour me faire le reproche de ne pas assez parler de musique... "Cantafabule" (et non pas "Cantofabule" comme indiqué sur la pochette) est leur quatrième album - un double qui plus est - et accessoirement aussi, paraît-il, une pièce majeure de la musique populaire qui tente comme elle peut de se faire un nom derrière le rideau de fer. Le groupe existe depuis le milieu des années soixante et doit composer le plus clair de son temps avec les fréquentes interdictions imposées par le régime. Le succès aidant, Nicolae Covaci, leader du groupe, commence à caresser des rêves d'émancipation et finit par s'exiler en Hollande. Les années qui suivent, il les consacrera à aider ses camarades à passer la frontière, mettant son groupe entre paranthèse à plusieures reprises. On le voit, l'histoire veut que des disques tels que celui-ci n'ont pas la même aura si on ne tient pas compte des évènements qui l'entourent. N'ayant écouté ni les albums qui le précèdent, ni ceux qui le suivent, le seul point de comparaison que je trouve susceptible de faire justice à la musique présentée sur "Cantafabule" reste Jethro Tull. Nous ne sommes pas pour autant submergé par des filets de flûte (présente mais non créditée) ; c'est surtout la scansion particulière du chanteur, bien que roumain, qui rappele celle de Ian Anderson. À cela ajoutez une musique qui oscille entre riffs hards hérités du blues ("Filip Si Cerbul") et passages champêtres menés par une guitare acoustique ("Norocul Inorogului", "Uciderea Balaurului"), et vous avez une petite idée du cadre dans lequel on évolue ici. Les deux longues plages "Invocatie" et "Definul, Dulce Dulful Nostru" arborent quant à elles des tendances plutôt psychédéliques. En d'autres termes, si "Minstrel in The Gallery" ou "Songs from a Wood" font partie de vos disques favoris, n'hésitez pas à donner sa chance à "Cantafabule" qui vous fera voir du pays.

note       Publiée le dimanche 25 septembre 2005

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Cantafabule" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Cantafabule".

notes

Note moyenne        2 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Cantafabule".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Cantafabule".

PechMayneau Envoyez un message privé àPechMayneau

oui c'est vrai que j'ai toujours trouvé ça bizarre la fottte d'eautrograffes sur la pochaite de l'aboôme.

ceci dit l'album ainsi que les 2 albums précédent de PHOENIX sont largement les 3 mailleurs albums Rock de tous les temps concernant la Roumanie. Pour moi la musique n'est ni du Blues ni du Hard, il s'agit la du Rock Progressif Folk Roumain. C'est vraiment un très bon album a écouter.

Stryg Envoyez un message privé àStryg
Excellent album entre rock progressif et musique folklorique... Pour en faire saliver plus d'un, j'ai à dire que je possède la version vynile du pressage original, l'avantage d'avoir un môman roumaine
Note donnée au disque :       
Slugbait Envoyez un message privé àSlugbait
Ah Ok
Progmonster Envoyez un message privé àProgmonster
avatar
Slug... t'es gentil ; relis la chronique.
Note donnée au disque :       
Slugbait Envoyez un message privé àSlugbait
Zut alors... t'as écouté leurs autres disques? y en a à éviter ?