Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesBBenediction › The grand leveller

Benediction › The grand leveller

cd • 10 titres

  • 1Vision in the shroud
  • 2Graveworm
  • 3Jumping at shadows
  • 4Opulence of the absolute
  • 5Child of sin
  • 6Undirected aggression
  • 7Born in a fever
  • 8The grand leveller
  • 9Senile dementia
  • 10Return to the eve

enregistrement

Silverbich studios, Birmingham, mai 1991.

line up

Dave Ingram (chant), Peter Rew (guitare), Ian Treacy (batterie), Paul Adams (basse), Darren Brookes (guitare)

Musiciens additionnels : Karl Willetts (choeurs [3])

remarques

chronique

Styles
metal extrême
death metal
Styles personnels
death metal

*mode chronique de merde ON* Après des années de bons et loyaux services pour la cause death metal, les cinq Anglais de Benediction redéboulent dans nos enceintes avec panache et fracas pour revenir exploser vos oreilles à coups d'assauts metalliques ! Ahahah qu'est ce que j'aime ces petites phrases inutiles, surtout quand elles n'ont rien à voir avec le disque... Car "The grand leveller" faut bien l'avouer ça fracasse pas grand chose. Bon toujours plus que le précédent, ce n'était pas difficile à faire, mais tout de même. Pourtant le niveau s'est considérablement amélioré : prod' bien puissante comme il faut, niveau technique qui s'élève un peu, compos plus riches et bossées... Mais tout sonne si basique et daté. Je suis à peu près sûr que ce disque devait déjà sonner vieux à l'époque. Et pourtant je suis fondu d'old school, mais ici, tout est trop répétitif pour être vraiment captivant. À la différence de "Subconscious terror", il y a vraiment des passages excellents, mais le tout est noyé dans la monotonie ambiante. On s'éclate sur deux morceaux, puis rapidement on se fait chier... Toujours les mêmes rythmiques, les mêmes breaks, les mêmes types de riffs... Après, d'un autre point de vue, on peut noter que Benediction a la qualité de s'être forgé un style, avec ces riffs catchy (ils restent dans le crâne !) et ces coups d'éclat (le morceau titre est très bon), mais si on est loin de la catastrophe, on est aussi loin d'un disque intéressant pour toute autre personne que le gros fan de old school, fan de rythmes binaires et autres riffs trémolos archi basiques... Bref, un disque qui revient de temps à autres, mais seulement l'espace de deux-trois morceaux, les efforts mélodiques (leads simples etc) ne suffisant pas à tenir en haleine tout le long... Mieux que le précédent mais peut mieux faire, un gros 3.

note       Publiée le samedi 24 septembre 2005

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "The grand leveller".

notes

Note moyenne        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The grand leveller".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The grand leveller".

vargounet › mercredi 29 juin 2011 - 23:56  message privé !

Il me plaît bien ce skeud ... L'intérêt diminue au fil du temps d'écoute par contre, ils auraient pu en faire un ep et ça sonne effectivement bien daté mais j'aime bien les vocaux et le charme greu greu limite préhistorique.

Note donnée au disque :       
metalgrave › samedi 19 février 2011 - 14:33  message privé !

meme commentaire que dead 26 . un des meilleur album de death . inusable

Note donnée au disque :       
Dead26 › samedi 16 octobre 2010 - 11:35  message privé !

Mon album préféré de Benediction. Le son typiquement death metal anglais avec des plans à la guitare qui tuent tout en restant original. Ah putain c'te bonne vieille époque !!!

Note donnée au disque :       
Potters field › jeudi 19 février 2009 - 14:20  message privé !

le titre child of sin est pas mal, ok, allez....

Potters field › mercredi 9 avril 2008 - 10:23  message privé !
poky a raison, le disque sonnait déjà vieux à sa sortie. les premiers benediction, il y a vraiment que les pochettes a sauver.